AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Draybee ♣ Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond, Serdaigle autrefois J'ai posté : 3900 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 7757 pour une aventure ! Je suis de la génération : Trio d'or . Je suis un aventurier : On peut légèrement me blesser A savoir sur toi :
C'est la soeur d'Harry Potter ♣️ Elle a grandit dans le sud de la France, sous le nom de Lullaby Williamson et a étudié à Beaubâton ♣️ On la croyait morte jusqu'à la rentrée en sixième année ♣️ Elle est la filleule de Lupin ♣️ Elle est secrètement amoureuse du professeur Rogue. ♣️ Pendant la bataille finale, elle a vu Lupin mourir et a essayé de tuer Dolohov, l'assassin de ce dernier. ♣️ En difficulté, elle doit son salut au professeur Rogue ♣️ Quand ils sont transportés en 1977, la jeune femme ignore que Rogue est mort ♣️ Souhaite travailler en potions ♣️ Veut être apprentie de William Smith ♣️ En couple avec Severus 14.02.17


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Nagini
Patronus: Cygne
Capacité spéciale: Onirisme (Apprentissage futur)

MessageSujet: Draybee ♣ Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième.  Dim 22 Jan - 18:32
Ce matin-là, rien ne laissait présager à Lullaby Potter, dite Williamson, que la journée serait aussi peu agréable. Entrant dans la grande salle, elle n'avait pas remarqué les chérubins et avait rejoint la table des bleu et bronze pour y prendre son déjeuner, simplement, bavardant avec Luna et quelques aiglons. Elle ne s'était pas attendu à ce que son moral soit plombé par le directeur et son annonce. Quand il réclame la parole, la rouquine le regarde simplement, l'écoute. Mais elle déchante vite en entendant les propos du sorcier, comme le professeur Dumbledore leur fait part de la tenue d'un bal le prochain mardi soir, à l'occasion de la saint-valentin. Pour Bee, ce n'est ni une bonne ni une mauvaise nouvelle, c'est simplement totalement inintéressant. Inintéressant puisque la seule personne avec qui elle voudrait se rendre à ce bal ne l'y invitera jamais. Alors... peut-être qu'elle peut essayer d'y aller avec Harry, elle ne sait pas trop. Drago n'est pas une option, comme elle se doute qu'il invitera sa fiancée officielle, même s'ils ne veulent pas s'épouser en fin de compte. Donc, elle reste un peu sur le carreau de ce côté là, mais elle ne va pas lui en vouloir pour autant non.

Lullaby quitte sa table en soupirant, pour ignorer les piaillements des filles autour d'elle, qui cancanent au sujet de ce bal en spéculant sur l'homme qui viendra leur faire une demande en vue de cette soirée. La bleu et bronze préfère de loin aller se préparer en vue de son cours de défense contre les forces du mal. Pourtant, elle fait un détour par la table des lions, afin de rejoindre Harry et parler un peu avec lui, saluer Neville. Elle évite la table des serpents, curieusement, mais adresse un signe de la main à Hermione, avant d'accorder son attention à Lily qui la salut. D'un geste de la main, la rousse donne le bonjour à son parrain, assit un peu plus loin avec le reste des maraudeurs et alors qu'elle a une violente envie de meurtre en croisant le regard de cet imbécile de Peter Pettigrow, la jeune femme décide de quitter la salle. Faisant donc demi-tour, la rousse s'empresse de sortir, non sans rejeter un angelot envoyé par un poufsouffle de 1977. Ce n'est pas que ça ne serait pas intéressant, ou valorisant d'être invité à danser, c'est seulement que la jeune femme n'est pas à l'aise avec l'idée d'y aller en compagnie d'un inconnu. Et puis, elle a si peu confiance en elle, qu'elle craint qu'il ne se moque simplement. Pressant l'allure elle quitte alors la salle, pour rejoindre celle de défense contre les forces du mal.

Le cours démarre et la rousse repousse ses ennuis au loin pour se concentrer sur le cours. Cela ne l'empêche pas de retrouver ses tracas à la sortie, comme les filles dans les couloirs parlent encore du bal, de leurs tenues, de leurs cavalier. Lullaby soupire. Elle n'a personne pour l'inviter, elle n'a pas envie de célébrer une fête qui ne la concerne pas. Et penser que Severus ne veut pas d'elle lui rappelle dans un même temps que poussée par son désir, elle l'a embrassé. Devant tout les captifs d'une cabane où elle était enfermée. La rousse rougit à cette pensée, d'autant qu'elle se souvient d'avoir retiré le haut du jeune homme et avoir elle-même été quelque peu dévêtu par lui. Elle ne s'explique toujours pas, d'ailleurs, le fait que le sorcier ait répondu à son désir. Mais peut-être était-ce justement le but du mettre des lieux. Peut-être qu'il a simplement trouvé un moyen pour que Severus y réponde, afin de la perdre encore un peu plus, elle ne peut pas en être sûre c'est vrai... Mais c'est plus facile de penser cela que de croire que Severus puisse être attiré par une fille comme elle. Et c'est difficile, en prime, de penser à ce qu'elle a fait avec lui devant tout le monde, à ce qu'il pensera d'elle. Comme Hermione le lui a conseillé, elle est allé s'excuser oui. mais de manière précipiter, sans bien articuler, mâchant ses mots et rougissant, avant de tourner les talons pour fuir, retrouver un cocon plus confortable.

L'image dans le miroir lui fait mal, aux toilettes des filles, désertes, pour une fois. La rousse prend le temps de se regarder, de prendre la gifle de son reflet. Elle s'observe sous toutes ses coutures. Si plate. Si peu formée, si peu agréable à regarder. Elle se voit plus maigre qu'elle ne l'est. Et plus plate. Elle n'a pas grand chose et malgré son intelligence serdaigle, qui devrait lui dire que ce n'est pas le plus important, la sorcière s'en fait une montagne. C'est ça être adolescent. C'est avoir des complexes, un mal fou à vivre et une incroyable envie d'aimer, sans pouvoir parfois calmer les premiers, adoucir le second, assouvir les derniers. Être adolescent parfois, c'est se regarder dans un miroir et pleurer. Pleurer parce qu'on voudrait être un peu moins, un peu plus... Parce qu'on croit à un idéal que l'on n'a pas et que l'on aura jamais, parce que l'idéal n'existe pas comme une entité. Être adolescent, c'est manquer de confiance en soit parfois, croire que tout est contre nous, avoir cette impression de s'étouffer, de ne plus savoir quoi faire, quoi dire, ni ou aller. C'est avoir cette impression de crouler sous les problèmes, tout en sachant que ce sera encore pire quand on sera plus grand et c'est avoir cette impression d'une main autour de son cou, cette impression que l'on ne s'en sortira jamais.

Quittant la salle pour s'arracher à la contemplation si douloureuse de ce miroir, la bleu et bronze se rend compte que les cancans de couloirs ne sont pas plus délicats, alors qu'ils lui renvoient à la face sa solitude amoureuse. La rousse presse le pas, atteint le parc de l'école les larmes aux yeux. Comme une voix l'appelle, elle ne s'arrête pas et poursuit sa route tout simplement pour atteindre Pré-au-Lard. Et maintenant ? Maintenant elle ne sait pas. Elle marche sans but dans les rues du village sorcier, atteignant alors la cabane hurlante, dans laquelle elle entre. Ce n'est pas tant l'adolescence, dans le fond, qui rend stupide. Non, c'est l'amour. C'est l'amour qui vous brise et vous enchaine, vous fait douter de vous-même, vous fait penser que vous n'êtes pas assez bien. Ce stupide amour qui vous poussez à tout remettre en question, à ne plus voir vos atouts. C'est différents pour tout le monde, parfois on ne sait même pas que l'on aime. Bee voudrait ne pas le savoir, parfois. Ce serait peut-être plus difficile. Et elle songe que ce n'était peut-être pas si mal, d'être "la fiancée du chaudron", incapable de tomber amoureuse. Sauf, évidemment, du potionniste derrière le chaudron, ironiquement.

Un bruit la faisant sursauter, elle réalise qu'elle est dans la cabane hurlante et commence à trembler. Bon, elle a apprit que les fameux fantômes de la cabane ne sont que les maraudeurs, mais d'un coup elle craint d'avoir oublié la pleine lune, alors que le soir tombe sur le village sorcier, sans que la nuit ne règne encore.

"- Il... il y a quelqu'un ?"

I'm a wizzard !



This is the ghost of you
Haunting the ghost of me





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Draybee ♣ Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième.  Mar 24 Jan - 23:16
Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième
Lullaby & Drago

En se levant ce matin Drago n'avait pas eu conscience que sa journée serait une totale blague, il s'était préparé comme en temps normal voulant prendre son petit-déjeuner tranquillement avant d'aller en cours. Tout faire comme dans une journée normale, mais en arrivant dans la Grande Salle pour aller s'installer à sa table, il remarqua tout de suite que l'ambiance n'était pas la même qu'à l'ordinaire, les jeunes filles étaient toute joyeuse comme si une chose folle allait arriver, Drago se fichait bien de ce qu'il pouvait arriver, il allait s'asseoir sans chercher à comprendre ou à analyser la situation plus en profondeur. Il commençait seulement à manger quand le vieux fou directeur de l'école pris la parole pour faire une annonce qui devait faire plaisir à ses élèves, pour le blond l'annonce d'un bal pour amoureux ne faisait plaisir qu'au couple toute guimauve et niannian que lui ne supportait pas, mais bon, c'était quelque chose qui pouvait faire plaisir à un tas de personnes dans l'école tout le monde n'était pas comme l'héritier Malefoy fermé à toute fête et toute démonstration d'affection en public. Ce n'était pas sa faute si il n'était pas habitué à se genre de chose et ne voulait pas tomber amoureux d'une fille alors qu'il n'avait pas réglé les gros soucis de sa vie. De toute manière pour le bal, il n'allait pas inviter une amoureuse non sa cavalière à lui était toute trouvée cela serait sa fiancée Daphné, comprenez bien que les deux Serpentard étaient forcés d'y aller ensemble, parce qu'ils étaient liés par un contrat magique créé par leurs parents à leur naissance, c'était pénible à vivre, mais ce n'était pas non plus la mort vue qu'ils s'entendaient bien ensemble.

Après avoir été faire une demande pour rigoler un peu, il était retourné à son petit-déjeuner, il voulait le terminer avant d'aller en cours, c'était une étape qu'il ne pouvait pas louper même pour les beaux yeux d'une fille. C'était l'heure pour lui d'aller en cours et il fit passer devant lui, Lullaby une jeune fille avec laquelle il n'aurait jamais pensé pouvoir s'entendre un jour, la jeune femme n'avait pas l'être d'aller très bien et c'était une chose qui l'interpella, mais il ne pouvait rien faire pour le moment, les cours allaient débuter et il n'était pas avec l'aigle, il faudrait qu'il chercher à la voir plus tard dans la journée pour pouvoir en savoir plus. Cela devait avoir lien avec le bal qui allait avoir lieu, c'était sans doute l'une des seules filles de l'école à tirer une telle tronche après une telle annonce. Surtout qu'elle pourrait y voir une occasion pour y aller avec son chéri, même si ils n'étaient pas ensemble et que Drago n'appréciait pas réellement Rogue, il ne jugeait pas et ne faisait que donner des conseils quand cela lui était demandé. Il n'était personne pour juger les histoires d'amour des autres, il ne les comprenaient juste pas ne connaissant pas ce sentiment, ou alors il était trop aveuglé par sa colère et sa rancœur pour le voir.

Les cours avaient été longs la plupart du temps eux revoyaient des choses déjà apprises ce qui n'était pas réellement top mais bon, il fallait faire avec et ne rien montré encore une fois, la supercherie grandeur nature qu'était sa vie fit sourire le blond, le voir sourire était une chose rare et c'était encore atypique de se soit une telle chose qui arrive à lui arracher un réel sourire et pas juste un rictus narquois dont il était le roi. Les cours se terminent enfin la tranquillité et lui se met en quête d'une petite rousse à qui il doit parler, mais il ne la trouve pas sûrment qu'elle doit être en train de travailler dans un coin du château, les aigles passent leur temps à travailler alors qu'ils sont déjà dans les plus intelligents du château ils n'en n'ont donc pas besoin mais que voulez-vous ils aiment sans doute perdre leur temps. Une fois son cheminement sur les aiglons terminé, il prend la direction du parc, lui doit aller à Pré-Au-Lard pour une mission de la plus haute importance, surveiller sa mère, dans cette époque, elle n'est rien d'autre qu'une femme sur le point de se marier, mais pour lui tout se joue maintenant, si il arrive à la détourner ne serait-ce qu'un peu des principes de sa famille, il peut espérer une meilleure suite pour lui. Bien entendu, son père reste un gros souci, mais il est intouchable et Drago le sait alors il s'en prend à une proie plus simple, plus facile d'approche et à l'esprit moins fermé il en va de sa propre vie alors il ne peut pas se louper.

Curieusement, il voit passer la jeune fille qu'il cherchait avant de quitter le château et là, il ne comprend pas réellement pourquoi elle se trouve seul ici à tirer une tronche de cent pieds de long alors que la journée aurait dû être belle pour elle, à moins que le grognon Severus n'ait pas encore daigné l'inviter les filles prennent mal que l'on prenne son temps pour ce genre de chose ce n'est pas une nouveauté, mais le garçon tellement coincé ne devait pas savoir une telle chose. Il allait laisser couler quand il la fit entrer dans la cabane hurlante ce n'était pas un lieu ou traîner quand même, secouant la tête, il lança un coup d'œil à sa mère qui allait devoir laisser sans surveillance ce n'était pas réellement grave elle ne faisait rien d'intéressant non plus et fila dans la cabane pour rattraper une jeune fille décidément totalement inconsciente, lui protégeait toujours ses arrières, c'était dans sa nature et une habitude, mais visiblement certaine personne était totalement dénudée d'instinct. Cette maisonnette si l'on pouvait appeler cela, ainsi, n'était pas le genre de lieu fréquemment visité par le blondinet qui préférait les lieux plus raffinés et guindé ayant toujours été habitué à ce genre d'endroit. Il marcha en essayant de ne pas réellement se salir, il tient tout de même à garder sa prestance même pour une fille qui est sans doute sa seule réelle alliée dans cette époque.

" Ah enfin, je te trouve" Répondre simplement à sa question aurait été trop simple pour lui, il préfère faire dans l'originalité histoire de se distinguer une nouvelle fois des autres. " Toute une journée à te chercher pour te retrouver ici, tu refais la déco ? Ça manque de classe par ici" Tentons de la dérider un peu se disait Dray qui ne voulait pas voir la jeune Potter avoir des rides avant l'âge déjà qu'elle était rousse si en plus, elle devenait ridée cela allait réellement piquer les yeux pour l'aristocrate.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond, Serdaigle autrefois J'ai posté : 3900 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 7757 pour une aventure ! Je suis de la génération : Trio d'or . Je suis un aventurier : On peut légèrement me blesser A savoir sur toi :
C'est la soeur d'Harry Potter ♣️ Elle a grandit dans le sud de la France, sous le nom de Lullaby Williamson et a étudié à Beaubâton ♣️ On la croyait morte jusqu'à la rentrée en sixième année ♣️ Elle est la filleule de Lupin ♣️ Elle est secrètement amoureuse du professeur Rogue. ♣️ Pendant la bataille finale, elle a vu Lupin mourir et a essayé de tuer Dolohov, l'assassin de ce dernier. ♣️ En difficulté, elle doit son salut au professeur Rogue ♣️ Quand ils sont transportés en 1977, la jeune femme ignore que Rogue est mort ♣️ Souhaite travailler en potions ♣️ Veut être apprentie de William Smith ♣️ En couple avec Severus 14.02.17


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Nagini
Patronus: Cygne
Capacité spéciale: Onirisme (Apprentissage futur)

MessageSujet: Re: Draybee ♣ Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième.  Mer 25 Jan - 20:56
La jeune femme scrute la salle sombre, poussiéreuse, aux nombreuses toiles d'araignées un peu partout. En 1978, alors que cette cabane est utilisée, habitée chaque mois pour l'occasion de la pleine lune, elle n'est pas plus reluisante qu'en 1996, époque à laquelle la rouquine l'a vu pour la première fois, de loin, n'osant jamais s'aventurer jusque dans le bâtisse. Même en sachant que le lieu n'était pas hanté, que c'était de son parrain qu'était né cette réputation, la jeune femme n'avait jamais osé pénétré dedans, par peur. Et la voilà aujourd'hui seule ici dans cette pièce sombre pour ruminer ses idées noires, bercée par les craquements du plancher. Elle soupire. La nuit n'est pas encore tombée, même si le soir s'avance. Heureusement, car de nuit cette baraque doit être vraiment inquiétante. La rousse, même s'il ne fait pas nuit noire, n'est pas spécialement rassurée non plus par les bruits qu'elle entend. Le plancher qui grince sous ses pas, le trottement des souris sur les poutres... Le bruit des pas d'un inconnu, derrière elle. Se tournant, elle appelle, pose une question, se demandant qui est là, qui vient perturber sa solitude, sans parler de la quiétude qu'elle n'a pas pu trouver finalement. Elle angoisse, pensant avoir oublié la pleine lune et risquant, alors, de se retrouver face à son parrain. Elle ne veut pas l'effrayer, elle ne veut pas qu'il s'imagine que la jeune femme menace son secret, car ce n'est pas le cas.

Mais ce n'est pas un Remus effaré que la sorcière voit débarquer devant elle, c'est son meilleur ami, Drago Malefoy, qui loin de répondre à sa question dit l'avoir enfin trouvé. Sa manière à lui de ne pas faire les choses comme les autres. En tout cas, c'est efficace pour arracher un sourire à la sorcière, dans cette journée morose. Levant sa main, la jeune femme prend sa baguette fermement, vise ses cheveux et se donne un petit sort de coloration, afin de devenir blonde, pour respecter le pacte qu'ils ont conclu il y a des mois de cela maintenant, comme le sorcier ne supporte pas ses cheveux poil de carotte. Cela l'amuse plus que cela ne la blesse. Drago est particulier, elle le sait. Ce n'est pas méchant, il a seulement reçut une éducation qui ne convient pas pour en faire quelqu'un de profondément gentil. Il a ses défauts, ce n'est pas grave. La rousse le prend comme ami tel qu'il est, sans se poser de questions et sans lui demander de changer. L'amitié, après tout, l'amour, c'est d'accepter les personnes dans leur intégralité, pas juste à moitié.

"- Non je ne refais pas la décoration. J'étais en train de réfléchir et je me suis perdu. Si tu veux mon avis, il faudrait, avant de songer à décorer, faire un bon coup de ménage. Il doit y avoir plus de poussière ici que le manoir de ton père a pu en voir passer, avec les années. C'est à peine si les toiles d'araignées ne pendent pas. Heureusement que le plafond est haut."

Et puis un détail frappe son esprit. Drago vient de dire qu'il a passé la journée à la chercher. Hors Drago Malefoy n'est pas le genre d'homme qui cherche les gens pour rien, en général et la rouquine sait bien que c'est quasiment un privilège, d'être cherchée par lui. C'est qu'il devait avoir quelque chose d'important à lui dire, ou à lui demander. Peut-être veut-il qu'elle soit sa cavalière au bal ? mais non, ce n'est pas possible. Elle chasse immédiatement cette pensée, en se souvenant qu'elle l'a vu se diriger, ce matin, vers Daphné. Sa fiancé. Ce qui veut dire qu'il l'a probablement invitée elle. D'autant plus que Drago n'arrête pas d'essayer de la pousser dans les bras du Severus Rogue.

Et là, d'un coup, la bleu et bronze se demande si ce n'est pas pour cela que son meilleur ami la cherche. Pour la pousser à aller inviter Severus Rogue à être son cavalier au bal de la Saint-valentin. Mais, c'est totalement fou de croire une chose pareille. Comme si elle, Lullaby Potter, pouvait inviter Severus Rogue à être son cavalier officiel pour le bal de la Saint-Valentin, bal célébrant l'amour... La jeune femme de la maison des aiglons n'a déjà pas eut le courage d'inviter le sorcier en vert et argent à être son cavalier pour le bal de noël au ministère; et elle a eut toutes les peines du monde à aller lui adresser la parole pour lui présenter ses excuses suite à son comportement au cours de leur captivité... Alors non, elle n'est pas le genre de fille qui va aller courir après son prince, non pas charmant mais de sang-mêlé, afin d'inviter ce dernier à lui faire l'honneur de l'accompagner au bal de la saint- Valentin. La jeune femme baisse légèrement la tête. Si seulement lui venait lui faire sa demande... Mais ce n'est pas la peine de rêver. Il l'a invité au bal de noël c'est vrai, mais c'était un concours de circonstances. Il l'a invité sur les lieux, lui proposant une danse. Ce n'est pas la même chose que de venir voir une demoiselle, préméditer la question, la lui poser. Lullaby se mord la lèvre inférieure.

"- Je peut t'aider ? Tu disais que tu me cherchais... rien de grave ? Tu te demande quel costard tu va devoir mettre pour aller à la soirée de Saint-Valentin ? Lequel ira le mieux avec la tenue, laisse-moi deviner, verte de Daphné ?" demande Lullaby en essayant de paraître joyeuse, quand ce bal ne l'enchante pas le moins du monde.

I'm a wizzard !



This is the ghost of you
Haunting the ghost of me





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Draybee ♣ Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième.  Sam 28 Jan - 22:04
Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième
Lullaby  & Drago

Ce n'était pas réellement le genre de Drago il n'aurait sans doute jamais dû se trouver ici, dans cette cabane poussiéreuse et miteuse juste parce qu'il s'inquiétait pour une fille. D'ailleurs cela n'était pas normal, il ne devrait pas s'inquiétait pour les autres, c'était une faiblesse de sa part qui pouvait le mettre en danger, mais il n'avait pas prévu de se lier d'amitié avec la soeur de Potter, ici, ils s'étaient pris la tête à leur première conversation rien ne partait du bon pied et cela restait dans la normalité des choses, mais depuis tout était partit de travers sans qu'il ne comprenne pourquoi et comment. Sans doute, le manque de son amie d'enfance qui le poussait à chercher une personne du même genre capable de l'aider et de le comprendre, les filles intelligentes et ouvertes d'esprit étaient du genre à voir du bon en lui, à vouloir le sauver et au final, c'était peut-être ce qui lui avait donné envie de baisser ses barrières quelque peu pour montrer qu'il n'était pas qu'un fils de mangemort près à faire le mal et à lécher les pieds de n'importe quel mage noir pour se faire mousser, non ça s'était plutôt son père au final, mais pas lui. Mais maintenant, il se trouve dans la cabane hurlante à la recherche d'une fille planqué ici pour il ne savait quelle raison, il faisait vraiment n'importe quoi et quand il l'entendit appeler, demander si il y avait quelqu'un, il reprit ses bonnes habitudes pour lui répondre simplement par une autre phrase sans aucun rapport avant de poser une question à la fois ironique et humoristique.

La jeune femme sursauta un peu avant de voir qu'il s'agissait de lui et de simplement sans un mot changer sa couleur de cheveux d'un sort, oui, c'était un pacte entre eux la rousse devait être blonde à ses côtés, car son roux lui piquait fortement les yeux et lui rappelait trop les maudits Weasmoche, c'était ainsi, il ne supportait pas l'orange ce n'était pas une couleur faite pour lui et puis l'aigle était mieux en blonde, il fallait bien l'avouer un jour, il lui dirait de garder cette coiffure à vie et de ne plus retourner à sa couleur naturelle qui n'était pas topissime d'après ses conseils d'expert. Pour le moment, il devait plutôt savoir pourquoi elle faisait la tête le jour où elle pouvait enfin avoir l'excuse rêvée pour approcher son foutu prince charmant grognon et renfermé, d'accord aller voir un tel type pour lui demander de l'accompagner au bal ne serait sans doute pas la chose la plus simple à faire tellement il pouvait ressembler à un homme des cavernes toujours bougon mais bon si elle l'aimait alors soit qu'elle fasse le premier pas si lui n'osait pas le faire sinon ils resteraient comme deux crétins à se regarder chacun de leur côté. Et le voilà maintenant intéressé par des histoires de cœur déprimantes, par la barbe de Merlin, il était en train de devenir fou petit à petit et personne ne faisait rien pour lui sauver la vie.

" De la poussière au manoir Malefoy ma petite, tu rêves la poussière n'as jamais eu le temps d'entrée dans le manoir, elle était exterminée avant. Je serais ravie de discuter technique de ménage avec toi, mais j'avoue volontiers laisse se répugnant travail aux elfes de maison, donc à quoi réfléchissais-tu pour ressembler à une déprimée et venir dans un lieu aussi sinistre pour réfléchir ?" C'était l'héritier Malefoy tout de même, il n'allait pas se perdre en bavardages inutiles, les pertes de temps et le blabla dans le vent très peu pour lui quand il avait quelque chose à demander ou à dire, il ne passait pas par soixante chemins et le faisait directement ainsi, il était tranquille. Souvent, on le trouvait méchant à cause de cela parce qu'il ne prenait pas de gant et était souvent terriblement froid dans sa façon de parler ce n'était pas vraiment sa faute, il avait été éduquée de sorte à toujours dire les choses le plus directement possible pour tout régler rapidement, d'après son père les ronds de jambe n'était que pour les personnes influente et bien placé, des personnes que l'on voulait se mettre dans la poche pour avancer, Drago n'avait pas cette ambition-là avec Lullaby, bien entendu en tant que sœur de Potter elle était influente et aurait pu plaider sa cause à son balafré de frangin, mais ce n'était pas l'objectif de Dray il se fichait bien de savoir si Potty l'appréciait ou non, qu'il décide qu'il mérite de vivre ou pas lui-même se fichait de ce genre de chose, c'était la preuve que tout allait particulièrement bien dans sa petite vie d'adolescent.

C'était, bien entendu, ironique, mais pour le moment, sa vie semblait aller bien mieux que celle de la Serdaigle qui était donc venue ici après une journée à faire la tête, pour le blond, s'était forcément liée au bal, mais il devait tout de même lui poser la question pour ne pas se tromper, elle avait très bien pu avoir une mauvaise nouvelle juste avant dans le dortoir des aigles, c'était donc un choix restreint, mais tout de même, il préférait lui poser la question plutôt que de chercher pendant des heures et se perdre dans un tas de films sans queue ni tête. La jeune fille, elle semblait ne pas comprendre pourquoi le garçon avait cherché après elle semblant penser que c'était lui qui avait un souci, comme si il pouvait un problème dans une journée aussi stupide et banale que celle qu'ils avaient vécus, pour lui l'annonce d'un bal n'avait rien changé parce qu'il n'y avait aucun enjeu personnel dans l'annonce du coup la journée avait été comme les autres et les mauvaises nouvelles ne pouvait pas arriver ici, la pire chose aurait été que quelqu'un découvre sa marque, mais il prenait grand soin à ce que cela ne soit pas le cas ne jouant pas au quidditch pour éviter les douches communes et se levant toujours avant les autres pour s'habiller en toute sécurité. " Non-tête de linotte, c'est toi qui as un problème pas moi. Je ne me pose jamais de question sûre m'a tenu, mais je suis convaincue que toi, tu te déprimes à penser que ton grincheux ne te demandera jamais d'aller au bal avec lui !" Au final, il ne posait pas réellement la question étant sûr d'avoir trouvé la bonne raison à sa fuite du château, il attend juste confirmation pour lui prouver que son intuition était la bonne et ne l'avait pas trahi. " Aller, tu ne peux pas lui envoyé un petit mot toi ce ne serait pas la fin du monde même si il refuse au moins cela sera clair et net et tu seras fixé, avoir le cœur brisé ce n'est pas cool et ça fait mal, mais ça passe au bout d'un moment et c'est mieux que de traîner dans des endroits miteux pour déprimer sur sa vie sans raison"

Car oui pour Dray, elle n'avait pas de réelle raisons de déprimer une histoire de cœur ce n'était pas un prétexte assez important, il y avait plus grave surtout qu'elle ne faisait rien de clair pour savoir où en était la situation.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond, Serdaigle autrefois J'ai posté : 3900 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 7757 pour une aventure ! Je suis de la génération : Trio d'or . Je suis un aventurier : On peut légèrement me blesser A savoir sur toi :
C'est la soeur d'Harry Potter ♣️ Elle a grandit dans le sud de la France, sous le nom de Lullaby Williamson et a étudié à Beaubâton ♣️ On la croyait morte jusqu'à la rentrée en sixième année ♣️ Elle est la filleule de Lupin ♣️ Elle est secrètement amoureuse du professeur Rogue. ♣️ Pendant la bataille finale, elle a vu Lupin mourir et a essayé de tuer Dolohov, l'assassin de ce dernier. ♣️ En difficulté, elle doit son salut au professeur Rogue ♣️ Quand ils sont transportés en 1977, la jeune femme ignore que Rogue est mort ♣️ Souhaite travailler en potions ♣️ Veut être apprentie de William Smith ♣️ En couple avec Severus 14.02.17


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Nagini
Patronus: Cygne
Capacité spéciale: Onirisme (Apprentissage futur)

MessageSujet: Re: Draybee ♣ Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième.  Lun 30 Jan - 17:24
Jamais dans l'obscurité de cette cabane, ni au cours d'aucun des sombres évènements que Drago et elle ont eut à affronter ces derniers mois, la jolie Lullaby ne se serait douté que son amitié avec le blond n'était dût qu'au manque qu'il avait d'Hermione. Jamais elle ne penserait, pas un instant, que leur amitié n'est que le substitue d'une autre. Pour elle, cette relation avec Drago a quelque chose de beau, de puissant. Ce n'était pas prévu, ça ne devait pas se faire, tout était contre cela. Mais, comme si ça avait été écrit dans les étoiles, envers et contre tout, surtout contre toute attentes, ils étaient devenus amis. Eux-mêmes n'auraient jamais pensé cela possible, si on les avait prévenu. Ils auraient rit en disant que la personne se moquait d'eux. pas un instant ils n'auraient prit au sérieux ce genre de propos. Et maintenant, voilà Drago Malefoy au milieu de la cabane hurlante après avoir suivi une petite rousse en détresse. Même si en détresse c'est un grand mot pour parler d'une petite contrariété de la jeune femme, à cause de ses problèmes amoureux. Nous disions donc, Drago Malefoy, courant au secours d'une amie en manque affectif, de la part de l'homme qu'elle aime et qui, apparemment, pour sa part ne l'aime pas.

"- Non je sais bien qu'il ne doit pas y en avoir, tes elfes doivent scruter le moindre grain. Enfin, les elfes de ton père. C'est bien pour ça que je dis qu'il y a plus de poussière ici que ton manoir n'en a jamais connu. Parce que tu sais, les manoir c'est grand alors... Enfin, tu sais, on dit souvent que les grandes demeures sont les plus poussiéreuses, parce que le nettoyage prend plus de temps mais euh... enfin non rien, oublie, c'était une mauvaise illustration."

Elle baisse la tête cependant, au lieu de répondre à la question de son ami sur l'air déprimé qu'elle arbore et qui a conduit ses pas jusque dans la cabane hurlante. Parce que Lullaby n'est pas sotte et elle sait bien que dans la vie, il y a bien plus grave que d'être amoureuse à sens unique, bien plus grave que d'être toute seule, célibataire, pour le soir de la saint-valentin. Par exemple Drago, justement, qui vit avec un père dur et froid, qui l'éduque comme un sang-pur sans distraction, sans plaisir, sinon celui de se prendre pour le roi du monde. Drago, lui, a de vrais raisons de ne pas aller bien, quand on y pense.

"- J'ai.... j'ai un problème ?" s'étonne la jolie rousse devenue blonde pour son amie avant de baisser la tête.

Touchée coulé. Evidemment Drago n'a pas mis longtemps à comprendre ce qui tracasse son amie de la maison des rouges et or. Réputés pour être des têtes, des gens intelligents, il y a bizarrement beaucoup moins de monde quand il s'agit d'amour. Curieusement. La sorcière se mord la lèvre inférieure comme elle se perd dans ses réflexions. Que dire à cela ? Elle ne peut pas nier à vrai dire, le sorcier sait très bien qu'il vient de mettre le doigt "là où ça fait mal" comme on dit.

"- Oui c'est pour ça. Je voudrai... Je voudrai tellement qu'il m'invite tu sais. Sans chichi, sans cinéma, quelque chose de tout simple tu vois. Je saurai me satisfaire d'une simple demande à la sortie d'un cours, si j'avais l'idée qu'il puisse la faire mais... Mais tu le connais, il ne le ferra pas. C'est... C'est triste à dire, c'est... mais il ne le fera pas. je me fais une raison tu sais, ça fait un moment qu'on est ici maintenant et... Et puis avec ce qui s'est passé l'autre jour il... il doit juste me prendre pour... Pour le genre de filles que je ne suis pas..."

La jeune femme balbutie en reparlant à leur enlèvement de la dernière fois où, tout deux soumis au désir ils se sont sautés dessus, ne pouvant pas réprimer leur envie l'un de l'autre. Et pourtant malgré tout cela, la jeune femme aux longs cheveux roux n'a toujours pas compris que l'homme qu'elle aime l'aime aussi. Elle est là, triste et battue, fatiguée, au milieu de cette cabane poussiéreuse, sans comprendre ce qui saute pourtant aux yeux.

"- Tu sais, j'ai appris qu'on se moque de moi. Les gens... ils ont compris que je suis amoureuse et... et ils se moquent. C'est... c'est tellement méchant." lance la sorcière en baissant la tête. "Il n'est pas forcément beau à leurs yeux et alors ? Parait-il... parait-il que je suis stupide et désespérée mais... Mais je l'aime c'est tout et... et contrairement aux autres moi je sais ce qu'il a fait, ou fera dans le cas présent, pour le monde sorcier, je sais ce qu'il vaux mais... ça fait mal. Mal d'être jugée sur qui on aime parce que... parce que ça ne regarde pas les gens. Pourquoi faut-il que tout le monde juge tout le monde ? Et... et comment tu fais toi pour être si fort et laisser... laisser les gens parler sur ton dos sans rien leur montrer de tes sentiments ? Il faudrait que tu m'apprenne..." demande la rouquine en essuyant ses joues. "Et puis, franchement, qu'est-ce que ça peut leur faire aux gens hein ? Est-ce que moi je me fou de la gueule d'Ayla et Mathéo parce qu'elle est plutôt chaude et que lui il est comme moi ? Est-ce que je me fou de la gueule de Tibus parce qu'il a un... un enfin, un tu-sais-quoi à la place du cerveau ? A y être, on a qu'à se foutre de la gueule de la prof de défense contre les forces du mal tu sais, genre elle parait forte comme ça mais quand y'a son mari, tu l'entends plus moufter. J'ai jamais rien fait à personne, j'crois pas... J'comprend pas ! Pourquoi les gens ont ce besoin d'être odieux !?"

I'm a wizzard !



This is the ghost of you
Haunting the ghost of me





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Draybee ♣ Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième.  Mar 7 Fév - 21:29
Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième
Lullaby  & Drago

Lui-même ne se comprend pas, que fait-il ici à penser à une jeune fille plutôt qu'a surveiller sa mère qui a plus besoin de son aide que Bee et ses problèmes amoureux qui n'étaient pas bien grave comparer au reste et pourtant, il était là sans doute parce qu'il avait envie d'aider un peu de se sentir utile et de ne pas laisser tomber une personne ayant vu du bon en lui au moment ou tout le monde le laissait petit à petit tomber. C'était un peu facile de penser ainsi quand tout le monde nous tournait le dos, on était plus faible et plus ouvert quand on nous tendait la main sans doute que dans une situation différente, il n'aurait pas cherché à entretenir une relation amicale ou même correcte avec la petite sœur de son ennemi ce n'était pas trop son genre de nouer de nouvelles amitiés déjà parce qu'il n'avait pas réellement d'ami, que cela soit chez les Serpentard ou en dehors Drago était assez solitaire depuis son entrée à Poudlard il était entouré de personne connaissant la bonne réputation de sa famille et voulant intégrer le cercle bien fermé des Malefoy sans plus, enfant, il avait apprécié cela se sentant traité en véritable prince maintenant il haïssait ces personnes.

Mais les choses changeaient parfois dans le bon parfois dans le mauvais sens, il fallait juste accepter le tout et aller de l'avant, car si on passait son temps à regarder le mauvais, on ne tenait pas le coup, le Serpentard le savait bien, il avait failli lâcher prise, mais avait vu ce voyage comme un dernier espoir celui de changer les choses de les rendre moins pire qu'elle ne l'était, car il ne pourrait pas avoir une belle et heureuse vie non plus pas avec un père comme le siens, car si celui-ci n'était pas mangemort perverti, il resterait sang-pur traditionaliste jusqu'au bout. C'était sans doute mieux que rien et il lui fallait creuser dans cette direction, mais pour le moment, il était là en face de Lullaby Potter à lui parler de ses problèmes de cœur qui la perturbait et de la poussière présente tout autours d'eux. Ce n'était pas réellement son élément lui-même n'avait jamais connu un endroit aussi sale les domestiques de son père étant dressé pour ne pas laisser une telle chose arriver au manoir. " Bref, je ne suis pas ici pour parler immobilier, cela ne m'intéresse pas réellement, déjà qu'être dans la saleté me demande un gros effort, je n'en ferais pas plus pour parler ménage et maison" En attendre trop de Drago n'était pas une bonne chose non plus, car il ne pouvait pas laisser sa véritable nature trop loin de lui, ou pas longtemps même si il aurait dû garder son masque d'impassibilité pendant toute la conversation pour suivre les règles édictées par son père.

Le blond était entré dans le vif du sujet directement en lui demandant quel état son problème, il voulait être fixé et c'était la meilleure chose à faire que d'aller droit au but, ils éviteraient tous les deux de perdre du temps pour pas-grand-chose. Le temps, ça passait trop vite pour être gâché pour un rien, c'était une chose qu'il avait apprise durant son année au manoir. " Oui, tu as un problème, tu as fait la tronche toute la journée" Surtout qu'il savait déjà quel était son souci, l'annonce du bal, le fait qu'elle soit amoureuse d'un homme des cavernes tout ceci n'avait pas mis longtemps avant de faire sens, dans l'esprit du garçon qui avait beau ne pas être un aigle, il possédait tout de même un cerveau assez productif et en forme surtout qu'il avait appris à devoir tout analyser pour sa survie. Du coup, il ne voulait pas tourner autours du pot et savoir pourquoi la jeune n'allait pas voir son graisseux pour lui demander d'aller à la soirée avec elle, histoire d'être tranquille et fixé une fois pour toute. Lui ne comprenait pas comment elle faisait pour être attirée par lui, mais si en plus, elle n'osait pas l'approcher cela n'avancerait pas, car lui n'était pas du genre à draguer avec une fille, surtout qu'ici, il était toujours ou avait été jusqu'à peu de temps intéressé par la mère de l'aigle qui ne le savait pas.

" Tu ne peux pas tout attendre de lui sans jamais rien faire de ton côté, le premier pas peut venir de toi, tu en sais plus que lui sur votre relation, tu devrais pousser les choses. C'est toi qui à le plus de cartes en main et au lieu de te battre, tu te laisses aller parce qu'il ne t'invitera pas, je ne te comprends pas là, on est ici pour améliorer notre avenir et toi, tu ne fais rien à part te lamenter parce que tu penses qu'il ne t'invitera pas. Faut se réveiller là et te bouger pour que tes rêves se réalisent sinon après tu pourras réellement pleurer sur ton sort parce que tu n'auras rien fait pour que ta vie soit mieux alors que tu avais possibilité de le faire" D'accord, il n'était pas tendre et la bousculait un peu, mais c'était pour son bien pour qu'elle se rende compte que parfois, il fallait bousculer le destin pour que celui-ci se réalise, resté ici à ne rien faire et à ressasser une inaction n'était pas possible dans l'esprit du Serpentard. D'un côté, l'amour lui donnait parfois envie, de l'autre quand il voyait la façon dont la jeune Potter gérait les choses lui était bien content de ne pas avoir d'amoureuse dans les pattes, il serait devenue fou avec autant de complication. Heureusement qu'avec sa fiancée, il avait mis les choses au clair et elle n'attendait rien de lui sinon il aurait sans doute été très mal à l'aise.

La rousse prenait trop à cœur tout un tas de choses comme son comportement lors d'un piège tendu par une personne mystère, c'était à ses yeux banals, mais non, elle en faisait une montagne pour pas-grand-chose. Et puis les ragots la touchaient de trop ce n'était pas bon pour son avenir, car elle devait se forger un peu plus de caractère pour ne pas se laisser bouffer par les paroles des autres. " Tu laisses trop un tas de choses t'atteindre faut être plus forte là sinon tu vas te faire bouffer par des personnes qui se ficheront ensuite de toi. Les gens restent les gens et je les comprends une personne comme Severus n'est pas le genre de type que l'on apprécie et forcément, on ne comprend pas pourquoi lui a une personne qui l'aime, et puis il paraîtrait qu'il était sur une fille avant ton arrivé alors cela ne doit pas plaire à tout le monde, c'est tout, c'est la nature humaine faut juste faire avec et ne pas se laisser submergée par des paroles sans importances pour ta vie. Je ne suis pas un modèle moi, je ne ressens rien face à cela, mais ce n'est pas un truc super, car se prendre des doloris et autre correction est pire que d'écouter deux trois ragots sur soit tu apprendra" Demander un ami rassurant, ne prenez pas Drago Malefoy car il est pire qu'un dragon, pas très joyeux et ouvert sur plusieurs sujets. " Je m'en contre-fiche de la vie des autres alors tu feras le bilan de la vie de machin et truc avec des gamines qui s'y intéresse ok ? Moi, je trouve juste ça débile de venir se planquer ici parce qu'il ne t'a pas invité au bal dans la minute alors maintenant, tu redresses la tête, tu arrêtes de faire ton bébé et tu te montres forte et sûre de toi sinon je te botte les fesses." Recadrage en cours attention sauver les meubles, boucher les oreilles des enfants les plus jeunes.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond, Serdaigle autrefois J'ai posté : 3900 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 7757 pour une aventure ! Je suis de la génération : Trio d'or . Je suis un aventurier : On peut légèrement me blesser A savoir sur toi :
C'est la soeur d'Harry Potter ♣️ Elle a grandit dans le sud de la France, sous le nom de Lullaby Williamson et a étudié à Beaubâton ♣️ On la croyait morte jusqu'à la rentrée en sixième année ♣️ Elle est la filleule de Lupin ♣️ Elle est secrètement amoureuse du professeur Rogue. ♣️ Pendant la bataille finale, elle a vu Lupin mourir et a essayé de tuer Dolohov, l'assassin de ce dernier. ♣️ En difficulté, elle doit son salut au professeur Rogue ♣️ Quand ils sont transportés en 1977, la jeune femme ignore que Rogue est mort ♣️ Souhaite travailler en potions ♣️ Veut être apprentie de William Smith ♣️ En couple avec Severus 14.02.17


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Nagini
Patronus: Cygne
Capacité spéciale: Onirisme (Apprentissage futur)

MessageSujet: Re: Draybee ♣ Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième.  Mer 8 Fév - 20:50
Lullaby est reconnaissante. Reconnaissante envers le sorcier pour être là auprès d'elle alors qu'il pourrait être n'importe où ailleurs, s'occuper de sa mère et veiller sur elle. La jeune femme est reconnaissante parce qu'elle sait bien que ce n'est pas dans les habitudes du sorcier à la chevelure blonde, que de s'occuper des jeunes damoiselles en détresse. Et puis, dans son cas... Lullaby sait bien que ses soucis sont futiles, que tout ça se sont des bêtises, que ce n'est pas grave, que ce n'est pas si grave que ça, qu'il y a pire, vraiment pire. Oui, elle le sait. Ils sont coincés quelque part dans le temps, dans une époque qui n'est pas la leur et ils ne savent pas comment ils vont bien pouvoir s'en sortir. Et elle, elle est là à pleurer dans une stupide cabane hurlante bringuebalante, devant lui, à s'apitoyer sur son sort parce que le "prince charmant" au bras duquel elle voudrait aller danser au bal de la Saint-Valentin. Non, elle ne devrait pas pleurer, elle devrait être plus forte que ça mais... La jeune femme est contrariée, voilà tout.

"- Pardon oh très cher ami, de t'avoir attiré jusqu'ici. Pardon de ne pas avoir choisit un club select mais ce n'était pas le genre d'endroit donc j'avais besoin, nous n'en avons pas ici à Pré-au-Lard comme tu le sais et de plus... et bien, je ne m'attendais pas à ce que tu me suive. Même si je te suis reconnaissante de te faire du soucis pour moi au point de me suivre quand tu vois que je ne vais pas bien... Ce qui prouve encore une fois que tu es un garçon bien Drago, n'oublie jamais ça !"

Bee le dit souvent c'est vrai, mais c'est parce que la jolie sorcière en bleu et bronze pense vraiment ses mots qu'elle les répète si souvent. Dans un même temps, la jeune femme veut aider Drago à se convaincre qu'il est un garçon bien. Ce n'est pas que le sorcier soit méchant de naissance, non, ça elle n'y croit pas une seconde, pas après ce qu'elle a vu de lui. Mais elle sait que son père l'a forgé à son image, a fait de son fils l'être qu'il est aujourd'hui et la sorcière pense que peut-être, si elle démonte point par point l'oeuvre de ce stupide Lucius Malefoy, alors elle parviendra à guider Drago dans une autre voix. Sur un autre chemin où on le respecterait pour ce qu'il est et non pas ce qu'il parait être. Un chemin où les gens l'apprécieraient pour ce qu'il est et non pas pour l'argent et la puissance qu'il a à leur apporter. Elle veux que les autres puissent voir en lui, comme elle-même, l'homme bon qu'il peu être sous la surface et l'intérêt qu'il y a à le fréquenter, non pas pour s'élever dans la société mais simplement, parce que Drago Malefoy a des choses, des leçons de vie, à leur apprendre.

"- C'est rien Drago, c'est seulement passager ça va passer." assure Lullaby comme le sorcier lui assure qu'elle a un problème, ou plusieurs, parce qu'elle a fait la tête tout au long de la journée.

Oui c'est vrai qu'elle a été pas mal contrariée. Mais malgré son amitié avec Drago Malefoy elle ne se serait pas attendu à ce que ce soit lui le seul à le remarquer, vraiment. Pas qu'il ne soit pas gentil, au contraire. Mais il faut bien avouer que les tourments du coeur ne sont pas ce qui le préoccupent le plus, dans une époque où il tente en prime de sauver sa maman, laquelle cours des dangers bien plus graves que de ne pas être invité à un bal de la saint-valentin par un garçon que l'on convoite. Et les suppositions qu'il fait sont on ne peut plus juste, si bien que Lullaby en rougit et confirme que cette tête, elle la doit à Severus Rogue.

"- Je n'irai pas au bal, tant pis." décrète-t-elle en essayant de faire comme si cette perspective ne la chagrinait pas.

Elle baisse la tête comme le sorcier parle et elle se mord la lèvre. C'est vrai, il a peut-être raison en disant que Lullaby devrait simplement faire le premier pas. Mais la jeune femme ne s'en sent pas le courage. Elle veut bien affronter la mort en face et se battre contre des mangemorts, elle veut bien prendre des cours de potions avec des hommes reconnus comme étant des criminels, mais elle ne se sent pas le courage d'aller parler à un garçon de dix-sept ans pour lui avouer qu'elle est simplement folle de lui. Raide dingue, totalement, incroyablement, aveuglément, dinguement amoureuse de lui et que ça la ronge d'être sans arrêt repoussée, rabrouée. Seulement, ce n'est pas facile de dire tout ça. Elle sait qu'à peine arrivée devant lui, ses grands yeux noirs posés sur elle, elle balbutiera, bredouillera, que rien  de bien en somme ne sortira de sa bouche et qu'il se moquera d'elle, encore une fois. Qu'elle voudra tourner les talons et s'enfuir pour ne plus affronter ni son ricanement, ni son regard dur et froid, fermé à l'amour. Qu'elle voudra, une fois de plus, retrouver le Severus qu'elle a connu, celui qui l'aimait sans le lui dire, mais qui l'aimait, au moins, sans que cela ne lui soit possible de le revoir, dans un même temps.

Elle baisse la tête et serre les dents comme il parle des gens, de la rumeur, du fait que son amour ne plaise pas à tout le monde, parce qu'on ne comprend pas forcément comment une fille comme elle a put tomber amoureuse de l'homme le moins bien vu de tout le château. Comment ? Parce qu'elle est ouverte d'esprit, qu'elle regarde avec son cœur avant de juger avec ses yeux et qu'elle sait ce qu'il fait dans son avenir. C'est aussi simple que ça. Elle se mord la lèvre, comme le blondinet précise que Severus était amoureux d'une autre femme dans cette époque.

"- Oui... Il est amoureux de... de... de ma propre mère. Alors je ne vois pas trop comment rivaliser. C'est... ma mère quoi. Elle est belle, elle est intelligente, courageuse avec ça et... c'est son amie d'enfance. Comment je peut rivaliser moi ? Je veux bien essayer d'être forte et sûre de moi mais... quand il me regarde tu sais, avec ses yeux noirs.... Et puis... Et puis comment tu veux que je puisse lutter contre ma mère quoi ? C'est juste pas possible. Si ça se trouve dans son futur, il ne s'est attaché à moi que parce que je lui rappelais Lily. Et ici, maman est bien vivante alors même en prenant mon courage à deux mains, je vois pas trop quoi lui dire, ni quoi faire. Si je vais le voir et que je dis tout ce que je ressens... Je veux bien mais... rien ne me certifie qu'il ne va pas m'envoyer sur les roses !"

I'm a wizzard !



This is the ghost of you
Haunting the ghost of me





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Draybee ♣ Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième.  Jeu 16 Fév - 15:43
Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième
Lullaby  & Drago

Drago n'était pas une personne au grand coeur, depuis toujours il avait été assez égoïste son père lui ayant toujour dit qu'il était le meilleur et que personne ne pouvait arriver à sa hauteur, longtemps il l'avait cru se comportant fierement comme un petit roi, puis il avait ouvert les yeux et remarquer que d'autre était aussi bien, voir même mieux que lui. Et pourtant aujourd'hui il avait suivit Lullaby jusqu'ici pour s'assurer qu'elle n'allait pas trop mal, au lieu de surveiller sa mère comme tout les soirs pour avoir des informations sur elle. Lui même ne se comprenait pas réellement pour le coup sachant bien que si il venait ici il allait surement entendre parler problème de coeur, et voir une fille les yeux larmoyant parce qu'il n'avait pas besoin qu'elle lui parle de son problème il était déjà remarqué et connu du blondinet qui était tout de même très observateur, c'était ainsi qu'il avait réussit à sauver sa peau, en observant pour pouvoir prévoir à l'avance les coups de ses adversaires, et maintenant il agissait pareil avec toutes personnes se trouvant dans son entourage. Prévoir, analyser et comprendre c'était une force et en même temps un poids car cela l'obligeait à être attentif à tout ce qui se passait pour ne pas louper d'élèment important.


C'était pour ça qu'il était là parce qu'il n'avait pas pu laisser passer l'air triste de la jeune fille et avait eu peur qu'elle ne fasse une bêtises une fois dans la cabane ce n'était pas un lieu très accueillant et très chic même pour déprimer alors il n'avait pu empêcher son esprit d'avoir peur pour une fille qui lui avait laisser une chance. " J'ai toujours dit que tu n'avait pas de goût entre les cheveux roux l'attrait pour la cabane hurlante c'est beaucoup de point qui me donne raison. Club select sans doute pas dans un village aussi vieux que celui-ci mais bon il y avait quand même mieux que la cabane hurlante. Je ne pouvais pas te laisser venir ici toute seule avec ta tête de déprimée j'ai eu peur que tu veuille te transformer en momie dans un tas de poussière. Arrête de dire de pareil chose tu veux ?"Non le Serpentard n'était pas encore prêt à entendre des compliments sur son caractère ou sa façon d'agir pour lui il pourrait être une personne bien si il réussissait sa mission. Là était le plus important pour le garçon changer sa vie et sauver sa mère surtout pour qu'elle n'ai pas à vivre cette enfer qu'avait été son mariage, mais ce n'était pas gagné car elle, pauvre fille au cœur fragile était amoureuse de son fiancé ce qui était un mauvais point pour leur futur rejeton qui devait faire des pieds et des mains pour pouvoir arranger les choses.


Et pour le moment il était là dans cette vieille bicoque à motiver une Serdaigle bien trop faible à son goût, elle baissait trop vite les bras attendant que tout les effort vienne de son prince charmant qui n'avait rien de charmant aux yeux du Serpentard. Ce qui n'était pas possible dans la vie il fallait toujours se battre pour avoir ce que l'on voulait dans la vie si à la moindre contrariété on partait déprimer et s'enfermer dans un lieu glauque. Sans quoi la moitié des étudiants de 98 serait dans la même situation et personne n'avancerait, ce n'était pas une chose à faire même si la complexité de la situation pouvait donner envie de choisir la facilité et de ne plus jamais se battre, lui aussi avait faillit faire se choix pendant son année passer au manoir, entouré d'un tas de mangemort il avait faillit lâcher les bras mais c'était alors rappeler qu'il ne pouvait pas le faire pour ne pas faire du mal au personne pour lesquelles il comptait. Mais Lullaby elle ne voulait pas faire la part des choses préférant se morfondre sur elle même, comme une petite fille gâtée qui voulait tout avoir sans faire le moindre effort et même si le garçon avait été brusque dans ses paroles cela n'avait pas marché. " Une chose passagère ne te mine pas toute une journée tu ne me la ferra pas à moi je ne suis pas aveugle"



Rien de ce qu'il n'avait dit n'avait faire écho chez l'aigle car elle voulait simplement ne pas aller au bal comme si c'était la solution à tout ses problèmes de ne pas aller fêter l'amour dans une salle remplie d'amoureux transit, au lieu de simplement aller voir le garçon qui faisait battre son cœur pour lui demander si elle pouvait être sa cavalière pour la soirée ce n'était pas la mort non plus, car si aucun ne bougeait leur histoire n'allait pas avancer et après elle pourrait réellement se mordre les doigts. Lullaby qui se mettait dans des états impossibles pour des rumeurs sur elle et pour une soirée débile pour adolescent crétins Drago ne pouvait donc pas comprendre comment on pouvait en arriver là tellement il y avait de chose plus grave dans la vie, la rousse aurait pu être mal parce qu'elle se retrouvait au même endroit que ses parents, où parce qu'elle avait cru son frère mort mais bon rien de tout ça juste l'amour et des problèmes de gamine qui n'était pas au goût de l'héritier Malefoy qui ne mâchait pas ses mots avec ses différences réponses il ne voulait pas renforcer la bleu et bronze dans son comportement ce n'était pas son but lui voulait la faire bouger et voir qu'elle se mettait dans un sale état pour pas grand chose. Et là voilà qui maintenant se comparait à sa mère comme si cela allait l'aider à avancer, sa mère n'avait pas voulut de Severus alors à quoi bon se comparer à elle ? A part à se faire du mal pour un rien ce n'était pas l'attitude à avoir, pas une attitude de combattante, alors il était bien beau se mettre en danger face à des baguettes sur un champs de bataille si on était pas capable d'avoir de l'assurance pour le reste.


Il ne savait pas quoi dire pour ne pas être trop méchant dans ses propos cela ne servait à rien, après tout il pouvait sans doute s'exprimer sans avoir à être forcément mauvais pourtant cela faisait partie de son caractère. " Ta mère n'en veux pas alors ne commence pas avec ça sérieusement ! Tu ressemble beaucoup à ta mère alors je ne vois pas le soucis dans le fait qu'elle est été son genre de femme c'est logique logiquement qu'un homme s'intéresse à des femmes assez semblable. Ici on est pas dans le passé il ne connait pas ton lien de parenté avec elle alors tu arrête avec ça et tu te bouge le cul pour aller le voir, tu agit comme un bébé et c'est stupide. Ce prendre un vent n'as jamais tué personne cela ne commencera pas avec toi cela sera peut-être compliqué si il te dit non mais tu t'y ferra et au moins tu sera fixé comme jamais. Rester ici à remettre toute ta vie en question ne changera rien à ta vie et tu n'en sera pas plus heureuse"C'était son constat ça façon de voir les choses et si cela ne plaisait pas à son interlocutrice c'était tant mieux elle reprendrait peut-être du poil de la bête et voudrait peut-être se battre un peu plus pour son bonheur.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond, Serdaigle autrefois J'ai posté : 3900 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 7757 pour une aventure ! Je suis de la génération : Trio d'or . Je suis un aventurier : On peut légèrement me blesser A savoir sur toi :
C'est la soeur d'Harry Potter ♣️ Elle a grandit dans le sud de la France, sous le nom de Lullaby Williamson et a étudié à Beaubâton ♣️ On la croyait morte jusqu'à la rentrée en sixième année ♣️ Elle est la filleule de Lupin ♣️ Elle est secrètement amoureuse du professeur Rogue. ♣️ Pendant la bataille finale, elle a vu Lupin mourir et a essayé de tuer Dolohov, l'assassin de ce dernier. ♣️ En difficulté, elle doit son salut au professeur Rogue ♣️ Quand ils sont transportés en 1977, la jeune femme ignore que Rogue est mort ♣️ Souhaite travailler en potions ♣️ Veut être apprentie de William Smith ♣️ En couple avec Severus 14.02.17


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Nagini
Patronus: Cygne
Capacité spéciale: Onirisme (Apprentissage futur)

MessageSujet: Re: Draybee ♣ Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième.  Jeu 23 Fév - 8:46
La jeune femme soupire, comme elle sait bien que Drago sait ce qui la tracasse, même s’il pose la question, par pudeur ou pour ne pas incommoder son amie. Elle soupire de voir que Drago Malefoy, qui ne s’embête habituellement pour personne, est là devant elle aujourd’hui, à attendre que la sorcière se décide à lui parler, raconter ses tourments, ce qui ne va pas. Et dans un même temps, le savoir là fait bondir son cœur d’une certaine joie. La jeune femme comprend qu’elle compte pour lui, dans ce genre de moment. Comme après l’attaque de Pré-au-Lard, quand il l’a cherché dans toute l’école pour finalement la trouver à la bibliothèque, alors qu’elle devait se reposer. Dans ce genre de moments oui, elle comprend vraiment l’affection que Drago lui porte et celle qu’elle-même ressent à l’égard de Drago. Ce n’était pas une amitié gagné d’avance, personne n’aurait put parier dessus, personne n’aurait put la prédire, personne n’aurait parié la moindre mornille et pourtant… Pourtant l’aigle et le serpent sont amis, aussi surprenant que cela puisse paraître. Et pourtant, pourtant en un tel moment cette amitié doit peser sur les épaules de Drago, alors que son amie va encore – et il le sait fort bien, elle en est convaincue – lui parler de Severus Rogue et des ennuis qu’elle a avec ce dernier. Cela doit lui peser d’entendre parler de problèmes de cœur alors qu’il y a des problèmes autrement plus importants de par le monde, elle le sait bien. Elle le sait bien et lui en est reconnaissante. Elle sait bien, qu’il y a plus grave. Mais elle sait aussi que c’est plus fort qu’elle, que ça fait mal, qu’elle en a assez, assez d’attendre alors que rien ne viendra, que Severus ne l’aimera jamais. Non, non elle n’entend pas les raisonnements d’Hermione, ni ceux de Drago. Parce que pour elle, au vu de son attitude, il est impossible que le jeune Severus s’amourache d’elle et, elle regrette d’autant plus son ancien professeur de potions.

Elle rit, elle rit à la remarque de Drago, comme quoi elle a mauvais goût. Pourtant, elle n’a jamais dis qu’elle aimait la cabane hurlante, elle vient seulement s’y réfugier. Mais soit, elle accepte la plaisanterie de son ami sans broncher et le laisse dire, puisque cela l’amuse. Se transformer en momie dans un tas de poussière, ce n’est pas une si mauvaise idée, c’est peut-être moins pire que de se jeter un oubliette, elle ne sait pas trop. Elle n’a pas essayé pour faire la comparaison entre les deux méthodes, il faut dire. Et dans le genre club select, il est clair que Prfé-au-Lard n’est pas bien garnit. Lullaby a un petit rire, encore. IL y a toujours le salon de thé de Madame Pieddodue, mais elle avait besoin de solitude, elle avait besoin d’être seule avec elle-même et ses pensées. Pourtant cela lui fait du bien de voir son ami ici avec elle.

«- Pardon, la prochaine fois, j’irais m’exiler dans ton manoir et je me ferais assassiner par ton papa pour m’être introduit sur sa propriété privé ! » tente de plaisanter la jeune femme.  «Tu sais bien que même si je te dis que c’est passager, ça ne l’est pas vraiment… Je n’ai qu’un seul vrai problème dans ma vie, duquel découle tout les autres… Je veux juste qu’il m’aime Drago. J’ai jamais aimé personne, l’amour j’en voulais pas. On disait que je finirai seule avec un chaudron mais… mais il y a eut lui et… Et il est arrivé, il a tout remis en cause. Il m’a aimé. Il m’a aimé à une époque mais ne me voit plus maintenant et tu sais, tu sais Drago, ça fait vraiment mal. Je voudrai seulement qu’il même. Parce que je n’ai jamais voulu personne et que je ne voudrai jamais personne d’autre que lui. Alors c’est… et j’ai pas le courage de lui parler moi tu le sais bien. Il va m’envoyer bouler et me briser le cœur. Tant que je ne demande pas, je n’ai pas prit de vent...»

Elle le dévisage, hoche la tête. Oui c’est vrai que même si Severus Rogue est amoureux de Lily Evans, la future Madame Potter ne le voit pas comme cela. En plus, tout les deux sont toujours en froid, aux dernières nouvelles, si bien que la mère ne saurait menacer la fille. Mais cette dernière s’inquiète tout de même, de pouvoir être aimé justement, seulement parce qu’elle est la fille de Lily Evans, qu’elle ressemble à sa maman. C’est vrai que lui ne sait pas qui elle est, ne sait pas le lien de parenté qu’il y a entre les deux rousses de sa vie, les deux rousses qui ont volé son cœur. Mais il n’en reste pas moins que Lullaby a peur, incroyablement peur que le sorcier ne s’intéresse à elle que parce qu’elle lui rappelle Lily. Elle ne veut pas de ça, ne le supporterait pas ; Baissant la tête elle souffle.

«- On va dire que je vais essayer ; Mais si j’y arrive et qu’il m’envoie bouler…. Et il va m’envoyer boulet, c’est quasiment certain, alors tu va devoir me ramasser à la petite cuillère Drago. Et sans te plaindre...» prévient la rouquine ne fixant le sol. Et elle essaie dans un même temps de s’imaginer en train de parler à Severus. Doux Merlin.

I'm a wizzard !



This is the ghost of you
Haunting the ghost of me





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Draybee ♣ Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième.  Mar 28 Fév - 16:59
Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième
Lullaby  & Drago

Lui ne comprend pas pourquoi il se trouve ici à tenter de raisonner une adolescente sur sa vie sentimentale et sur le fait qu'elle en fasse une montagne, il aurait sans doute mieux à faire ou du moins plus important et pourtant, il s'est inquiété de la voir venir seule ici, surtout qu'elle n'avait pas été au top de sa forme toute la journée, il l'avait remarqué chose qu'il n'aurait pas fait en temps normal ne prêtant pas beaucoup d'attention à la sœur de son ennemi à Poudlard, la rousse ne lui ayant rien fait de spécial, il ne lui prêtait pas beaucoup d'attention avant, oui, car en arrivant ici elle avait été la seule capable de le faire réagir et surtout agir comme un humain à nouveau. Il ne savait pas comment, mais elle avait réveillé sa capacité à avoir des sentiments quel qu'il soit, comme la colère et la rancœur, comme la tristesse aussi rien de bien positif en somme, mais cela bien longtemps que l'hériter Malefoy n'avait pas connu un moment positif dans sa vie ce n'était donc pas une nouveauté. Et c'était sans doute à cause de sa vie assez sombre et complexe qu'il n'arrivait pas à comprendre comment on pouvait se mettre dans un sale état pour une histoire de cœur, l'amour n'était qu'une chimère, une chose éphémère qui ne tuerait jamais toute une vie, qui ne remplissait jamais de bonheur non ce n'était qu'une illusion pour donner envie aux humains de vivre et ainsi leur donner un but à cette vie.

Trouver l'amour, c'était un peu l'aboutissement de la vie de beaucoup, pas des sang-pur qui voyait cela comme la preuve d'une faiblesse. Lui-même ne pouvait pas avouer avoir déjà aimé quelqu'un même avec ses parents cela était trop compliqué pour qu'on puisse parler d'amour, enfin, il était aimé de sa mère, il le savait, mais pas assez comparer à l'emprise de son père, cet homme dénué d'émotions et de sentiments qui n'avait pas élevé Drago en fils, mais en soldat. Pour lui l'amour est la dernière chose pour laquelle se mettre mal, il y avait plus grave plus important et la jumelle Potter était bien placée pour le savoir en plus alors il ne comprenait pas et n'allait pas être tendre avec elle la remettant à sa place sans aucune pitié, c'était ce qui faisait aussi son charme, il était les gens à sa manière avec son franc parlé.

Entendre ce genre de chose n'était jamais très sympathique ou agréable et il le savait, mais c'était pour le bien de la rousse qui ne pouvait pas venir déprimer ici, dans ce lieu lugubre pour un homme tout aussi lugubre non ce n'était pas possible et cela n'arriverait plus temps qu'il serait sur cette terre.Entendre ce genre de chose n'était jamais très sympathique ou agréable et il le savait, mais c'était pour le bien de la rousse qui ne pouvait pas venir déprimer ici, dans ce lieu lugubre pour un homme tout aussi lugubre non ce n'était pas possible et cela n'arriverait plus temps qu'il serait sur cette terre. " Tu n'arriveras déjà pas à t'y introduire, il faut avoir un beau tatouage ou une invitation pour passer les grilles de l'entrée, le transplanage n'est autorisé que pour certaines personne alors bon, tu ne risque pas la mort nous somme tranquille. Une rousse au manoir Malefoy une première faudra que je t'y invite pour le voir faire une crise cardiaque" Ce n'était pas très gentil pour son père, mais il ne méritait pas beaucoup de gentillesse de la part de son rejeton et puis c'était surtout pour rassurer la petite rousse sa vie ne pourrait pas être en danger vu qu'elle ne pourrait pas pénétrer les protections Malefoy son manoir était extrêmement bien garder. Mais au final, il connaissait toutes les protections, il pouvait donc compromettre la sécurité du manoir qui était connu pour abriter de sombres objets, il faudrait qu'il puisse s'en approcher pour voir les protections étaient les mêmes à cette époque.

" Non, tu n'as pas de problème dans ta fichue vie l'amour n'est pas un souci, c'est une baliverne, un mensonge ce n'est ni beau ni rose et cela te fait perdre un temps précieux à pleurnicher. Tu veux qu'il t'aime parfait libre à toi de vouloir y croire, mais alors bouge ton fichu popotin et fait les choses pour arrête de vouloir sans cesse tout en cause, n'analyse pas et ne pas part dans des et si il me repousse et si patati patata cela ne sert à rien. Quand on veut quelque chose dans la vie, on se bouge, et on le prend ou du moins, on tente et si on échoue ce n'est pas la fin du monde, on recommencera plus tard, pour une autre chose ou pour la même."

Elle devait arrêter avec ses et si je fais cela et qu'i me dit ceci parce que cela n'aidait pas du tout et ne faisait pas avancer l'histoire du coup, il c'était un peu fâché pour lui faire comprendre les choses au moins c'était fait et elle n'aurait plus d'excuse pour ne pas bouger, enfin face à lui en tous cas sinon elle trouverait une fille pour pouvoir se plaindre et de son amour transit pour une chauve souris et de son ami qui n'était pas assez doux et gentil, mais après tout demander à un Malefoy d'être gentil c'était comme demander à un Weasley de ne pas être roux physiquement impossible. Surtout que la jeune fille commençait à se comparer à sa propre mère ce qui n'était pas une chose à faire se comparer à toutes les personnes ayant compté pour la personne que l'on aimait cela ne faisait que du mal et jamais du bien et ce n'était pas bon pour le moral et la confiance qui n'était déjà pas au beau fixe pour l'aigle en face de lui. Il la recadre une nouvelle fois cela sera la journée ou Dray jouera au papa avec Lullaby lui disant quoi faire et quoi ne pas faire, c'était dans un sens plutôt marrant que cela soit lui qui donne des conseils à la jeune fille, il n'est sans doute pas le mieux placé pour tenir un tel rôle et pourtant, il est le seul à être venu voir l'aiglonne, à l'avoir suffi en remarquant son humeur désastreuse de la journée, elle a une famille, un jumeau et des amis pourtant, il n'aurait pas dû être là, une autre personne aurait été plus gentille avec elle et moins direct, mais pourtant, il fait de son mieux et arrive à ses fins, elle veut tenter une approche, c'est déjà mieux que rien. " Tenter, c'est déjà mieux que rien et ne fait pas des plans sur la comète avant même de l'avoir approché, il peut ne pas t'envoyer bouler aussi, c'est totalement possible, alors attend de voir avant de prévoir déjà de pleurer. Et ne demande pas la lune quand même ne pas me plaindre ne fait pas partie de mes habitudes" Quand même, il restait Drago Malefoy pas un gentil ourson en peluche tout doux.



Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Diamond, Serdaigle autrefois J'ai posté : 3900 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 7757 pour une aventure ! Je suis de la génération : Trio d'or . Je suis un aventurier : On peut légèrement me blesser A savoir sur toi :
C'est la soeur d'Harry Potter ♣️ Elle a grandit dans le sud de la France, sous le nom de Lullaby Williamson et a étudié à Beaubâton ♣️ On la croyait morte jusqu'à la rentrée en sixième année ♣️ Elle est la filleule de Lupin ♣️ Elle est secrètement amoureuse du professeur Rogue. ♣️ Pendant la bataille finale, elle a vu Lupin mourir et a essayé de tuer Dolohov, l'assassin de ce dernier. ♣️ En difficulté, elle doit son salut au professeur Rogue ♣️ Quand ils sont transportés en 1977, la jeune femme ignore que Rogue est mort ♣️ Souhaite travailler en potions ♣️ Veut être apprentie de William Smith ♣️ En couple avec Severus 14.02.17


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Nagini
Patronus: Cygne
Capacité spéciale: Onirisme (Apprentissage futur)

MessageSujet: Re: Draybee ♣ Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième.  Mer 1 Mar - 1:26
La jeune femme regarde Drago, sourcils relevé. Une rousse au manoir Malefoy ? Qu'est-ce que cela aurait de si spécial ? De toute évidence, son paternel ne reçoit pas énormément de rousses. Ah, bon. La sorcière tâchera de se souvenir qu'elle n'est donc pas la bienvenue, avec ses cheveux de pécheresse et sa peau trop pâle, qu'un tatouage en noir n'a pas souillé, et ne souillera jamais par ailleurs. Quoique. Il ne faut jamais dire jamais. La jeune femme se souvient du tatouage, de la cicatrice, de la scarification bref, du massacre, pratiqué par Bellatrix sur le bras d'Hermione granger, indiquant que cette dernière est une "sang-de-bourbe". Toujours très classe bien entendu la vieille folle aux mèches noires. Toujours très équilibrée et magnanime bien entendu. Lullaby se mord la lèvre inférieure en se souvenant de cela : ne jamais dire jamais, car tout, absolument tout, peu arriver dans ce monde de fous.

"- Ouai... j'imagine que tu sais contourner ces fameuses protections ?" demande la sorcière en le dévisageant. "Je n'ose même pas imaginer tout ce que ton père peut cacher pour son timbré de maître des ténèbres, j'imagine que si nous allions y jeter un oeil nous ne serions pas déçus." Elle cesse de parler un instant, le regardant. "Souvient toi Drago que tu n'es pas le méchant tu es le résultat de ce que ton père a fait de toi. Je sais que tu a la marque à ton bras. Mais je sais aussi que si tu veux changer, si tu veut rejoindre... l'ordre, faire quelque chose pour ce qui te semble être juste, si tu pense que notre cause l'est... Alors je pense que tu pourrai être utile à l'ordre. On pourrait éviter tellement de choses, juste en agissant un peu plus tôt... Mais c'est peut-être utopique, parce que je sais que tout cela est dangereux."

La jeune femme baisse la tête. Oui c'est bien beau de vouloir changer le monde, mais ce n'est pas forcément possible non plus, parce qu'il ne faut pas faire de bêtises, tout acte a des conséquences et certaines de ces dernières sont plus fâcheuses que d'autre. Il ne faudrait pas qu'en voulant améliorer les choses, les sorciers les empirent. Malheureusement c'est ce que certains pourraient faire, en essayant de se la jouer en solo, sans prendre en compte l'avis du groupe ni certains paramètres de dangerosité. Seulement Bee ne peut pas leur en vouloir, puisque mieux que quiconque, elle sait ce que c'est de désirer quelque chose tout au long de sa vie et d'avoir enfin une chance de connaître cette douceur là.

La jolie bleu et bronze écoute le discours de Drago en baissant la tête. Bien sûr qu'il parle durement, c'est parce que lui ne sait pas ce que cela fait d'être amoureux, d'avoir des problèmes de cœur : il ne l'a jamais été. Certes il est en couple avec Daphné Greengrass mais ce n'est pas pareil, les deux verts et argent sont obligés d'être ensemble, par un contrat, ni plus ni moins. Alors non fatalement il ne sait pas ce que c'est que l'amour dans le sens amoureux du terme, il ne sait pas à quel point cela fait souffrir. Il sait ce que c'est que la souffrance, bien entendu, mais la souffrance par l'amour est différente de la douleur physique, elle-même très différente de la souffrance du manque, par exemple.

"- Tu ne peut pas comprendre Drago. Tu ne peut pas comprendre comme cela fait mal parce que nous sommes vraiment différents, que nous n'avons pas la même façon de penser et surtout, surtout, que tu n'es pas amoureux." répond la jeune femme.

Et pourtant malgré cela le sorcier obtient gain de cause puisqu'il parvient à décider son amie de tenter la chose, de se rendre voir Severus pour lui parler. Elle promet d'essayer mais en elle-même la sorcière sait aussi qu'il y a très peu de chances qu'elle parle au sorcier, parce qu'une fois arrivée devant lui la sorcière en bleu et bronze va se décomposer et en oubliera le texte qu'elle aura préparé. Bee s'attend déjà à passer pour une andouille et se faire refouler par le sorcier mais tant pis, Drago l'aura voulu. Si cela arrive, alors il devra la ramasser à la petite cuillère, ne lui en déplaise. Lullaby hausse les épaules alors qu'il prétend qu'il ne le fera pas. Pour sa part elle est sûre et certaine du contraire, mais préfère ne pas s'occuper d'avantage à lui, lui laissant croire qu'elle abandonner véritablement la guerre.

"- Merci d'être là Drago... Je vais réfléchir au moyen de lui parler ! Je vais bien arriver à trouver quelque chose à lui dire. Quelque chose de pas trop stupide, pour ne pas aggraver la piètre image qu'il a déjà de moi. On doit bien pouvoir faire ça non ?" demande la sorcière en dévisageant Drago.

Se hissant sur la pointe des pieds, Lullaby dépose un baiser sur la joue du sorcier, en proposant qu'ils rentrent. Prenant alors la direction de l'école, la jeune femme semble perdue dans ses pensées, à se demander comment parler à Severus, aborder le sujet avec lui. peut-être qu'elle ne doit pas se poser trop de questions tout simplement, de toute façon elle ne le verra pas de suite : sitôt arrivé à l'école, la sorcière monte pour se réfugier dans la tour des aigles, enfiler des vêtements chauds. Demain sera un autre jour.



(Comme je disais, je clôture pour que nous puissions, toi te sortir la tête hors de l'eau un peu et moi me sortir de ma chouineuse Razz Prochain RP, avec une Bee plus qu'heureuse Razz)

I'm a wizzard !



This is the ghost of you
Haunting the ghost of me





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Draybee ♣ Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième.  
Revenir en haut Aller en bas
 
Draybee ♣ Un véritable ami voit ta première larme, attrape la deuxième et stoppe la troisième.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La véritable histoire de Pâques + bonus
» AINSI LE VOIT LE POÈTE
» « La solitude de l'esprit est la véritable solitude. » | Melon.
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]
» Un aveugle qui voit ! Et qui sait lire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Pré-au-lard-
Sauter vers: