AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jaylin ♥ It's time to play my love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
Invité


Invité

MessageSujet: Jaylin ♥ It's time to play my love   Mar 3 Jan - 20:56


It's time to play my love
Jaylin & Caleb

Dans une certaine mesure aucun des deux n'était totalement honnête envers l'autre mais vu qu'ils ne le savaient pas chacun pensait que l'autre lui disait toute la vérité sans jouer double jeu ce qui n'était pas le cas, car si il ne savait pas pourquoi la belle brune refusait de tomber amoureuse de lui ou d'un autre lui savait qu'il ne voulait pas l'être parce qu'il avait d'autre soucis plus important comme évité de devenir un mangemort en puissance à cause des plans de son père pour son avenir. Il n'était donc pas disponible à cent pour-cent pour une relation amoureuse et il devait avouer qu'à part Jaylin aucune fille ne l'intéressait assez pour le faire craquer. Après tout, elle était la seule fille à l'avoir fait tenter l'aventure du couple pour après le jeter comme une vieille chaussette à cause d'une simple histoire de regard cela était difficile à encaisser pour le Serpentard qui ne comprenait pas comment et pourquoi on pouvait prendre une telle décision pour une si petite chose, mais il ne voulait pas non plus fouiller plus loin, car il avait peur de ne pas aimer ce qu'il pouvait encore apprendre sur le sujet déjà que la première partie n'était pas à son goût la seconde si il y en avait une risquait d'être encore pire alors il évita de trop répondre sur le sujet malgré quelques questions qu'il posa à son ex petite amie pour quand même avoir le droit à des explications qu'elle ne lui avait jamais donné depuis leur rupture ce qui était aussi un fait étrange normalement une fille qui rompt avec son petit copain s'empresse de lui faire un rapport en soixante pages expliquant tout les méfaits du mauvais gars histoire de bien l'emmerder, mais là non rien elle l'avait juste ignorer comme si de rien n'était ce qui était totalement incompréhensible pour son cerveau de mec surtout qu'après il avait réussit à avoir des petites discutions avec elle toujours cordiale et sur le ton de l'humour. Ce soir, cela n'avait pas réellement changé, il avait commencé par la taquiner pour cela avait déraper dans un autre registre encore plus plaisant à ses yeux que le premier, mais sans doute plus dangereux pour les deux adolescents qui comptait jouer avec le feu et ne pas s'arrêter avant de s'enflammer.

Enfin à la base Jay avait avoué ne pas vouloir coucher à nouveau avec Cab ce qui avait entraîné un questionnement obligatoire de la part du brun qui ne comprenait pas une telle réaction de la part de la jeune fille à qui il n'avait jamais rien fait de mal, mais elle avait fini par parler de cette envie de ne pas être une fille de plus, une fille comme les autres dont il se servait comme un kleenex avant de ne plus jamais les revoirs comme si dans leur situation cela pouvait se passer de la sorte alors qu'elle avait déjà tout chamboulé dans sa vie. Sans doute que l'aigle ne comprenait pas et ne voyait pas sa réelle place dans la vie du serpent qui n'avait jamais autant couru après une fille qu'avec elle, parce qu'elle ne le connaissait pas depuis longtemps n'étant là que depuis quelque mois, mais les autres pouvaient le voir avec elle, il était différent d'avec les autres filles parce qu'elle l'intéressait réellement son physique avantageux l'avait fait l'approcher, mais son esprit avait su lui donner envie pour la première fois de sa vie de creuser plus chez une fille et il n'en n'avait pas été déçu à part au moment de la rupture alors il avait été un peu forcé de parler de manière moins drôle et frivole pour faire comprendre à la brune qu'elle n'était pas et ne serait jamais une fille de plus sur sa liste de conquêtes parce qu'elle était totalement différente des autres et que dans un sens, cela effrayait grandement le jeune Carlton pas habitué à être ce genre de mec qui réconforte et rassure une fille.

Quand l'aigle lui avoua avoir confiance en lui, il retrouva son sourire qui avait un peu terni avec les précédentes révélations. Elle pouvait lui faire confier, car il n'était pas en train de mentir ou de faire semblant quand il affirmait qu'elle était différente des autres à ses yeux bien sûr la plupart des filles prenait ce genre de paroles comme une phrase lancé à tout-va pour les faire céder mais avec Jaylin le beau gosse ne pouvait pas jouer à ce jeu-là, car il s'était personnellement impliqué dans cette histoire ou il avait entrevu la possibilité d'en faire quelque chose de sérieux, mais qui n'avait pas tenu assez longtemps pour complément le faire changer et lui donner à nouveau enfin de se ranger avec une femme la peur de se faire larguer à nouveau était trop forte pour l'envie de jouer avec Jaylin était encore au-dessus de tout cela. " Alors n'est pas peur tout va bien se passer et on va juste profiter tous les deux ", C'était sans doute la chose à faire dans leur situation, car ils restaient proches l'un de l'autre la preuve que leur complicité n'était pas totalement éteinte et se remettre ensemble compliquerait la tâche que chacun s'était confié en secret ne pas tomber amoureux, ne pas donner son cœur à cette personne capable de le détruire sans le savoir, sans doute que l'un des deux craquera peut-être même les deux chacun a leur tour, mais d'ici là, il pouvait profiter de leur jeunesse et de leur attirance l'un envers l'autre pour pouvoir jouer à ce jeu de séduction et plus si affinité.

Et ce soir, ils allaient clairement jouer ensemble, coucher ensemble même une fois qu'ils auraient atteint le château le brun ne voulant pas sauter la jeune fille dans la cabane comme une vulgaire putain trouver à la soirée et dont il oublierait le nom le lendemain, il avait plus de classe que cela et comptait bien le prouver et la jeune fille semblait d'accord avec lui-même si l'idée de rejoindre le château semblait être longue pour elle lui avait des idées en tête pour faire passer la route surtout qu'ils seraient seuls dans la nuit. "On peut faire ça dans la neige aussi, mais on risque d'avoir froid et d'être malade demain pas sûr que l'expérience soit bonne" Oui comme toujours, il lui fallait faire un peu d'humour pour que la joie reste présente dans la conversation même la jeune fille disait surement cela pour le taquiner un peu et pas réellement pour se plaindre de la distance à parcourir. Lui comptait bien la taquiner le plus possible pour qu'une fois arrivé à destination, elle n'est plus qu'une idée en tête lui sauter dessus, il voulait une soirée explosive et comptait bien l'avoir dans les bras de l'aigle qui était une très bonne partenaire, il le savait parfaitement bien pour avoir déjà testé les talents de la belle. " Et puis imagine nous seuls dehors, dans la nuit pouvant nous amuser sans avoir peur de nous faire surprendre, je vais faire monter la température ma belle et quand nous arriverons, tu n'auras qu'une seule envie me déshabiller" Et il l'entra en dehors de la cabane récupérant bien sûr leurs vestes pour ne pas laisser de trace de leur passage ici et pour ne pas mourir de froid une fois la porte passer avant de traîner la jeune fille avec lui en dehors du village sorcier, ils ne pouvaient pas s'amuser ici les commerçants pouvaient les voir et lui n'avait pas très envie de se faire prendre dans une drôle de situation les professionnels de la drague et du charme ne se font jamais prendre, c'est une règle de base.

Une fois la dernière maison passer il se laissa aller et attiré la brune dans ses bras. " Maintenant, le jeu peu réellement commencé mademoiselle plus personne ne peut venir à ton secours, tu es seule avec le grand vilain Serpent" Il pouvait la manger toute crue, prendre son temps pour la dévorer ou bien la laisser jouer elle aussi ce qu'elle aimait faire voulant souvent être dominatrice avec l'homme, avoir le pouvoir ou en avoir au moins autant que son partenaire de jeu. Sa main glissa dans le cou de la jeune femme remontant sur sa joue pour attirer son visage à lui et l'embrasser, mordiller sa lèvre jouée avec ses sensations, lui donner un baiser sans réellement tout donner pour qu'elle est envie de plus et que la tentation soit présente.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
J. Faucett

avatar


Messages : 721
Points pour ta maison : 1443
Étudiant de 1977 ou 1998 : 1998
Maison / métier : Serdaigle

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: Jaylin ♥ It's time to play my love   Jeu 5 Jan - 14:08

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It's time to play
Caleb Carlton & Jaylin Faucett
Même si elle avait essayé de s'en convaincre, sortir avec Caleb n'avait pas été une erreur. Jaylin n'était pas le genre de fille qui se casait facilement, ni même si qui cherchait à se caser. En général elle préférait simplement s'amuser, tenter parfois de voir ce que donnait l'aventure de couple, mais aucun garçon n'avait vraiment réussit à la conquérir. Un coeur à prendre, un coeur à satisfaire, un coeur qui n'avait pas encore trouvé ce qu'il cherchait. Malgré tout lorsqu'elle avait passé ce moment en couple avec Caleb, ce ressentit avait changé. A la différence des autres garçons avec qui elle était sorti, il n'avait pas souhaité lui donner son coeur tout de suite, il ne lui avait pas donné. Ce n'était pas ce genre d'homme et peut-être était-ce qu'il lui fallait. Il protégeait son coeur, par un mur, qu'elle aurait pu tenter de briser, qu'elle avait peut-être entailler, mais Jaylin ne pouvait pas savoir ce qu'il en était pour lui. Tout ce qu'elle savait c'était que le mur qu'elle s'était érigée autour d'elle-même et des sentiments qu'elle pourrait avoir, avait été sincèrement chamboulé, mais elle avait réussit à le reconstruire, ne voulant pas se laisser aller dans une relation de ce genre. Une relation amoureuse, sérieuse, comme beaucoup en rêvait. Il semblait pour le moment d'accord avec lui, lançant le défi de ne pas tomber amoureuse de lui. Défi dont ils avaient décidé de faire un jeu tous les deux. Qui pouvait savoir lequel cèderait en premier ? C'était là toute la question. Céderaient-ils chacun leur tour ou bien il n'y en aurait-il qu'un qui succomberait à la tentation ? Si jamais cela était le cas, l'un deux souffrirait sûrement. Même si les connaissant, l'un comme l'autre aurait du mal à l'avouer sans être sûr que l'autre ne le soit aussi. Car, après tout l'amour à sens unique faisait mal et aucun des deux ne voulaient souffrir. Alors, ils jouaient avec le feu et tout cela avait commencé normalement. Une relation basique, des discussions normales, des taquineries, embêter l'autre, une complicité qui n'avait pas été perdue malgré lors rupture. Une relation tout sauf banale. Finalement, elle lui avait avoué pourquoi, Jay avait rompu, même si le garçon ne devait pas comprendre ces raisons. Elle-même avait eu du mal à pouvoir le lui dire, à expliquer clairement ce qu'elle ressentait, sans lui dire l'entière vérité qu'il ne souhaiterait jamais entendre. Il lui en voudrait sans aucun doute. Malgré tout, Jay avait oublié tout ça pendant l'espace d'un instant, ne se concentrant que sur lui, sur son regard et sur son corps qu'elle désirait en ce moment-même. Et sur ce qu'elle aimait chez lui. Car après tout ils avaient parlé de le faire changer et Jaylin ne souhaitait pas que cela soit possible. Non seulement parce qu'il chamboulait son monde, mais en plus elle n'avait pas été déçue de ce qu'elle avait vu au-delà de son air charmeur, de la réputation qu'on lui avait fait. Jaylin avait souhaité comprendre et au final, elle avait apprit des choses. Oui leurs moments d'intimités, les moments qu'ils avaient partagés ensemble, jamais la jeune femme ne pourrait les oublier. Etait-ce la même chose pour lui ? Il ne lui en voulait pas pour leur rupture, même s'il ne comprenait pas ça, il lui avait fait comprendre qu'elle ne serait jamais comme les autres à ses yeux, qu'il ne comprenait pas. Et comme réponse Jaylin n'avait répondu qu'une chose. Elle avait confiance en lui. C'était une certitude. Confiance, celle que l'on donne à peu de personnes. Il lui répondit alors qu'elle n'avait pas à avoir peur que tout va bien se passer et qu'il allait juste s'amuser. Elle se mit à sourire, retenant un petit rire. Ce genre de phrase était très amusante et dans d'autres contextes, aurait pu être déplacée. C'était le genre de choses qu'un dragueur pouvait sortir pour enlever les doutes d'une fille qui hésiterait. Mais dans la manière dont il l'avait dit et surtout à Jaylin c'était bien différent. Evidemment tout ce passerait bien.

Et la partie de jambes en l'air qu'il avait prévu s'annonçait plutôt torride, fantastique et explosive. Quand deux êtres comme eux se retrouvent cela ne peut faire que des explosions. Ils étaient tous les deux d'accord sur une chose : il était hors de question de le faire ici. Pas très confortable et comme l'avait si bien rappeler Jaylin à Caleb, ne pas être traitée comme toutes les autres signifiaient bien ne pas coucher n'importe où. Le confort c'était essentiel pour l'un comme pour l'autre. Elle le taquina en lui disant que le château était quand même loin, mais cela ne serait pas forcément un problème pour eux, ils pourraient jouer. Caleb proposa alors de le faire dans la neige, mais cela ne serait pas agréable à cause du froid et en plus ils risquaient d'être malade. « Faire ça dans la neige ? La chaleur de nos deux corps est bien capable de la faire fondre. » répondit-il avec un sourire. L'alcool peut-être ou l'excitation de leur jeu, lui donnait très chaud, mais il était certain qu'une fois dehors ce ne serait pas le même ressentis. Dans la cabane hurlante avec la chaleur des nombreuses personnes qui s'y trouvaient l'ambiance c'était réchauffé. Il lui parla alors des possibilités de jeu qu'il pourrait y avoir entre eux en faisant le chemin jusqu'au château. Caleb finit par lui dire qu'il avait bien l'intention de la faire chauffer de sorte à ce qu'elle ne souhaite qu'une chose : lui enlever ses vêtements dès qu'ils seraient dans un endroit plus propice. Jaylin eut un sourire en coin. « Qui te dit que ce n'est pas toi qui auras envie de me déshabiller en premier ? » lui chuchota-t-elle. Car après tout si lui désirait jouer et lui faire monter l'excitation, Jay savait parfaitement bien le faire, elle aussi. La serdaigle ne manquerait pas de le faire, cela en était certain.

L'entraînant en dehors de la cabane hurlante, prenant leur veste au passage, Caleb et Jay se dirigèrent sur le chemin du château. Comme prévu il faisait froid, mais l'alcool aidant, la jeune femme tentait de résister. C'était normal à cette heure de la nuit et en cette période d'avoir froid, mais elle ne s'attendait pas à un tel choc de températures. Oui sans dute que l'idée de le faire dans la neige, était une très mauvaise idée. Ils risquaient fort de tomber malade, c'était certain. Traversant le village de Pré-au-lard, tentant par la même occasion de ne pas se faire voir des commerçants qui pouvaient rester encore debout, Caleb attendit un moment avant de la tirer vers lui, pour la prendre dans ses bras. Jay se laissa faire. Elle sentait la force de ses bras contre elle, la serrant comme s'il en souhaitait pas la laisser partir. Plus personne autour d'eux, plus personne pour les embêter, à présent ils pouvaient laisser libre court à leur jeu comme il disait. Elle se colla à lui et lui demanda alors avec un petit sourire. « Devrais-je avoir peur ? Que vas-tu donc faire de moi ? » Mais avant qu'elle n'ait pu avoir de réponse, il l'attira à lui pour l'embrasser. Il mordilla sa lèvre, ne donnant pas dans le profond baisé, et sentir à nouveau le contact de ses lèvres sur les siennes, fit chauffer le corps de Jay. Cela était plaisant, un pur bonheur et lui donnait encore plus envie de lui qu'elle n'en avait déjà. Il fallait se contenir, pour le moment, elle voulait jouer, elle aussi. Caleb jouait avec son excitation, son envie et Jay savait très bien qu'elle pourrait parfaitement se faire désirer avant, mais elle avait une idée pour le moment. La serdaigle quitta les lèvres du serpentard pour descendre les siennes dans son cou, pour remonter tout lentement vers l'oreille où elle lui chuchota : « Prêt à passé une nuit inoubliable ? »Elle se détacha alors de lui, prenant quelques pas de distance face à lui. Jay se mit à sourire en le regardant, un petit sourire taquin qui en voulait dire long. Elle continua à reculer, prenant soin de ne pas glisser. « Mais si tu la veux cette nuit, il va falloir m'attraper. » Et elle lui balança une boule de neige avant de le fixer à nouveau, en souriant. Jay avait l'habitude de faire des batailles avec ses frères et soeur, ainsi que ses voisins et elle trouvait ça amusant, mais il fallait savoir si Caleb était prêt à jouer à ce genre de jeu enfantin stupide, ou s'il n'était pas prêt, sans quoi Jay savait très bien qu'elle devrait et comment se rattraper. Jeu dangereux, jouer avec le feu, mais jouer quand même.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Jaylin ♥ It's time to play my love   Ven 6 Jan - 21:15


It's time to play my love
Jaylin & Caleb

Il n'aurait jamais prévu cela au début de sa soirée, lui qui avait joué à la police surveillant plus le déroulement de la soirée que s'amusant réellement pour une fois se trouvait désormais en bonne compagnie, quand il était monté au fumoir, c'était juste pour se griller une clope avant de partir, il n'était pas dans l'ambiance de la fête et ses amis avaient tous bien trop d'avance sur lui pour qu'il puisse les rattraper et se mettre dans le même état qu'eux, alors il avait simplement laissé tomber pour aller fumer un peu. Là, il était tombé sur Jaylin qui elle avait déjà bien bu sans doute pour profiter de la soirée qui n'avait pas été de tout repos d'après ses révélations et ils s'étaient mis à discuter ensemble. Et bien plus ensuite parce qu'entre eux, ils restaient toujours une tension sexuelle importante qu'ils n'arrivaient pas toujours à bien comprendre et gérez, bon pour Caleb, c'était simple la jeune femme était jolie, il l'appréciait beaucoup même si il n'avait pas bien compris et encaisser leur rupture et puis il aimait le sexe et la liberté des coups d'un soir alors il ne se priverait jamais de pouvoir recoucher avec son ex même si après leur conversation de ce soir, tous les deux, rentrait à nouveau dans une drôle de dynamique, un jeu de séduction de drague qui ne prendrait fin que quand l'un des deux serait amoureux de l'autre, cela signifiait un peu la fin du papillonnage pour le jeune homme. Car si il voulait faire craquer son ex, qu'elle retombe dans ses bras comme avant il allait falloir qu'il se concentre sur sa petite personne afin qu'elle ne retombe pas dans sa paranoïa, qui l'avait pousser une première fois à le quitter. Pour Cab c'était toujours très flou dans sa tête, il s'interdisait d'aimer et donc était assez ouvert niveau fille, mais il ne pensait jamais mal faire, oui, il avait été en couple avec Jaylin et son regard avait parfois divaguer, mais c'était à ses yeux normal et signe qu'il était en bonne santé. Malheureusement homme et femme ne voit pas les choses de la même manière et leur rapport en avait été compliqué.

Tout était oublié ce soir, ou au moins mit de côté pour se concentrer sur une seule chose, le fait qu'il allait à nouveau passer à l'acte ensemble dans la nuit. La brunette avait accepté de jouer avec le beau gosse et cela n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd très intéressé par tout cela Caleb avait tout de suite fait par de son envie de partir d'ici, non, il ne sauterait pas Jay comme une vulgaire putain dans un coin de la cabane hurlante, une nouvelle preuve du fait qu'il la respectait plus que les autres filles avec une autre, il n'aurait jamais hésité et l'aurait tirer dans la chambre quittée par Tibus pour un coup vite fait bien fait. Mais pas là, il voulait retourner au château et profiter de la route pour titiller, excitée et rendre dingue sa partenaire de jeu. Le Serpentard l'avait donc trainé dehors prenant leurs vestes au passage pour ne pas avoir trop froid et il avait pressé le pas pour sortir du village sorcier, organisé une fête clandestine était le meilleur moyen de s'amuser réellement à une soirée, mais il fallait aussi réussir à s'y rendre et à la quitter sans se faire prendre par un adulte que cela soit un commerçant, un habitant du village ou pire un professeur profitant de sa soirée de libre en dehors des murs de Poudlard. Là, ils seraient tous les deux très mal et finirait surement la nuit de la mauvaise manière, sans sexe et puni comme deux enfants pris en train de faire une bêtise. Et cela, le jeune Carlton voulait évitez. Une fois la dernière habitation derrière eux deux et donc plus au moins à l'abri des regards indiscrets, il commença à jouer voulant faire réagir la jeune femme, avec des piques et un baiser très contrôlé de sa part pour ne pas tout donner trop facilement non plus le but étant de faire monter la tension jusqu'à leur arrivée au château ainsi, ils seraient prêts à se sauter dessus une fois arriver à destination. " J'avoue que je suis bouillant, mais je pense quand même que nous devrions éviter de faire l'expérience"Parce qu'il était quand même assez frileux et que le froid n'était pas le meilleur ami du cerveau de l'homme, oui oui le vrai cerveau celui que tout le monde connaît, mais que personne n'ose revendiquer comme principaux organes masculins.

" Parce que je sais que tu te retrouvas nue à peine les portes du château passer, j'ai déjà tout prévu" Oui, il ne serait surement pas le premier débarrasser de ses vêtements, mais tout était prévu pour que la jeune femme est envie de lui enlever chaque couche d'habits très très rapidement histoire de faire avancer les choses. Taquine comme il la connaissait Jay entra dans son jeu et ne se laissa pas faire voulant créer aussi l'excitation chez lui pour qu'il est envie d'elle et qui soit le premier à craquer surement parce que oui les femmes aimait aussi avoir l'avantage sur les hommes qu'elle côtoyait enfin l'aigle était ce genre de fille cherchant à avoir le pouvoir vis-à-vis de lui ce qui lui plaisait plutôt bien au final même si il ne comptait pas se laisser faire. " Tu devrais avoir très très peur" Il lui répondit dans un souffle juste avant qu'elle ne recule et juste après sa question chuchoter à son oreille. C'était le début du jeu réellement le coup d'envoi était lancé et la réaction de la jeune femme lui plaisait grandement. "Je suis grandement prêt même" Et elle lui envoya une boule-de-neige à la figure avant de détaler comme un lapin pour surement qu'il lui cours après. " Tu vas me payer cher cet affront" Parce qu'elle avait osé lui lancer quelque chose à la figure, même si c'était qu'une simple boule de neige inoffensive et que cela n'allait pas le tuer, il comptait bien se venger alors il se mit à courir derrière elle en lui criant après. " Cours, car si je t'attrape, tu va passer un très mauvais moment"

Et il ne prit pas longtemps pour la rattraper son côté sportif lui servait dans ce genre de situation parce qu'il était assez en forme pour pouvoir courir au milieu de la nuit et le fait que la jeune femme ai bu de l'alcool devait aussi jouer sur le fait qu'elle soit facilement rattrapable. Et une fois la jeune femme attrapée, il la fit tomber dans la neige la coinçant sous lui pour pouvoir obtenir sa vengeance. Il prit de la neige et l'étale sous le haut de la jeune femme à même sa peau histoire de la voir réagir de manière plutôt importante. " Tu vas regretter d'avoir joué à ce jeu-là" Cab avait reprit le dessus sur elle vu qu'elle était bloquée sous lui et qu'elle ne pouvait pas fuir si il ne la libérait pas et il ne comptait pas le faire tant qu'elle ne lui avait pas donné ce qu'il voulait. " Maintenant, tu vas devoir, te faire, pardonner pour qu'on puisse reprendre la route sinon tu seras punie à nouveau ", C'était tellement amusant pour lui de jouer à ce petit jeu comme si plus rien n'existait autours, comme si il n'avait plus de soucis à se faire, c'était une soirée, une nuit où il n'était qu'une adolescent en compagnie d'une fille qui lui plaisait et avec laquelle il allait coucher plus tard dans la nuit.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
J. Faucett

avatar


Messages : 721
Points pour ta maison : 1443
Étudiant de 1977 ou 1998 : 1998
Maison / métier : Serdaigle

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: Jaylin ♥ It's time to play my love   Mer 11 Jan - 22:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It's time to play
Caleb Carlton & Jaylin Faucett
Ils avaient été bien ensemble, comme lui l'avait avoué quelques minutes plus tôt, Jaylin ne pouvait pas nier que ce temps où ils étaient en couple avait été un bon moment, vraiment. La serdaigle se mettait à douter de la décision qu'elle avait prise en choisissant de rompre, en décidant de se protéger elle-même et lui par la même occasion. Eviter que l'un comme l'autre ne souffre trop, ne s'attache vraiment. Mais elle avait fait cela trop tard, car chacun s'était accroché à l'autre d'une certaine manière, il y avait toujours cette attirance, qu'elle soit physique ou mentale, les deux ex avaient tenait toujours l'un à l'autre. En même temps même si on rompt avec quelqu'un il est très rare, sauf si vraiment la rupture se passe mal, que les anciens amants ne ressentent pas un certain attachement l'un envers l'autre. Il y a toujours quelque chose, quoique l'on se dise. Et même si elle avait rompu peut-être de manière brutale avec lui, il ne lui en avait pas voulu et ils avaient continué à se parler après que Jaylin ait eue une période très distante envers lui. Elle l'avait été, même si leur discussions entre temps avait été amicale, ne voulant pas retomber dans ce désir qui l'animait. Mais ce soir, l'alcool brouillant son cerveau, la serdaigle avait avoué qu'elle avait toujours envie de lui, elle lui avait expliqué bien que difficilement, ce qui l'avait poussé à rompre. Une explication simple que le serpentard avait accepté sans chercher plus loin. En venant à la soirée de Tibus en compagnie d'Ayla, la brune n'avait pas prévu tout ce qui était en train de se passer. D'ailleurs elle avait même dit à Mathéo, qu'elle ne coucherait pas avec Caleb à nouveau. Au diable cette pseudo-promesse faites, Jaylin avait sous-entendu à son ex qu'elle aimerait bien se retrouver à nouveau dans un lit avec lui, qui n'avait en aucun cas refuser sa proposition. Rien n'avait été prévu, ils avaient envie l'un de l'autre et voulait jouer. Même s'ils se désiraient, ils préféraient le confort d'un bon lit, d'une chambre pour pouvoir faire leur petite affaire et comme avait proposé Caleb, la neige ne serait pas forcément le meilleur endroit pour le faire. Jay l'avait taquiner en prétendant que la chaleur de leur corps serait bien capable de faire fondre la neige. Répondant à sa remarque, Cab lui dit que même en étant chaud bouillant, il préférait ne pas tenter l'expérience. D'autant qu'une fois nu, ils auraient probablement froid tous les deux. Jay se souvenait de ce corps qu'elle avait eu entre les mains et en venait à se demander s'il avait un peu changer, ou s'il était resté identique. Mais elle n'avait qu'une hâte c'était de pouvoir sentir à nouveau le contact de sa peau contre la sienne. Il la taquina prétendant qu'elle lui sautera dessus en première, mais Jaylin répliqua en joueuse qu'elle était que cela risquait fort d'être l'inverse. Tout prévu ? Il avait tout envisagé ? Il savait très bien comment arriver à ses fins avec elle, il la connaissait, mais elle allait devoir être plus maline si jamais elle voulait que ce soit lui qui cède en premier. Dès qu'ils arriveraient au château, elle serait nue ? Pas sûr que la serdaigle approuve de se balader à poil dans les couloirs, même si elle n'avait aucun problème avec la nudité. Elle eue un rictus. « Tu as l'air bien sûr de toi. » lui répond-elle.

Alors, ils étaient partis de cette soirée de débauche, traversant pré-au-lard en évitant de se faire avoir et s'étaient retrouvés dans les bras l'un de l'autre, suite à la volonté du serpentard. Où iraient-ils tous les deux une fois arrivée au château ? Dans l'une de leur salle commune ? Pas très confortable surtout si d'autres personnes dormaient dans le dortoir, pas sûr qu'il apprécie. Caleb l'embrassa sans vraiment se donner à fond, elle le savait pour avoir déjà savouré ses baisés, mais le contact de ses lèvres sur les siennes la fit frissonner. Elle n'avait pas peur de ce qu'il pouvait lui faire, elle était toute excitée de savoir ce qu'il avait prévu, elle voulait connaitre ce qu'il avait imaginé dans son esprit. Selon lui pourtant elle devrait ressentir de la peur. Mais au lieu de ça elle se montra confiante en lui demandant s'il était prêt pour une nuit qu'il n'oublierait jamais. Jaylin connaissait ses capacités, elle ne doutait pas une seconde qu'il puisse oublier. Ils étaient dehors, il faisait froid et la neige était tombée. La serdaigle lança alors un jeu auquel Caleb ne devait pas s'attendre. Reculant pour pouvoir avoir le temps de courir, elle lui balança une boule de neige et se mit à sourire, très fière d'elle-même. Le sourire grandit quand elle remarqua que le serpentard avait l'intention de suivre ce jeu. La brune se mit à courir bien que difficilement, accusant ses talons de ne pas pouvoir l'aider à se mouvoir aussi aisément qu'elle ne le souhaitait, mais sans doute était-ce aussi dû à l'alcool si elle ne tenait pas vraiment en équilibre. D'autant que si elle tombait ou s'il la rattrapait, selon les dires de Caleb, elle allait passer un mauvais quart d'heure. Mais tout ça n'était qu'un jeu, un jeu d'enfant pour simplement s'amuser et taquiner un peu l'autre. Parce que recevoir de la neige sur soit n'était pas forcément agréable, mais c'était amusant.

Le serpentard, plus physique qu'elle ne l'était ne tarda pas à la rattraper. Il l'attrapa et Jay sentit ses talons glissées sur le verglas ce qui fit qu'elle ne pu se débattre face à ses bras musclés, se retrouvant rapidement dans la neige, Caleb sur elle, la bloquant de tout mouvement. Ce n'était pas difficile à faire, il avait plus de force. La situation s'inversait alors qu'elle avait eu le dessus sur elle quelques minutes plus tôt, dans la cabane hurlante. La vengeance ne tarda pas à venir, puisqu'il lui étala de la neige sur les parties visibles de sa peau. « Ha mon dieu ! C'est froid. » Oui la neige n'était pas chaude et elle sentait les flocons descendrent lentement le long de ses seins. Vivement qu'elle enlève ses vêtements pour ne plus sentir cette fraicheur. Caleb lui balança alors que le brune allait regretter ce qu'elle venait de faire, qu'elle devrait se faire pardonner. La serdaigle ne pouvait plus bouger, inutile de tenter quoique ce soit, il la maintenait fermement. Alors, en réponse, elle lui adressa un sourire de défi accompagné d'un petit sourire. « Me faire pardonner ? Et que vas-tu me faire si je ne le fais pas ? » Bien sûr qu'elle comptait bien se faire pardonner, mais tout cela faisait partit du jeu et jouer c'était amusant. Ils étaient tous les deux entièrement concentré l'un sur l'autre, oubliant presque que peut-être ils pourraient être surpris par un élève rentrant au château ou un villageois. Mais ils n'en avaient rien à faire, rien d'autre ne comptait. Malgré tout, la neige qui glissait librement sous sa robe, donnait un air très frais à Jaylin. Et lui n'était pas dos à la neige, il était dessus, ne pouvant pas sentir le froid. « Je croyais que la neige ne te tentait pas pour le faire. Me libéreras-tu ou as-tu prévu de me faire autre chose ? » Il faisait ce qu'il voulait d'elle, Jaylin ne pouvait pas fuir et pour rien au monde elle n'aurait souhaité partir loin de lui, ce soir.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Jaylin ♥ It's time to play my love   Jeu 12 Jan - 23:29


It's time to play my love
Jaylin & Caleb

Caleb avait bien fait les choses et avait gagné au finale parce qu'il allait pouvoir coucher avec Jaylin à nouveau alors que celle-ci n'était pas partante à la base, c'était donc une grande réussite. Il était assez fier de lui parce qu'il n'avait eu à forcer pour parvenir à convaincre la jeune femme qu'elle avait eu tort en le quittant et en refusant de croire qu'elle était spéciale pour lui-même si il ne l'avait surement pas assez montré non plus, parce qu'il n'était pas genre a montré ce qu'il ressentait ne souhaitant pas montré un côté plus humain, parce que pour lui, c'était être faible et il ne voulait pas être, c'était contre ses principes. Mais il pouvait bien faire un peu d'effort ce soir pour pouvoir lui faire plus. Ils s'étaient sauvés de la soirée discrètement pour ne pas se faire repérer parce qu'ils avaient été d'accord sur le fait qu'ils n'allaient pas coucher ensemble dans la cabane hurlante ce n'était pas assez respectueux pour lui qui était quand même un garçon avec des principes et des valeurs même si il était très séducteurs et dragueur, il ne faisait pas n'importe quoi n'importe où.

Il l'avait emmené plutôt calmement dehors, marchant assez vite pour ne pas qu'ils se fassent repérer et griller sinon ils auraient des ennuis et ce n'était pas le but de la manœuvre vu qu'il voulait absolument atteindre le château pour pouvoir avoir le droit à un bon moment avec son ex petite amie qui était très douée pour lui faire plaisir ce qui le rendait tout heureux, mais avant ils allaient jouer parce qu'il était deux joueurs et qu'ils prenaient plaisir à faire monter la chaleur et l'excitation chez l'autre afin de ne plus pouvoir se retenir de se sauter dessus, il lui avait même proposé de faire ça dans la neige, car une fois les dernières maison dépassé, il avait débuté le jeu, le voyage du retour allait les aider bien entendu à se mettre en condition, il avait donc taquiné l'aigle en l'embrassant sur la retenu pour lui donner envie de plus et cela sembla réveillé les instincts de joueuse de l'aigle qui lui lança de la neige en pleine tronche avant de détaler comme un lapin bourré, en lui disant bien que si il voulait passer une superbe nuit il devait d'abord l'attraper. " Je suis toujours très sûr de moi, tu le sais" Parce qu'il avait toujours été très confiant, ses charmes lui étaient vantés depuis son plus jeune âge passant de mignon, à craquant, à sexy au fur et à mesure qu'il vieillissait. C'était donc un peu logique qu'il est confiance en son physique et en sa capacité à faire craquer les jeunes femmes parce qu'il était un assez bon parleur et que la plupart étaient déjà charmés par son corps, il n'avait pas besoin de beaucoup parler.

C'était encore un peu différent avec Jaylin elle avait été sa copine, il lui avait parlé, pas de toute, mais plus qu'à certaines personnes dans tous les cas et puis il appréciait réellement ce petit bout de femme qui tentait de le mener par le bout du nez. Elle y arrivait parfois, mais d'autre comme aujourd'hui, c'était lui qui gagnait parce qu'il l'avait rattrapé bien sûr étant plus en mesure de courir qu'elle, entre ses talons et son taux d'alcoolémie, elle n'était pas très bien partie pour le battre. Il l'avait donc attrapé et coucher dans la neige pour se venger et encore plus taquin, il en prit dans ses mains pour aller la mettre sous le haut de la jeune femme, sur sa peau histoire qu'elle puisse bien sentir le froid et en passant, il la caressa doucement sa peau et la jeune femme criait que c'était froid assez logique pour de la neige après tout, mais elle ne s'attendait surement pas à ce qu'il agisse comme ça pour sa vengeance, mais en même temps, il était un Serpentard il n'avait aucune limite et pouvait ruser pour avoir ce qu'il voulait, il l'avait prévenu, il ne jouait pas dans les règles préférant passer par des chemins bien moins conventionnel. Et la jeune femme bloquée sous lui semblait bien se rendre compte qu'elle n'avait plus la main pour le moment ne pouvant pas se dégager comme pourrait le vouloir. " Tu penses ? Je croyais que la neige était chaude moi me serais-je trompé" Et il remonta sa main au-dessus du ventre de sa partenaire, elle devait être geler mais c'était assez amusant.

Il devait maintenant trouver quoi demander à la jeune femme pour qu'elle puisse se faire pardonner, il fallait trouver un truc assez fou qu'ils n'auraient jamais pensé faire dehors et en même temps pas trop hard non plus n'étant pas du genre à se montrer en spectacle, car il ne devait pas exclure que d'autres jeunes pouvaient emprunter le chemin pour retourner au château, ils n'étaient pas seuls au monde même si ils en avaient l'impression pour le moment. " Hum je sais pas je pense que je te donnerais ta punition au château l'idée que j'ai en tête ne peut pas être mise en place ici, tu devrais plutôt choisir te te faire pardonner et tout donner pour que j'oublie cette affront" Et cela lui laisserait le temps de cogiter pour savoir ce qu'il avait prévu pour elle, cela devrait même un peu l'inquiété jouer avec un serpent comportait des risques. Caleb allait bien sûr la libérée et d'ailleurs, il se releva pour ne pas qu'elle attrape la mort aussi peu vêtue dans la neige et il lui tendit la main pour qu'elle se relève. " La neige n'est définitivement pas mon truc par contre je pense que toi, tu dois être bien gelée" Il l'attrapa donc fermement pour la coller contre lui passant ses mains dans son dos et chuchotant à l'oreille de la jeune femme. " Vas-tu te faire pardonner ? Je serais toi, je ferais le bon choix" Cela changerait surement la donne de la soirée, car il pourrait être plus clément si elle se laissait aller à se faire pardonner d'une douce manière, sinon elle devrait se plier à une petite punition non-méchante bien entendu, mais très drôle du point de vue du brun.

Le vert et argent regarda autour d'eux pour être sûr que personne n'arrive à leur niveau, il ne voulait pas avoir d'ennuis ou devoir s'expliquer sur sa proximité avec son ex, ce n'était pas le genre de chose qu'il pouvait expliquer de toute manière, il était attiré par elle comme par un aimant. " Avançons-nous un peu ? Ou tu es trop bien contre mon corps d'apollon " De l'humour toujours un peu d'humour pour rendre l'ambiance encore un peu plus complice, car même si il voulait coucher avec Jaylin il n'allait pas jouer le bourrin et la presser pour rejoindre le château, il savait qu'elle ne se déroberait pas et c'était le plus important pour le reste, ils avaient le temps, pour vraiment jouer à fond et faire de cette nuit un moment marquant dans leur complexe histoire. Lui espérait pouvoir avoir le droit à plus de moments comme celui-ci et en même temps, il avait peur de perdre, de ne pas respecter la règle qu'il avait lui-même fixer plutôt dans la cabane, son attachement était déjà bien trop important à ses yeux, il devrait faire attention à ne pas plus céder.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
J. Faucett

avatar


Messages : 721
Points pour ta maison : 1443
Étudiant de 1977 ou 1998 : 1998
Maison / métier : Serdaigle

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: Jaylin ♥ It's time to play my love   Dim 15 Jan - 20:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It's time to play
Caleb Carlton & Jaylin Faucett
Avait-elle perdu ? L'avait-elle laissé gagner ? Est-ce que tout ceci n'était qu'un plan déjà bien préparé dans son esprit ? Non pas vraiment. Elle s'était simplement laissé faire parce qu'elle avait vu que derrière leur rupture, cette cause qu'elle avait expliqué, au final l'un comme l'autre étaient toujours attachés à leur relation. Ils ne devaient pas forcément se remettre en couple pour autant, peut-être que ça gâcherait tout le jeu auquel ils jouaient, mais simplement passer du temps ensemble et coucher ensemble aussi si possible. Autant ajouter ça à la partie. D'autant que lorsqu'on est attaché à quelqu'un c'est très dur de s'en défaire, elle avait l'exemple avec Télia qui malgré le fait qu'elle ait rompu avec Tibus, ne pouvait pas arrêter de l'aimer. Se retrouvait-elle aussi dans ce genre de situation ? L'amour qu'ils se refusaient de ressentir l'un pour l'autre, était pourtant un sentiment des plus nobles. Pas une faiblesse comme beaucoup le pensait, mais plutôt comme une force qui traverse toutes les intempéries lorsqu'il est partagé. Elle lui avait reproché qu'il ne montre pas suffisamment qu'il était attaché à elle, lui donnant cette excuse comme motif, mais malgré ça, c'était pourtant comme une évidence pour les deux ex-amants. Une attraction irrésistible qui s'en fichait de leur principes, de leur promesse qui existait simplement à leur dépend. Alors, pourquoi combattre ça ? Pourquoi chercher à tenter d'y résister quand tout son corps ne souhaite qu'une chose qu'on succombe à ses baisés et ses caresses ? Jaylin avait sans doute était faible, elle l'avait laissé gagner. L'alcool avait dû aider aussi, on disait souvent ce qu'on pensait quand on avait un peu bu. Ils avaient fuit cet endroit où se déroulait leur fête pour se laisser porter par cette attraction.

Et à présent alors qu'ils avaient marché plutôt rapidement dans un endroit où ils ne risquaient pas forcément d'être vu, un endroit tranquille où rien ne comptait à présent que la personne en face de Jaylin, qui l'avait pris dans ses bras pour l'embrasser, mais qu'elle avait finalement quitter pour se lancer dans un jeu enfantin de bataille de boule de neige. Jeu qu'elle avait lamentablement perdu. A croire que ce soit elle n'était pas douée pour jouer avec lui. Entre le fait qu'elle ait céder à ses avances et maintenant qu'elle se retrouvait par terre dans la neige sous lui, la jeune fille n'était pas réellement en position de force. Il avait de quoi être confiant, sûr de lui, il pouvait bien faire tout ce qu'il voulait d'elle. C'était étrange. Jaylin était une femme forte, qui ne se laissait pas facilement avoir par un garçon, elle était souvent considérée comme imperturbable, prête à répondre si nécessaire, mais Caleb arrivait très bien à casser toute cette partie d'elle. Il était mignon, sexy, beau, pas étonnant qu'il soit la proie de greluches qui souhaitaient tous comme Jaylin faire parti de la vie du brun, être spéciale à ses yeux. On ne pouvait pas le nier, elle l'était, du moins elle avait dû l'être à un moment vu qu'il était sorti avec elle. Mais la serdaigle avait fait une erreur en lui disant qu'elle pensait que ce n'était pas le cas. Etait-il lui aussi spécial pour elle ? Bien sûr que oui. Cependant, même si c'était le cas, tout ça n'était qu'un jeu éphémère. Toute leur histoire était vouée à l'échec depuis qu'ils étaient sortis ensemble, depuis qu'ils s'étaient rencontrés, c'était une évidence, quelque chose qu'elle ne pouvait pas changer à moins qu'elle trouve une solution pour rester, peut-être même qu'elle retarde Hermione dans sa recherche de solution pour les ramener chez eux. Une solution à son problème ? Elle ignorait si ça marchait quand même. La faille temporelle se refermerait un jour ou l'autre. Jaylin aurait sans doute dû le dire, avertir les gens qui s'approchaient d'elle, mais elle ne voulait pas parce que cela signifierait qu'elle perdrait tout. La jeune femme était allée trop loin dans ses relations pour pouvoir faire marche arrière. Elle s'offusqua en sentant la glace parcourir sa peau nue, même si elle sentait le contact de la main de Caleb en même temps. Ce n'était pas une vengeance, pas réellement, une petite torture qu'il lui infligeait. Il la taquina en lui disant qu'il pensait que la neige était chaude, se demandant même s'il s'était trompé. Jay eut un petit sourire moqueur. « C'est pas toi qui te retrouve tout mouillée sous tes vêtements. » Elle avait été trop gentille en lui balança sa boule de neige, la neige ne l'avait pas mouillé au moins. Jay aurait dû être plus méchante à ce moment elle aurait mérité cette petite vengeance. Et Caleb semblait plutôt amusé de la situation. Il continuait à laisser vagabonder sa main sur le corps de la jeune femme et même si elle ressentait la fraicheur de la neige, c'était quand même agréable.

D'autant que même si c'était elle qui avait froid à présent, elle devait se faire pardonner. Pardonner cet affront. Jaylin le taquina en lui demandant ce qu'il comptait faire et le jeune homme lui expliqua que pour l'idée qu'il avait en tête il valait mieux être rentré au château. Ha oui pas dehors donc ? Intéressant. La curiosité était un vilain défaut et celle de Jaylin était très aiguisée, prête à chercher les informations qu'elle souhaitait si nécessaire. Il lui donnait quand même une chance de pas subir de punition comme il disait si elle arrivait à se faire pardonner avant. Comment faire ? Que choisir ? « D'un côté je n'ai pas envie de subir les foudres de ta vengeance, mais d'un autre, ma curiosité est très titillée. » Sachant qu'elle venait déjà d'être toute mouillé à cause de la neige qu'il lui avait mise sur sa peau, Jaylin se doutait que la vengeance prévue serait beaucoup plus méchante. Donc il faudrait mieux tenter de se faire pardonner avant, même si c'était tentant de se laisser faire. Lui faisant remarquer que la neige n'était pas le meilleur endroit pour le faire, Jaylin lui demanda s'il comptait la libérer. Caleb se releva et lui tendit la main pour l'aider. Elle la prit, mais se retrouva rapidement dans ses bras à nouveau. Il avait raison, elle avait froid et n'attendait qu'une chose c'était d'être au chaud ou au moins d'avoir assez chaud. Elle sourit lorsqu'il lui demanda si elle comptait se faire pardonner et qu'elle devrait faire le bon choix. Jaylin profitait d'être collée à lui. Il pouvait y avoir plusieurs façons de se faire pardonner. « Je réfléchis encore à ce fameux choix que tu m'imposes. »

Il regarda autour d'eux, comme pour vérifier que personne n'était dans les parages, mais lorsqu'il reporta son attention sur elle, Jaylin l'embrassa. Un vrai baisé, juste pour savourer ses lèvres et ressentir à nouveau ce contact. Pas sûr qu'elle se fasse pardonner comme ça, mais elle voulait simplement profiter. Elle rompit le contact. Il avait dû regarder que personne ne soit aux alentours sans doute pour éviter que ne leur pose des questions sur leur proximité, car tout le monde savait qu'ils avaient rompu et même si les gens savaient qu'ils se parlaient quand même, si jamais on les voyait ainsi les rumeurs iraient bon train. Jay n'en avait rien à faire des ragots, ils pouvaient bien raconter ce qu'ils voulaient, tant qu'on connait la vérité, on en est protégé. Caleb lui demanda alors si elle souhaitait qu'ils avancent un peu ou si elle était bien là où elle était, dans ses bras. Petit sourire.« Même si je dois avouer que je suis plutôt bien dans tes bras, c'est toi qui ne cesse de me coller contre toi, aurais-tu peur que je m'enfuis ? » Elle le taquinait sur le fait que ce soit toujours lui qui ramène la serdaigle contre lui, mais elle n'avait rien à dire puisqu'elle venait tout juste de l'embrasser. Jaylin n'avait pas l'intention de partir. Depuis qu'ils étaient partis, les deux jeunes gens jouaient avec l'autre en attendant d'atteindre le château, peu pressé à la base, mais la serdaigle sentait quand même l'eau qui ruisselait lentement sur certaines parties de son corps. « Par contre je dois avouer que vu que grâce à monsieur, je sens la fraicheur parcourir ma peau, je ne serais pas contre rentré dans le château, pour pouvoir enlever tout ça. » Oui enlever tous ses vêtements, se réchauffer contre lui, être parfaitement en accord avec ce que son corps souhaitait. Même si c'était dangereux de se laisser aller à ses pulsions, Jaylin ne pouvait pas arrêter, elle ne pouvait pas stopper le jeu qu'ils avaient commencé, elle devait simplement faire attention à ne pas perdre la partie. Dans le cas contraire les deux joueurs souffriraient. La serdaigle s'était lancé dans un jeu bien plus grand qu'elle, un jeu où elle avait des cartes cachées dans sa manche, mais qu'elle ne pouvait pas partagé avec Caleb.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Jaylin ♥ It's time to play my love   Lun 16 Jan - 20:24


It's time to play my love
Jaylin & Caleb

Leur jeu était un peu flou, ils n'avaient qu'une règle ne pas tomber amoureux, mais ils n'avaient jamais réellement parlé de leurs sentiments respectifs et ils n'étaient pas du genre à le faire de sitôt alors le jeu pouvait être faussé, la triche pouvait s'y mêler, c'était même une certitude qu'aucun des deux n'avouerait avoir perdue si il ne voyait pas un signe chez l'autre. Mais pour Caleb ce n'était pas bien important pour le moment, ils pouvaient jouer oublier leur rupture donc les explications l'avaient encore un peu plus blessé, oublier le fait qu'ils ne soit donc plus ensemble pour créer autre chose, une autre relation pas dans le même style pas aussi sérieuse mais peut-être plus facile à vivre pour les adolescents qui ne voulaient pas s'attacher, chacun avait ses raisons qu'ils taisent se mettant ainsi d'accord sans le savoir. Le brun ne regrettait plus de ne pas avoir pu profiter de sa soirée comme à son habitude, car si il l'avait fait, il n'aurait sans doute pas été en état de parler avec Jay dans le fumoir, il aurait dragué comme à son habitude et il aurait loupé sa chance de retrouver un petit quelque chose avec cette fille qui avait eu une grande importance pour lui. Un peu trop d'ailleurs ce n'était pas habituel pour lui d'avoir autant envie d'être en compagnie d'une seule et même fille, normalement au bout d'une heure ou deux, il se lassait de la compagnie de la jeune femme à ses côtés, mais là non, il pouvait discuter et rire avec la jeune femme sans trouver ça très chiant, sans se forcer à le faire, c'était un peu effrayant mais il le cachait bien alors personne ne devait rien remarquer.

Et puis jouer était une chose que Caleb appréciait faire, c'était une activité qui lui faisait du bien surtout quand il était en aussi bonne compagnie. Ils avaient été d'accord pour quitter ensemble la soirée et finir la nuit tous les deux ensembles, un moment d'intimité les attendaient, mais ils devaient déjà rejoindre le château et la traverser du village n'allait pas se faire sans embûches pas de soucis niveau professeurs ou habitant personne ne les avaient remarquer, mais plutôt une envie enfantine de se taquiner de se chercher et de se trouver sans que cela ne soit grave ou sérieux. Lui l'avait embrassé sans tout donner, elle lui avait lancé de la neige au visage avant de fuir en lui lançant un défi celui de l'attraper, on aurait dit deux enfants de moins de dix ans qui avaient le droit de sortir un peu plus tard que d'habitude, le soir. Pourtant, ils étaient deux adolescents de seize et dix-sept ans, ils auraient dû être matures, mais l'alcool devait aider la jeune femme à faire un peu n'importe quoi. Finalement, il n'avait pas mis longtemps avant de la rattraper, elle n'avait pas réellement l'avantage sur lui étant donné son état, il l'avait donc plaqué dans la neige pour s'amuser un peu avec elle. Ce n'était pas cool, car elle allait avoir très froid, mais en même temps, il ne fallait pas réveiller le dragon qui était en lui, il réagissait de manière un peu trop importante parfois. " Hum voilà une chose que j'ai l'habitude de provoquer pourtant" Qu'elle idée de lui dire qu'elle était mouillée sous ses vêtements, c'était assez équivoque quand même. Surtout que lui s'amusait plutôt bien avec sa main n'étant pas trop docile pour le coup, c'était beaucoup trop tentant. " Je n'aime pas la neige encore moins dans mon visage, tu le sauras pour la prochaine fois" Comme si cela expliquait tout.

Finalement, il finit par se relever pour laisser la jeune femme se remettre sur ses jambes, il ne voulait pas qu'elle attrape la mort à rester ainsi allongée dans la neige à cause de lui et de son envie trop forte de jouer dans un endroit qui n'était pas propice à ce genre de rapprochement, Caleb lui avait alors dit qu'elle avait deux choix se faire pardonner avant qu'ils n'aient atteint le château ou ne rien faire et y subir une punition, comme la couchée dans la neige n'était pas suffisant pour le Serpentard qui en voulait encore bien plus. Le brun ne serait pas très gentil, c'était une certitude et il avait une idée très précise de ce qu'il ferait à son ex une fois protéger à Poudlard. Celle-ci d'ailleurs semblait hésitait entre sa curiosité et sans doute, sa peur de ce que le garçon pouvait bien lui faire une fois seul tous les deux. " Tu es vraiment une fille très spéciale toi, personne n'aurais hésité entre être puni et se faire pardonner, tu es la seule assez curieuse pour ça ", C'était sans doute pour ça qu'il l'appréciait plus que les autres parce qu'elle était capable de lui tenir tête sans avoir peur des conséquences. Et Jay hésitait réellement parce qu'elle n'était pas capable de lui donner son choix, en même temps, elle ne pouvait pas savoir ce qu'il avait imaginé pour elle personne ne pouvait lire dans sa tête heureusement d'ailleurs sinon beaucoup partiraient en courant son esprit étant assez spéciale tout de même entre ses soucis personnel et son envie de draguer la moitié de la journée, il fallait être accroché. " Tu es vraiment folle Jay, je te le dis, mais c'est sans doute ce qui fait ton charme" Sans cette dose de piquant, il aurait sans doute pas donné autant d'attention à la jeune femme qui avait réussi à le bousculer dans ses habitudes.

En riant un peu, il lui avait alors demandé si elle voulait rester, ici près, de son corps parfait ou avancé en direction de leur école pour avoir un peu plus chaud, c'était vrai par contre qu'il était responsable du froid ressenti par la jeune femme et du rapprochement de leurs deux corps l'ayant attiré à lui alors qu'il regardait autour d'eux que personne n'arrive, il ne voulait pas vraiment que l'on coupe leur bon moment. L'aigle le taquina en lui faisant remarquer qu'il ne cessait de la coller à lui comme si il avait peur qu'elle ne s'enfuît et peut-être qu'inconsciemment, c'était le cas, il avait peut-être peur qu'elle le laisse comme lors de leur rupture qu'il n'avait pas compris. " J'aime t'avoir contre moi et je sais que tu aimes aussi, c'est bénéfique pour les deux au final. Et peut-être que oui, j'ai peur que tu t'enfuies en me laissant ici" Caleb n'osait pas vraiment parler de ce qu'il avait sur le cœur parce qu'il était totalement gêné d'avoir peur de perdre une jeune fille qui n'était pas à lui, ils n'étaient pas ensemble. Heureusement qu'elle lui reparla lui évitant un long silence, elle voulait avancer ayant froid à cause de lui bien sûr, mais de toute manière, il avait prévu de revenir à l'école pour pouvoir continuer leur nuit ensemble. " Je pense être totalement innocent pour ça, je suis trop gentil pour faire une telle chose. Aller viens, on rentre" Et il se décala un peu d'elle pour lui tendre la main pour repartir sur le chemin, ils n'allaient pas passer la nuit dehors.  

" Si en plus, tu me parles de tout enlever, je vais peut-être courir jusqu'au château pour aller plus vite ", C'était une chose à ne pas dire à Cab qui était quand même très porté sur la chose. Même si il n'était pas un chien, il avait quand même des envies et la jeune femme ne faisait que de le chauffer avec ses phrases à double sens.  

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
J. Faucett

avatar


Messages : 721
Points pour ta maison : 1443
Étudiant de 1977 ou 1998 : 1998
Maison / métier : Serdaigle

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: Jaylin ♥ It's time to play my love   Mer 15 Fév - 11:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It's time to play
Caleb Carlton & Jaylin Faucett
Ils avaient quittés la soirée, sans rien dire à personne, sans même dire au revoir aux personnes qui les accompagnés, comme des malpoli, dans l'optique de se diriger vers Poudlard, et un endroit où il pourrait être tranquille tous les deux. Pas vraiment question de parler de sentiments, de ce qu'ils ressentaient l'un envers l'autre, ce n'était pas le sujet. Ils avaient lancé ce jeu sans même savoir ce qu'il en était pour l'autre. Même si Jaylin avait rompu avec lui, pour le protéger, parce qu'elle pensait qu'elle ne pouvait pas se lier à lui au risque de souffrir, les sentiments qu'elle avait envers lui n'étaient pas réellement définis. Et ceux que Caleb envers elle ne l'était pas plus que clairs. Et peut-être qu'il lui en voulait de ses explications basiques qu'elle avait donnés sur leur rupture, une raison pour le moins étrange et beaucoup trop simple qui cachait une vérité bien plus profonde. Jaylin ne pouvait pas lui dire qu'elle avait agi ainsi pour éviter de le faire souffrir, pour se protéger elle-même de ses sentiments. La jeune femme savait pertinemment ce que le serpentard pourrait répondre à ça ; lui dire qu'il était assez grand pour se protéger tout seul, mais surtout lui demander pourquoi elle avait cette peur. Alors, ils  se retrouvaient là dehors, après une discussion forte en révélation dans la cabane hurlante. Jaylin ne s'attendait pas à converser avec lui de cette manière, elle n'avait pas prévu tout ça et surement que si elle était partie avec Télia quelques minutes plus tôt, cette conversation aurait dû attendre encore un peu. Mais c'était essentiel pour elle qu'ils l'aient eu, pour lui aussi, pour clarifier les choses, pour lui faire comprendre que oui Jaylin Faucett, l'égocentrique, souhaitait être traiter comme une reine. Et puis passer du temps avec lui, comme elle le faisait actuellement c'était plaisant, cela faisait beaucoup trop longtemps et elle devait bien se l'avouer, ça lui avait manqué. Pendant un temps elle l'avait ignoré pour essayer de l'oublier, mais comme si le destin ne voulait pas les séparer, il était difficile de ne pas se souvenir de tous les moments qu'ils avaient passé ensemble, de se souvenir de la sensation de ses lèvres sur les siennes, la chaleur de ses bras serrant son corps, et de sa voix grave lui susurrant des mots à son oreille.

Et le jeu lançait permettait d'une certaine manière de retrouver cette sensation à nouveau. De pouvoir être avec lui, de parler, de s'amuser, de le taquiner. Tous les deux étaient joueurs, peut -être était-ce grace à ce trait de caractère qu'ils aimaient passer du temps ensemble, que Jaylin n'était pas une fille comme les autres à ses yeux, puisque de ce qu'elle en savait, la serdaigle était la seule à être sortit avec le serpentard. Celle qui recevait les foudres des jalouses de sa proximité avec celui qu'on appelait à cette époque le prince des serpentards. Dire que dans vingt ans il s'agirait de Drago Malefoy qui hériterait de ce qualificatif. Comme pour faire durer le plaisir, arriver au château mettrait beaucoup plus de temps qu'habituellement. Aucun professeur ni habitant ne les avaient vus, les élèves étaient soit dans le château soit à la fête dans la cabane hurlante. Ils étaient seuls et comptait bien en profiter. Même si pour le moment, Jaylin venait de lui balancer une boule de neige et qu'il n'avait pas eu l'air d'apprécier. En même temps cela devait être froid et peu agréable. Pour se venger voilà qu'elle se retrouvait sous lui dans la neige, sentant l'eau ruisseler sous sa robe. Elle reprocha à la neige d'être froide et Caleb la taquina en lui expliquant qu'il pensait que c'était chaud pourtant. Jaylin était mouillée sous ses vêtements, ce n'était pas lui qui l'était. Mais elle n'aurait peut-être pas lui dire cela comme ça. Parce que oui c'était clairement une invitation à la taquiner de plus belle avec un large sous-entendu. Que les filles soient mouillés à cause de lui, quelque chose dont il avait l'habitude. « Monsieur, fais mouiller les jeunes filles ? Tu dois ruiner plus d'une garde-robe. » Il lui fit alors remarquer qu'il n'aimait pas la neige, encore moins dans le visage. Oui elle le saura pour la prochaine fois. Mais c'était pourtant amusant et puis ce n'était pas comme si elle lui avait lancé une pierre. Elle sourit. « Ce n'est pas si méchant pourtant, un peu de neige. Ce n'est que de l'eau, très très froide. Cela ne va pas abîmé ton si beau visage.  »

Ils se relevèrent tous les deux. Comme si la plaquait dans la neige, la mouiller sous ses vêtements n'était pas suffisant, Caleb souhaitait qu'elle se fasse pardonner de son affront. De lui avoir balancer une boule de neige. Elle avait donc le choix, tout était entre ses mains. Et si elle choisissait de ne rien faire, Jaylin subirait sa punition en rentrant au château. Intéressant, très intéressant même. La jeune femme curieuse comme elle était lui expliqua qu'elle hésitait, ne sachant pas quel était le bon choix à faire. Et Caleb semblait surpris, comme si une personne sensée n'aurait pas hésité à choisir. Parce que oui n'importe qui aurait sans doute tenté de se faire pardonner. Il lui balança qu'elle était spéciale, la seule qu'il connaissait assez curieuse pour hésiter. C'était l'un de ses traits de caractère les plus forts. Dès que quelque chose l'intéressait, il était impossible pour Jaylin de ne pas savoir, de laisser tomber tout simplement. Et cela dépendait qui attisait sa curiosité. Caleb en lui expliquant qu'il avait déjà une idée en tête, avait trop parlé selon elle, suffisamment pour qu'elle hésite. « On dit que la curiosité est un vilain défaut, mais c'est à nous d'en faire une qualité. Mais tu sais, il y a peu de personnes qui attise cette curiosité. » Toujours dans l'incertitude de la réponse convenable à donner, elle décida de lui avouer qu'elle réfléchissait encore. Un choix imposé, une prise de décision rapide vu que leur pas les amenait doucement, mais surement jusqu'au château. Très peu de temps donc. Et il la prenait pour une folle. Ce qu'il trouvait charmant chez elle. « Il vaut mieux être folle que trop sérieuse. Les fous sont les moteurs de la vie. Ils sont intouchables, parce que personne ne peut les brider, ils font tout ce qu'ils désirent. »Ce n'était pas pour rien que le fou était la carte la plus forte au tarot. Oui cela lui arrivait d'y jouer parfois, elle aimait beaucoup le concept, l'attribut de chaque carte, les caractéristiques, parce que même si la vie était comme une pièce de théâtre, chacun pouvait se reconnaître dans les cartes. Ce qualificatif ne lui déplaisait pas, la folie pouvait être agréable à vivre, car elle nous poussait à faire des choses auxquelles nous n'aurions pas pensé dans un premier temps, mais qui au final on ne regrettait pas.

Alors qu'il l'attirait à nouveau à elle, collant son corps contre le sien, il lui proposa d'avancer un peu vers le château sauf si le contact entre eux lui satisfaisait. Jaylin rigola en lui expliquant que c'était lui qui n'avait de cesse de s'approcher d'elle, peut-être par peur qu'elle s'enfuit. Il n'était pas question qu'elle s'en aille. Elle se sentait bien avec lui, se rendant compte que rompre avec lui avait été une erreur, que pour le coup être collée contre lui était très agréable. Caleb semblait ressentir la même chose, il savait qu'elle aimait ça. Ils se connaissaient bien. Mais il pensait qu'il avait surement peur qu'elle s'en aille en le laissant ici. Comme lorsqu'elle avait rompu sans plus d'explication, qu'elle l'avait abandonné sans lui dire pourquoi. Elle pouvait comprendre cette peur, même si Jaylin avait plus peur que lui s'en aille, s'éloigne d'elle. Parce que même si elle était partie la première, s'il avait décidé de l'oublier, de passer à autre chose, de ne plus lui parler, cela lui aurait fait énormément mal. Sentiment contradictoire en somme. « Si j'avais voulu m'enfuir, je n'aurais pas accepté de te suivre. N'ais crainte je compte bien rester avec toi jusqu'au lever du soleil. » Au moins jusqu'à ce que le soleil montre son nez, s'il voulait passer la journée avec elle après, Jaylin ne dirait probablement pas non. La serdaigle lui reprocha alors le fait d'être trempé, lui expliquant par la même occasion qu'elle ne serait pas contre rentrer au château, sous-entend qu'elle avait hâte de pouvoir enlever ses vêtements. Caleb se déclara innocent, trop gentil pour faire une telle chose. Il se lavait donc les mains de ce qu'il venait de faire quelques instants plus tôt. Jaylin eu un petit rictus. « Gentil oui, innocent ça j'en suis moins sûre. » Elle saisit la main qu'il lui tendait, prête à le suivre où il souhaiterait l'emmener. Le serpentard commença à s'avancer, mais lui balança alors que si elle proposait d'enlever tous ses vêtements, il allait peut-être courir pour aller jusqu'au château. Jaylin se sachant en talon, ayant déjà glissé sur le verglas tout à l'heure, ne se voyait pas courir pour le moment. « Si tu veux courir il va falloir que tu me portes. » Queen Jay, le retour !

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
Caleb Carlton

avatar


Messages : 43
Points pour ta maison : 139
Étudiant de 1977 ou 1998 : 1977
Maison / métier : Serpentard
Blessure en event ? Oui ou non ? : Oui

MessageSujet: Re: Jaylin ♥ It's time to play my love   Jeu 16 Fév - 18:05


It's time to play my love
Jaylin & Caleb

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Jouer était un plaisir réel pour Caleb qui adorait toujours jouer avec tout ce qui se trouvait dans sa vie, il ne prenait pas grand chose au sérieux à part ses études et sa relation avec son père. Il avait entraîné Jaylin en dehors de la cabane hurlante son but n'étant pas de jouer de suite mais plutôt d'atteindre le château sans se faire repérer mais une fois dehors il c'était rendu compte que pimenter le retour pouvait être une bonne chose, il l'avait fait de manière tranquille mais cela n'avait pas été assez joueur pour la jeune femme qui avait osée lui lancer de la neige au visage, chose à ne pas faire le brun ne supportant pas le froid il c'était venger de manière plutôt extrême pour une si petit chose en allongeant la jeune femme dans la neige après l'avoir laisser un peu courir en talons haut. La mettre totalement dans le froid et la neige ne l'avait pas déranger c'était une manière de lui montrer qu'il n'avait pas apprécié son geste, comme ça elle ne le recommencerait plus, tout en restant dans le côté bon enfant ne voulant pas non plus se transformer en monstre pour si peu. Caleb n'était pas le genre de garçon à se prendre la tête et donc par conséquent à se mettre facilement en colère c'était même tout l'inverse la colère ne lui était pas réellement familière quand il n'était pas en présence de son père qui lui avait le chic pour le mettre hors de lui. En dehors de ça pour l'énervé il fallait vraiment s'accrocher, et à un moment il avait été en colère contre Jaylin parce qu'elle l'avait quitter sans s'expliquer, terminant une relation qui avait été nouvelle et importante pour le brun sans la moindre chance de comprendre pourquoi, il avait laisser tomber la colère qui n'était pas pour lui, pour retomber dans ses habitudes en avoir rien à faire de tout pour ne pas avoir à souffrir à nouveau de ce genre de chose et pourtant aujourd'hui quand il l'avait vu à la soirée alcoolisée et seule il n'avait pas pu s'empêcher d'aller la voir, de s'approcher de trop prêt et de débuter un jeu qui pouvait à nouveau faire mal.


En la relevant elle fit une remarque sur le fait d'être mouiller en dessous de ses vêtements il n'en fallait pas plus à Cab pour partir au quart de tour et faire une petite réflexion là-dessus, il fallait bien avoué qu'elle tendait la perche pour se faire battre. " Toujours c'est une horreur je ne peux parler à une femme sans que cela soit trempée de partout, je suis maudit avec ça"Bon il exagérait à peine mais il était vrai qu'il n'avait pas de mal à avoir un certain effet sur les femmes, son charme physique et sa façon de parler étant apprécié de la grande majorité des filles de l'école. " Tu saura que je ne supporte pas le froid, encore moins sur mon visage" C'était une chose assez humaine au final peu de personne appréciait la sensation de froid sur leur peau il n'était donc surement pas le seul à ne pas vouloir avoir de la neige en plein visage. Pour continuer sur sa lancé il avait laisser deux choix à la jeune femme tenter dès à présent de se faire pardonner son affront ou attendre d'être au château et être punie par le brun ce n'était sans doute pas un choix difficile la plupart des gens aurait choisit de se faire pardonner, mais J. elle semblait hésiter réellement et ne pas savoir ce qu'elle devait dire ou faire, c'était une véritable dingue qui ne prenait pas la carte de la facilité comme prévue c'était donc une possibilité pour le brun de pouvoir profiter de la jeune femme lors d'une punition de son crue, l'idée se formait doucement dans sa tête alors qu'elle lui répondait que la curiosité pouvait être une qualité avec une personne capable de l'attisé, surement oui lui n'était pas curieux de nature se fichant bien de connaître les histoires des autres mais utiliser à bonne escients cela pouvait être une bonne chose. " Personne n'est aussi parfait que moi cela doit jouer sur le fait que ta curiosité ne te soit pas exploiter au meilleur de ses capacité" Pour l'aigle la folie était une bonne chose et il était assez d'accord même si la folie prenait aussi des vies.


" Il faut juste être atteint de la bonne folie, sinon ce n'est pas un moteur mais un poison. Mais oui je pense que tu appartient bel et bien à cette catégorie on ne peut pas te brider" Lui n'avait pas réussit en tous cas, peut-être qu'un autre le pourrait il faudrait juste que celui-ci ressemble plus à l'idéal de la jeune femme qui voulait se sentir comme une reine avec son chéri. Et il l'attira simplement contre lui histoire de la réchauffer un peu il ne voulait pas la voir mourir de froid à cause du fait qu'elle est été couchée dans la neige. Mais elle en profita pour le taquiner ce qui lui fit lever les yeux au ciel, même en position de faiblesse vis à vis de lui elle continuait à le provoquer un peu, mais dans le fond oui il avait un peu peur qu'elle ne parte à nouveau sans un mot, sans qu'il ne puisse comprendre, et oui le dragueur avait quand même des appréhension au sujet des filles, cela lui arrivait peu souvent mais tout de même. " Sait-on jamais avec vous les filles, vous changez tellement vite d'avis qu'il est parfois difficile de vous suivre." Même si elle lui assurait le contraire il aurait la peur de la voir s'enfuir temps qu'ils ne seraient pas occupé à une chose plus sérieuse, alors il lui proposa d'avancer, pour regagner leur demeure. Mais la jeune fille en rajouta une couche en parlant d'avoir envie de retirer ses vêtements ni une ni deux Cab lui proposa de courir jusqu'au château pour voir se moment arrivé plus vite. " Gentil et innocent je te dis" Non elle avait raison il n'était pas innocent du tout mais on pouvait bien le laisser rêver un peu tout de même. D'après l'aiglonne si il voulait courir pour arriver plus vite il allait devoir la porter, elle se prenait réellement pour une princesse et il aurait pu refuser mais l'idée de la voir courir tel un canard boiteux ne l'emballait pas elle allait encore se faire mal et il passerait à côté d'une trop belle occasion, soufflant et levant les yeux au ciel il la prit tel un sac à patate sur son épaule. " Voilà je te porte, ne demande pas mieux on est pas marié" Quand bien même il voulait se montrer gentleman on ne le changeait pas.

Made by Neon Demon

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Look at me and smile baby
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
J. Faucett

avatar


Messages : 721
Points pour ta maison : 1443
Étudiant de 1977 ou 1998 : 1998
Maison / métier : Serdaigle

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: Jaylin ♥ It's time to play my love   Sam 11 Mar - 15:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It's time to play
Caleb Carlton & Jaylin Faucett
A aucun moment en venant a cette soirée, Jaylin s'était dit que cela se terminerait comme ça, elle et Caleb se  dirigeant tous les deux vers le château, pour passer un bon moment ensemble. Jay avait bu, plus que nécessaire, pas forcément au point d'être vraiment mal, merci petit corps de tenir, mais elle n'était pas au meilleur de sa forme. Elle tenait bien, se souvenant quand même des moments essentiels de la soirée. La rencontre avec le petit-ami d'Ayla qui était très amusant, lui avait parlé avec humour, et puis ils avaient parlé brièvement de Caleb. Ensuite elle les avait laissée, allant aider Télia qui s'était pris la tête avec Tib. Avait bu avec elle, essayer de lui faire oublier tout ça, mais sans grand résultat. Pour au final se retrouver à parler avec le cœur à son ex-petit-ami, conclure un pacte avec lui, ayant pour seule règle de ne pas tomber amoureux, mais de jouer pour faire craquer l'autre. Jouer, rendre jaloux, rendre fou, rendre dépendant, tout était permis, il n'y avait pas de restriction, pas une seule. Les deux ex savaient une chose toutefois c'est que cela pouvait entièrement les détruire, car même s'ils souffraient à un moment ou un autre, aucun n'arrêterait réellement le jeu, pas tant que l'un des deux craquent. Ils n'avaient même pas décidé ce que ferait le perdant si jamais, mais ils avaient simplement lancé la partie. Une bonne raison de rester proche sans devoir se mettre dans une case, amitié ou amour, ils pourraient continuer à se fréquenter. C'était effrayant pour Jaylin, qu'il puisse avoir une telle emprise sur elle, qui quelques heures plus tôt avait semblé tellement claire quand elle disait à Mathéo que coucher avec Caleb n'arriverait pas de ci-tôt. Quand elle l'avait dit c'était pour se protéger, pour montrer qu'elle voulait simplement s'éloigner de lui, pour éviter de souffrir, mais avait-elle vraiment donner son maximum pour l'oublier, pour s'éloigner de lui ou n'avait-elle pas simplement eu une illusion de le faire, alors que quoiqu'il fasse il était toujours dans sa vie, toujours présent dans son esprit. Il était unique, elle ne pouvait d'un geste arrêter de penser à lui. N'était-ce pas une faiblesse d'avoir dit oui alors qu'elle aurait dû dire non pour leur bien ? Il savait comment elle fonctionnait, aucun des deux ne refusaient de jouer, il lui avait suffit de lancer l'idée pour que Jaylin approuve.

Elle s'était laissé faire par lui et ne regrettait pas. Ils avaient tout le loisir d'être ensemble pour la fin de la soirée. Il n'irait voir personne d'autre qu'elle et chacun serait à la disposition de l'autre. Personne pour les gêner, personne pour les juger, peut-être des personnes les avaient vu partir de la soirée, inventerait pas mal de rumeur sur ce que Caleb et Jaylin avaient pu faire. Mais elle n'en avait pas grand-chose à faire. Tout ce qui comptait pour le moment c'était lui, comme si le monde autour d'eux s'effacer complètement, ce genre de sensation qu'elle n'avait eu avec aucun autre garçon auparavant. Très étrange d'un certain côté, mais oublions tout ça pour le reste de la soirée, arrêter de penser au lendemain, aux potentiels sentiments, profiter de lui. Et comme pour montrer qu'elle ne comptait pas forcément être sérieux, elle lui avait lancé une boule de neige, chose qu'il n'avait pas apprécié avant de se venger. Il ne devait pas lui en vouloir tant que ça, mais il n'avait probablement pas l'habitude de faire des batailles de neige alors que c'était pourtant très amusant. Mais ce fut une occasion pour se lancer dans une conversation plein de sous-entendus sur l'effet que Caleb produisait sur les filles. Toutes en sueurs à l'idée qu'il les regarde, mouillé sous leurs vêtements, comme il disait il y en avait partout. Il rigola sur le fait qu'il était maudit de produire un tel effet. Pourtant, c'était quand même flatteur de se dire que toutes les filles s'excitaient dès qu'elles le voyaient. « C'est vrai que ça doit être une corvée d'être aussi mignon. Au moins c'est facile de savoir si tu plains à une fille. » dit-elle avec un petit sourire. Aurait-il réagit de cette manière avec une autre fille, lui aurait-il simplement mit de la neige sous ses vêtements ou aurait-il pu s'agacer s'il ne s'agissait pas de Jaylin ? Il lui informa donc qu'il n'aimait pas le froid. Très peu de personnes aimait ça. Avoir trop chaud ou trop froid c'était l'une des questions existentielles, qu'on posait souvent pour en apprendre plus sur la personne en face de nous. « Tu préfères sentir la chaleur sur ton visage ? Sentir la chaleur de deux corps qui s'enlacent au lieu de cette sensation horrible de froid ? Je retiens, je ne m'amuserais plus à te lancer de la neige. » dit-elle en se collant à lui. Les rapprochements physiques lui donnaient chaud, mais n'était-ce pas le but de cette soirée ? Se rapprocher encore plus jusqu'à ne faire plus qu'un seul et même être.

La preuve qu'il était bien le seul à arriver à la perturber était que lorsqu'elle lui avait lancé la boule de neige, chose qu'il n'avait pas aimé, il lui avait demandé de se faire pardonner avant son retour au château sinon elle devrait subir une punition. Même si Jaylin considérait qu'elle avait déjà subi sa vengeance par l'eau qui ruisselait sous ses vêtements, la curiosité qui la caractérisait la titillait quant à savoir ce qu'il comptait bien lui faire. Il était rusé, elle était intelligente, mais elle était aussi folle, au point que quoiqu'il veuille lui faire faire ne pourrait pas forcément la gêné enfin pas de sa part. Sauf s'il la chauffait vraiment à fond avant de ne pas lui donner satisfaction, de l'abandonner sans qu'il ne se soit rien passer, là dans ce cas elle regretterait de ne pas avoir choisit la première option. Mais d'un côté elle ne comprendrait pas ce genre de réaction, lui en voudrait et réussirait surement à avoir ce qu'elle voulait d'une manière ou d'une autre. Ce serait bien trop facile que de chercher à se faire pardonner, cela enlèverait le piment et d'une certaine manière montrerait qu'elle regrettait son geste ce qui n'était pas le cas. C'était fait, on ne pouvait pas faire marche arrière. Par sa curiosité Jaylin avait toujours su ce qu'elle voulait savoir, toujours réussit à avoir ce qu'elle souhaitait, parce que ce trait de caractère était aiguisé chez elle, même si cela pouvait être agaçant pour certains. Mais il suffisait d'une personne qui l'intéresse vraiment, dont elle voulait connaitre tout pour que cette personne titille la curieuse en elle. Caleb avait toujours réussit à l'animer. Déjà quand ils sortaient ensemble, elle avait voulu connaitre plus de choses sur lui que ce qu'il voulait bien montrer aux autres, elle avait creuser plus profond que les autres filles, ce qu'elle avait vu ne lui ayant pas déplu, mais la rupture était presque inévitable, ne voulant pas lui mentir. Caleb lui expliqua que vu que seul lui était parfait, les autres ne pouvaient pas pousser sa curiosité au maximum. Et il avait raison. « Tu es simplement parfait pour attiser ma curiosité, je crois bien que tu es le meilleur dans ce domaine. Personne n'y arrive aussi bien que toi. » répondit-elle, le taquinant sur sa perfection par la même occasion. Il l'avait même traité de folle de ne pas prendre conscience de l'ampleur de la situation, de la punition dont elle ignorait tout, qu'il avait imaginé. Mais c'était également l'une de ses qualités, nombreuses. Elle était bel et bien folle sur certains points. Pas la folie maladive, mais elle ne réfléchissait pas forcément de la même manière que les autres, surement par ses fréquentations. Si Caleb avait rencontré Luna, il aurait comprit. Etre fou pouvait avoir du bon, dans de nombreux jeux, les fous étaient considérés comme intouchable car ils agissaient par eux-mêmes, parfois sans se préoccuper des autres. Cela pouvait être un poison, comme disait le serpentard, mais parfois cela avait du bon. Il semblait penser qu'on ne pouvait pas brider Jaylin, mais parce que la liberté était si tentante, si simple à vivre. Les sentiments étaient cruels, les gens pouvaient te blesser et être responsable ne nous apportait pas que du bonheur. Il valait mieux être fou que raisonnable. Avait-elle réussit, elle, à le brider ? « Je suis indomptable. Mais qui sait avec de la persévérance, et si je le souhaite vraiment, quelqu'un peut peut-être y arriver. Tout cheval peut être apprivoiser, il faut simplement savoir comment s'y prendre et être patient. Mais un pas de travers et il faut tout recommencer. » Oui Jaylin se comparait à un cheval, génial. Peut-être que c'était l'alcool qui lui faisait dire des bêtises comme ça. D'un certain côté sa métaphore était vraie, elle se laisserait dompter, mais il fallait simplement le mériter, s'accrocher.

Pour la réchauffer, il l'attira contre lui, encore plus, lui demandant si elle se sentait bien dans ses bras. Oui elle y était vraiment bien pour le coup, mais elle le taquina peut-être un peu trop, car il leva les yeux au ciel lorsqu'elle lui demanda si ce n'était pas lui qui aimait l'avoir près de lui. Ce n'était pas bien méchant, mais il lui expliqua sa crainte qu'elle s'en aille à nouveau, le laissant seul, ce qui signifierait la fin du jeu qui venait tout juste de commencer. Elle ne pourrait pas lui faire une telle chose, elle avait accepté, elle avait dit oui et était à présent là dans ses bras. Pourquoi partir ? Mais après tout, Caleb n'avait rien vu venir quand elle avait rompu, sa décision n'ayant pas de réelle explication, la réaction du serpentard était compréhensible. Et les filles changeaient beaucoup d'avis. Pas toutes. « On réfléchit trop, mais dès qu'une décision est prise on s'y tien. » Souffler le chaud et le froid concernant un choix à faire n'était pas agréable, dire oui puis non risquait de perdre la personne qui nous avait posé la question. Jaylin y avait réfléchis et avait pris sa décision, elle ne partirait pas. Ils se dirigèrent vers le château, lorsque la serdaigle l'embêta à nouveau en lui disant qu'elle avait hâte d'enlever ses vêtements mouillés par la faute du brun. Elle haussa un sourcil lorsqu'il lui expliqua qu'il était gentil et innocent. Pas vraiment innocent non, il devait bien le savoir. Jaylin ne répondit pas, alors qu'elle continuait à avancer lentement avec ses chaussures à talons dans la neige. Quelle idée ! Il lui proposa de courir pour y arriver plus vite, qu'elle puisse enlever ses vêtements, mais elle n'était pas convaincu de cette solution. Les talons, l'alcool cela n'aidait pas vraiment à courir de manière bizarre. Elle rigola en lui disant que s'il voulait courir, il devrait la porter. Caleb n'était pas obligé, c'était simplement pour lui dire qu'elle ne souhaitait pas devoir courir. Il leva les yeux à nouveau au ciel, la saisit par les genoux et la balança sur ses épaules. Jaylin ne s'attendait pas à ça du tout. Mais d'un côté il la portait quand même, la serdaigle n'avait jamais dit de quelle manière elle voulait être porté. Caleb semblait fier de ça, en lui disant qu'elle ne pourrait pas demander mieux, sans qu'ils soient mariés. Elle ne pouvait pas bien le voir dans la position d'où elle était. Jaylin fut surprise de cette proposition étrange, enfin qui n'était pas vraiment une proposition sérieuse. C'était bizarre de parler mariage. Petit sourire pour elle-même, toujours sur son épaule, elle lui demanda : « Je m'attendais pas à ça, mais je vais m'en contenter. Et si on était marié tu me porterais différemment ?  » Autant demandé, s'ils devaient se marier un jour, il valait mieux savoir comment il comptait la porter.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
Caleb Carlton

avatar


Messages : 43
Points pour ta maison : 139
Étudiant de 1977 ou 1998 : 1977
Maison / métier : Serpentard
Blessure en event ? Oui ou non ? : Oui

MessageSujet: Re: Jaylin ♥ It's time to play my love   Sam 18 Mar - 12:11


It's time to play my love
Jaylin & Caleb

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les soirées avaient toujours du bon cela détendait les esprits et apaisait souvent les tensions entre les jeunes, l'alcool, la musique et la bonne ambiance devait y être pour quelque chose après tout on ne pouvait pas se faire la guerre si on était dans le bon état d'esprit, enfin sauf si on s'appelait Tibus et Télia mais eux étaient des cas à part. Comme Jaylin et lui surement car les deux ex n'avaient pas réellement dialoguer ensemble depuis leur rupture au bal de noël du ministère surement parce que le garçon avait été bien trop fier pour vouloir retourner voir la jeune femme comme si de rien n'était, les choses n'étaient pas tendues entre eux ils pouvaient rire ensemble à l'occasion, en cours ou autre quand ils se retrouvaient ensemble mais jamais ils n'étaient revenue sur la fin de leur histoire. Pas avant se soir du moins car le brun n'avait pas tenu sa curiosité et voulait savoir pourquoi l'aiglonne avait prit une telle décision sans venir lui en parler, lui expliquer les choses. Et au final il avait eut ce qu'il voulait ayant eut ses explication et même plus encore étant donné qu'il repartait de la soirée avec elle ce qui était un véritable miracle. Caleb n'aurait pas pu parier là-dessus quand il c'était rendu au fumoir pour lui parler simplement à la base et au final pour mettre en place un jeu de séduction entre eux tout ceci était une véritable surprise et c'était tant mieux après tout la vie était plus agréable avec de bonne surprise comme aujourd'hui. Au final il était presque content de ne pas avoir pu beaucoup boire et fumer sans quoi il n'aurait pas été en état de parler sérieusement avec la jeune femme même si elle était assez alcoolisée pour qu'il ai un doute sur les intentions de l'aigle il espérait qu'elle ne regret pas demain matin sinon il ne pendrait réellement pas bien.


Bon au final il avait gagné pour se soir et c'était le plus important il ne fallait pas penser au reste pour le moment ils auraient le temps d'en reparler plus tard elle avait craquer et c'était tout ce dont il voulait penser, ils allaient avoir un moment à eux deux tranquillement et ne pas avoir à ce prendre la tête même si pour le moment ils étaient juste entrain de rentrer au château et cela prenait du temps parce qu'ils jouaient comme des enfants. Enfin si lui tentait de faire monter la température entre eux deux la jeune femme cherchait à la refaire redescendre avec sa neige qu'elle lui balançait dans la tronche avant qu'il ne l'allonge elle même dans la neige bonne chose à savoir il ne valait mieux pas énerver le brun et surtout pas lui lancer quelque chose de froid dans le visage il n'appréciait pas du tout, comme beaucoup de monde sans doute mais chez lui cela en devenait presque trop excessif. Il savait que si en face de lui cela n'avait pas été Jaylin il aurait pu se montrer beaucoup plus méchant et cela aurait sans doute été très mal prit car disproportionné, heureusement pour tout le monde qu'il avait un très grand sang-froid mit à mal seulement par son père. Pour tout autre il était assez difficile de briser réellement sa carapace, mauvais moment, trop de fatigue ou colère déjà présente bien souvent sinon il restait maître de lui même et de ses nerfs. Et au final il l'avait laisser se relever ne voulant pas non plus la rendre malade à être ainsi mise dans le froid dans une tenue trop légère pour une telle activité sans doute aurait-il dû se contenter de lui envoyer un peu de neige en retour mais ce n'était plus le moment d'y penser il fallait voir pour la suite de la soirée et il avait proposer à la jeune femme de continuer leur route mais avant cela elle avait dit une chose qui l'avait plutôt fait rire, à cause de lui ses vêtements étaient mouillé et le brun n'avait pas pu résister à donner une réponse de dragueur en lui disant que c'était l'effet habituel qu'il avait sur les femmes. Car oui il pouvait facilement faire mouiller une fille, son physique l'aidait beaucoup il ne le cachait pas et appréciait même la chose. " Je n'irais pas jusqu'à employé le terme corvée car je pense qu'il y en a qui aimerait réellement être à ma place et cela me plait assez même si parfois j'aimerais pouvoir me fondre dans la masse. C'est sur que je n'ai aucune difficulté à savoir la fille est contente ou non est c'est tant mieux dans un sens cela évite une perte de temps phénoménal des deux côtés" Caleb aimait trouvé du positif partout et retourner la situation à son avantage le plus possible c'était un trait de caractère qui pouvait parfois être compliqué à accepter pour d'autre qui n'aimait pas voir la personne en face d'eux chercher a avoir toujours le dessus sur la situation mais on comprenait vite que cela n'était pas fait méchamment.



Il était le seul à attiser la curiosité de la jeune femme à ce point là c'était terrible mais elle était entrain d'hésité entre être punie par lui une fois arrivé au château ou ne pas l'être et profiter du retour pour se faire pardonner. Ce n'était pas un choix difficile pourtant toute personne normalement constituée aurait simplement choisit de se faire pardonner pour ne pas risquer une punition déplaisante mais Jaylin semblait assez bien le connaître pour penser que cela pourrait être bien d'être punie par lui. Le brun appréciait d'avoir cette chance un peu particulière d'avoir l’intérêt de la jeune femme et il s'en était un peu vanter comme à son habitude il ne pouvait pas s'en empêcher et la réponse de l'aigle lui prouvait ce que ce trait de caractère était totalement accepter et pas gênant pour elle qui savait sans doute à quoi s'attendre avec lui en toute situation ils avaient une relation particulière après tout. " Je sais, il n'y a pas meilleur que moi pour attisé ta curiosité et c'est un avantage pour moi sans doute aucun" Après tout ils avaient une relation particulière tous les deux incapables qu'ils étaient à être ensemble sans avoir peur de trop s'attacher et incapable aussi de ne pas avoir de relation ils leur fallait un truc les liant d'une manière ou d'une autre pour que cela soit bon tout en sachant que c'était terriblement dangereux pour eux de jouer de cette façon avec le feu. La complicité existante entre eux prouvait bien qu'ils n'étaient pas loin de tomber amoureux l'un de l'autre et pourtant se soir les adolescents prenaient un gros risque pour pouvoir retrouver un lien entre eux comme quoi le cœur à ses raisons que la raisons ignore. Pour Caleb c'était simple elle était totalement folle dingue d'hésiter de la sorte devant un tel choix, tout pour lui paraissait simple et la marche à suivre était de se faire pardonner même si dans les deux cas lui était gagnant et il le savait bien, il n'était donc pas déranger de son hésitation mais bien surprit. Lui l'avait traité de folle parce qu'il ne comprenait pas vraiment sa réaction et qu'il voulait le montrer à la jeune femme qui ne prouvait pas qu'elle avait une bonne santé mentale avec sa réponse. " Indomptable je ne pense pas tu n'a juste pas rencontré la personne capable de te dompter mais cela finira pas arriver un jour. Mais tu ne me prouve pas ne pas être folle en te comparant à un cheval tu sais que les animaux et les humains ne sont pas totalement identique. Logiquement les humains ne reprennent pas leur apprentissage au début après une erreur de parcours ou alors ils sont plus stupide que ce que je le pensais"


Car oui si un cheval pouvait se refermer et se braquer au point d'avoir tout à recommencer un humain était capable de faire la part des choses et de comprendre l'erreur commise, il pouvait en vouloir à la personne responsable mais les compteurs n'étaient pas directement remis à zéro. Pour le réchauffer et arrêter un peu de parler il l'avait attiré dans ses bras pour pouvoir un petit câlin improvisé depuis tout à l'heure il aimait l'avoir proche de lui car il avait peur qu'elle ne parte une nouvelle fois si il lui laissait trop d'espace après tout elle avait rapidement changer d'avis entre ne plus vouloir coucher avec lui et le vouloir, au début de la conversation c'était mal partis pour lui et ce changement de situation bien que réconfortant inquiétait un peu le brun qui ne savait plus sur quel pied danser avec Jaylin. Il n'était pas doué pour comprendre les filles compliquées c'était pour cela qu'il allait toujours vers des proies dites facile qui ne poserait pas de soucis et qui lui donnerait rapidement ce qu'il voulait mais l'aiglonne avec lui se soir le perturbait depuis son arrivé et cela ne cessait pas avec le temps. " Oh ça pour trop réfléchir vous êtes les reines. Pourtant au début de la soirée tu ne voulais pas coucher à nouveau avec moi et pourtant là tu t'apprête à le faire, c'est bien la preuve que vos décisions peuvent vite être révoquer pour laisser place à un autre choix" Et cela l'inquiétait réellement il ne voulait pas qu'une fois arrivé à l'école elle lui dise simplement bonne nuit avant de fuir vers sa salle commune cela ne pourrait pas être pardonner, si il avait plus ou moins réussit à passer outre la séparation et le manque d'explication concrète de la jeune femme il ne pourrait pas accepter qu'elle se joue de lui et la peur que cela arrive serait sans doute encore présente un moment en lui.


Et finalement il lui propose de bouger, de rentrer et elle taquine précise qu'elle a hâte de pouvoir enlever ses vêtements trempé il la comprend mais cela réveille des choses en lui, il a envie d'y être que cela passe plus vite alors il lui propose de courir si elle est nue plus rapidement après mais la jeune femme n'est pas en état et pas vêtue pour alors elle lui dit que si il veux courir il va devoir la porter. Caleb entend bien l'humour dans la phrase mais il décide de jouer le jeu et de la soulever comme un sac à patate pour la ramener à l'école beaucoup plus vite, il ne joue pas le gentleman et le précise il ne la portera pas mieux tant qu'ils ne seront pas marier, c'est aussi dit sur le ton de l'humour dans l'euphorie du moment il ne calcule pas ses mots mais c'est comprit de la jeune femme et elle lui demande des précisions qu'il peut apporter ayant déjà reçut des cours sur le comportement d'un homme à son mariage son père y tenait même si il n'as pas réussit par la suite à imposer une fiancée à son fils bien trop rebelle. " Comme une princesse, selon le code d'honneur du bon mari, mais je ne sais pas si je pourrais être un bon mari très longtemps j'aurais bien trop hâte de passer à la lune de miel je crois, mari pervers bonsoir" Et rapidement ils atteignirent rapidement le château plongé dans le silence et l'obscurité une nouvelle bataille commençait rejoindre le septième étage sans se faire repérer par des professeurs ou des préfets qui faisait du zèle. " Allons y direction le septième étage" Il ne l'avait pas reposer elle ferait trop de bruit avec ses talons.

Made by Neon Demon

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Look at me and smile baby
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
J. Faucett

avatar


Messages : 721
Points pour ta maison : 1443
Étudiant de 1977 ou 1998 : 1998
Maison / métier : Serdaigle

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: Jaylin ♥ It's time to play my love   Jeu 20 Avr - 21:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It's time to play
Caleb Carlton & Jaylin Faucett
L'alcool déliait les langues, c'était bien connu, il nous faisait faire des choses qu'on souhaitait absolument faire, mais qui dans un autre contexte et un cerveau moins embrumé, on s'interdisait. C'était un peu le cas pour Jaylin envers Caleb, sans aucun doute que les bouteilles de vodka et le shooter qu'elle avait bu l'avait aidé à dire oui au serpentard. Dans une autre situation, sans doute aurait-elle était encore plus réticente qu'elle ne l'avait été au début de leur discussion. Elle s'était laissée rapidement emporté par son attirance envers lui, oubliant complètement que leur relation n'était normalement pas possible dû au fait qu'ils n'étaient pas de la même époque et que s'attacher signifierait souffrir, l'un comme l'autre. La serdaigle n'avait pas réfléchis, se laissant aller à ses pulsions, à son envie de coucher à nouveau lui, chose qu'elle connaissait bien. D'autant que ce n'était pas vraiment qu'un coup d'un soir, pas entre eux, car il y avait beaucoup plus qu'une simple histoire de sexe. Certes leur histoire était compliquée, ce n'était pas comme celle de Télia et de Tibus, et encore moins comme la relation entre Mathéo et Ayla. Chaque relation était spéciale à sa manière, mais là où Télia aimait Tib, que ce dernier ne souhaitait pas être casé, Jaylin refusait de s'attacher, d'aimer pour éviter de souffrir. Et elle ne l'avait jamais expliqué à Cab. Ce n'était pas vraiment ce soir qu'elle le lui dirait, puisque même s'il avait demandé des explications sur leur rupture, la jeune femme ne lui avait donné qu'une part de la vérité, cachant le secret qu'elle se devait de garder pour elle. Un secret dont elle ne pouvait même pas parlé à sa meilleure amie. Cela devait sans doute être difficile pour Caleb de ne pas savoir, car il n'était pas stupide il devait se douter que les explications n'étaient pas complètes, mais ce n'était pas pour autant que les deux anciens amants n'allaient pas profiter de l'autre ce soir. Cela sonnait comme une évidence pour Jaylin, elle avait décidé que ce soir elle resterait en sa compagnie, et lui de son côté lui n'avait pas souhaité aller s'amuser avec quelqu'un d'autre, alors qu'il aurait pu. Il aurait pu très bien la laisser cuver sa vodka, elle se serait surement endormis sur place, saoule et seule, ou aurait trouvé quelqu'un d'autre. S'il n'était pas venu, jamais tout ceci aurait été mit en place, ils n'auraient pas fini la soirée ensemble. Comme quoi le destin en avait décidé ainsi.

Après avoir fait une opération commando, pour récupérer leur vêtements et s'enfuir tous les deux de la soirée, afin de continuer leur discussion dans un lit, ils s'étaient arrêté pour profiter du jeu dans lequel ils s'étaient lancée tous les deux. Peut-être était-ce dû à l'alcool, mais Jaylin avait eu envie de s'amuser, en initiant une bataille de boule de neige. Le genre de choses que l'on fait quand on est enfants, sans se prendre la tête. N'était-ce pas là le but de leur jeu, coucher ensemble sans se prendre la tête, puisque même si la règle était de ne pas tomber amoureux, ils avaient tous les deux l'intention de faire sombrer l'autre. Agir de la sorte était aussi un moyen de continuer leur relation, sans devoir forcément parler sentiments. Mais la boule de neige que reçu le serpentard ne lui plut pas Ce n'était pas grand choses, mais Jaylin se rendit vite compte que le froid n'était pas une sensation très agréable. La serdaigle avait toujours aimé jouer, à toute sorte de jeu, mais ce n'était pas forcément le gout de tout le monde. Elle se maudit d'avoir mit une robe, puisque la neige passait très bien à travers, lui laissant cette sensation de froid, qu'elle ne tarda pas de faire remarquer à Caleb. Celui-ci lui répondit que c'était pourtant l'effet qu'il faisait sur les femmes habituellement. Elle n'en doutait pas, une chose commune quand on désire la personne au plus profond de notre être. Et la jeune femme ne se démonta pas en lui disant que cela devait être une vraie corvée pour lui. Beaucoup d'hommes souhaiterait faire cet effet là sur les filles, mais aucun n'était comme Caleb. Non seulement physiquement, mais mentalement. Jaylin avait toujours cherché à savoir ce qui se cachait derrière ce visage, elle n'avait pas été déçue et on pourrait dire qu'elle le connaissait plutôt bien. « Très peu doivent être mécontente de toi, j'imagine. Tu as eu déjà des plaintes sur tes exploits ? Ou tu as toujours réussit à les satisfaire ? » répondit-elle, comme un petit défi. Même si elle se doutait de la réponse que le serpentard allait lui donner, en fonction de sa réponse, la suite pourrait devenir encore plus intéressante.

C'était ce qu'elle aimait chez Caleb, même si elle le connaissait plutôt bien, il arrivait quand même à la surprendre d'une manière ou d'une autre et elle était toujours curieuse de voir ce dont il était capable. Comme lorsqu'il lui avait demandé de se faire pardonner ou d'être puni. Un choix qui pourrait être simple pour n'importe qui, on préférait souvent le pardon à la punition, mais Jaylin hésitait, se disant que cela pourrait être amusant. Il savait s'y prendre avec elle, notamment pour attiser son trait de caractère le plus aiguisé. Elle était horriblement curieuse, qui parfois pouvait être une qualité se révélait plus souvent être un défaut. Caleb arrivait parfaitement à faire ça, la mettre dans une position où elle n'arrivait pas à répondre, où elle n'arrivait tout simplement pas à choisir entre deux. Et il s'en vantait d'être le seul à y réussir. Elle confirma ses dires et il ne manqua pas de se lancer des fleurs en disant être le meilleur. Mais il avait raison, c'était un grand avantage qu'il avait sur elle, sans qu'il le savait au fond de lui et parfois cela faisait un peu peur à Jaylin de voir comment une personne pouvait avoir autant d'influence sur elle. Ce n'était pas habituel, effrayant et plaisant en même temps. « Disons que pour le moment, personne d'autre n'a réussit. » Car après tout si lui y arrivait, qui pouvait savoir si quelqu'un d'autre n'y arriverait pas. Il fallait que Caleb continue à garder cet avantage qu'il avait, s'il voulait la garder. Et voilà qu'il la traitait de folle d'hésiter ainsi. Elle le prit pour un compliment car la bonne folie était un avantage, car indomptables et intouchables, les fous étaient les véritables moteurs de la vie. Comme au tarot. Jaylin se compara alors à un cheval indomptable, dans un soucis de métaphore, mais Cab ne tarda pas à lui dire que ce genre de propos ne prouvait en aucun cas qu'elle n'était pas folle. C'est vrai que ce comparé à un cheval n'était pas forcément quelque chose qu'une personne saine d'esprit dirait. Elle avait trop fréquenté les Lovegood dans son enfance, cela devait avoir déteint sur son cerveau. « Je n'aurais peut-être pas dû me comparer à un cheval, mais je trouvais la comparaison assez amusante toutefois. Ma foi oui après une erreur de parcours, on a tendance à se méfier, mais même si c'est plus difficile pour un homme de se laisser amadouer à nouveau, cela arrive en fonction de la manière dont on s'y prend. » Tout n'était qu'une question de manière. Un peu comme il venait de faire avec elle. Lui proposer de jouer à un jeu, puisque c'est lui qui l'avait initié, était dans les fait un bon moyen pour pouvoir la mettre dans son lit à nouveau. Ils ne repartaient pas de zéro comme les chevaux, mais savaient tous les deux qu'il leur fallait avoir une relation plus qu'amical dans tous les cas.

Pour éviter de parler de choses trop sérieuses, ils s'étaient retrouvés dans les bras l'un de l'autre et Jaylin devait avouer qu'elle se sentait vraiment bien dans ses bras. Sentir la chaleur de son corps se dégagé, le souffle chaud de sa respiration, elle n'allait pas tarder à lui sauter dessus ici et maintenant si cela continuait. Pas question de partir de ses bras, elle y était trop bien. Mais elle continua quand même à le taquiner, puisque c'était lui qui la ramener sans cesse vers lui. Il avait sans doute peur qu'elle change d'avis aussi rapidement qu'elle avait accepté de coucher à nouveau avec lui. D'une certaine manière c'était compréhensible, les filles étaient imprévisibles. Mais en partant ainsi, elle refusait de jouer avec lui et elle n'était pas sûre qu'ils puissent retrouver une relation après ça. Jaylin en avait marre de fuir, elle avait essayé une fois déjà, sans grand succès, il fallait qu'elle tente. « Je peux comprendre que tu ai peur que je change d'avis comme je l'ai fait, mais j'ai prise cette décision et je compte bien m'y tenir. Et puis tu m'as proposé de jouer à un jeu auquel je compte bien gagner. »Il n'y avait pas que l'histoire du jeu qui l'intéressait, c'était bien plus que ça, mais elle voulait le rassurer sur ses intentions. Le laisser en plan comme ça dans le hall serait totalement égoïste et méchant. Et puis elle s'endormirait sans avoir pu profiter de passer du bon temps avec lui, comment refuser d'être en si charmante compagnie.
Il s'éloigna d'elle, lui proposant de rentrer au château pour passer aux choses plus sérieuses, mais aussi pour rentrer au chaud vu que la robe de Jay est complètement trempée. Tout comme elle précédemment, il ne souhaitait qu'une chose : lui enlever ses vêtements. Bien qu'ayant hâte d'être au château, Jaylin ne pouvait pas marcher très rapidement, à cause de ses talons et de l'alcool ingurgité précédemment. C'est ça de vouloir s'amuser en faisant la coquette. Alors qu'elle lançait l'idée que Caleb pouvait la porter, bien que dit avec humour, le serpentard la porta et la posa sur son épaule comme un sac à patate. Espérant qu'elle ne soit pas trop lourde, et bien que la position ne soit pas très confortable, c'était plutôt agréable de se faire porter. Elle tiqua lorsqu'il parla de mariage, chose très sérieuse au final qui était une décision à ne pas prendre à la légère. Une cérémonie très appréciée des familles de sang-pur qui aimaient se marier entre eux pour préserver leur pureté. Jaylin avait toujours trouvé ça stupide de forcer quelqu'un à épouser une personne. Sans amour cela ne servait à rien. Elle demanda alors à Caleb comment il la porterait s'ils étaient mariés. Tant qu'à parler mariage autant en savoir plus sur ses intentions. Il lui répondit en lui expliquant qu'il ne saivait pas s'il serait un bon mari, vu qu'il serait très pressé d'être à la lune de miel. Pas étonnant de sa part, Jaylin rigola à ses derniers mots. « On peut passer le mariage et aller directement à la lune de miel sinon. Les invités s'amuseront sans nous. » Ou alors faire un petit mariage, cela fonctionne aussi.

Toujours en la portant, ils arrivèrent au château, complètement désert et silencieux. C'était très étrange de le voir ainsi. Jaylin pensa alors qu'il allait la poser sur le sol pour qu'ils rejoignent ensemble un lit, mais Caleb ne semble pas en avoir l'intention, pensant surement qu'elle ferait trop de bruit. Et il commença à monter les marches vers le septième étage où se trouvait la salle sur demande. C'était sans doute la meilleure salle pour les couples qui voulaient passer du bon temps sans être dérangé par les autres personnes. Une salle de classe ce n'est pas confortable quant aux dortoirs, à cette heure la plupart des élèves dormaient. Ce n'était pas l'endroit idéal pour faire ce genre de choses à part en journée quand on sèchait des cours. Les deux amants se retrouvèrent rapidement au septième étages et Jaylin se demanda si Caleb n'était pas fatigué de l'avoir porté pendant tout ce temps. Arrivés devant l'endroit où se trouvait la salle sur demande, Jaylin fit les pas pour demander ce qu'elle souhaitait et une porte ne tarda pas à s'ouvrir devant eux. La pièce était simplement décorée, étrangement de vert et bleu, mais ce qui intéressait le plus la serdaigle est le grand lit qui trône au milieu. Qui avait l'air hyper confortable. « J'adore cette salle ! » Elle prit la main de Caleb et l'entraîna vers le lit mais s'arrêta pour l'attirer à elle afin de l'embrasser. Pour le moment elle n'était pas encore la première à enlever ses vêtements.

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
Caleb Carlton

avatar


Messages : 43
Points pour ta maison : 139
Étudiant de 1977 ou 1998 : 1977
Maison / métier : Serpentard
Blessure en event ? Oui ou non ? : Oui

MessageSujet: Re: Jaylin ♥ It's time to play my love   Lun 24 Avr - 16:25


It's time to play my love
Jaylin & Caleb

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]C'était déjà extraordinaire en soit pour le brun de quitter la soirée dans les premiers, et encore plus flippant de savoir qu'il partait totalement sobre n'ayant bu que quelques gorgée dans la bouteille de la brune qui était avec lui en ce moment même. Comme quoi une soirée interdite pouvait donner lieu à de drôle de surprise il n'aurait pas parier grande somme d'argent sur ses chances de repartir avec son ex petite amie et pourtant cela avait eut lieu comme si d'un coup toute la soirée avait virer dans le paranormal il rêvait peut-être ? Il aurait aimer se pincer pour en être certain mais après il aurait fallut l'expliquer à l'aigle si elle était bel et bien à côté de lui. Le retour au château n'avait pas été de tout repos car les deux jeunes en avaient profiter pour se chercher un peu, pas de la façon dont le garçon avait penser qu'ils le ferait parce que la jeune femme avait choisit de lui lancer de la neige dans la tête ce qui n'avait pas fait plaisir au Serpentard qui n'était pas du genre à jouer avec la neige, même plus jeune il ne le faisait pas n'étant pas autoriser à jouer dehors quand il faisait froid parce qu'il ne fallait pas prendre le risque d'avoir froid, ou d'agir comme un enfant après tout il était un petit sang-pur et avait élevé comme tel, avec des cours de bonne manières et tout ce genre de chose qui pouvait pourrir l'enfance d'une personne. Alors aujourd'hui il n'appréciait pas réellement ce genre de jeu même si il pouvait en profiter pour le tourner à son avantage comme il l'avait fait avec la brunette qui avait prit cher pour une pauvre tentative de blague, elle qui avait fini en robe allongée dans la neige devait avoir comprit qu'il n'était pas bon de prendre Caleb pour cible, mais lui restait tout de même souriant et gentil il était joueur et n'avait pas été brusque ou méchant avec elle juste un peu trop revanchard. La conversation entre eux tournait autours des filles ou plutôt de son talent avec celle-ci car il devait en avoir pour qu'autant de personne lui tourne autours de cette manière là, sa réputation faisait beaucoup car la plupart des filles étaient contentes de lui même si certaines n'étaient pas d'accord avec le principe d'une seule nuit et puis basta, ou encore même moins.


Il était vrai que pour un garçon comme lui le physique était un avantage considérable parce que cela attirait les filles sans qu'il n'ai besoin de parler ou de tenter d'approcher la gente féminine car celle-ci venait à lui sans qu'il ne bouge le petit doigts. " Peut-être pas la première c'était il y a tellement longtemps et je n'étais pas bien confiant en moi mais depuis je n'ai jamais eut de plainte d'ailleurs même elle ne l'a pas fait ou pas à moi en tous cas. Je suis doué dans ce domaine là c'est un fait sur lequel beaucoup de fille sont d'accord du coup cela me conforte dans ce que je pense de mes performance même si il toujours utile d'avoir des avis extérieur" C'était ce qui pouvait faire changer les choses, remises en question, ou pas il fallait partager avec les autres sinon on restait persuadé d'être bon sans l'être ce qui ne devait pas être son cas avec le nombre de filles passer dans son lit depuis toute ces années il aurait déjà eut le droit à des plaintes si il n'avait pas été bon mais il ne le criait pas non plus sur tout le toit pour ne pas être le genre de mec imbuvable car trop fier. Il avait juste préciser qu'il était le meilleur pour intriguée Jaylin parce qu'elle ne pouvait pas lui résister et qu'elle l'avait elle même avouée et il ne laisserait pas ça passer c'était un compliment pour lui. Cela prouvait qu'il y avait un truc qu'on ne pouvait pas renier entre eux et c'était mieux que rien parce qu'il tenait quand même à elle, ce n'était pas trop logique pour lui parce qu'il ne s'attachait pas aux filles en temps normal et pourtant il c'était attaché à Jaylin et ne pouvait pas renier qu'il l'appréciait et qu'il voulait l'avoir dans sa vie.


Et la comparaison entre l'aiglonne et un cheval avait bien fait rire le serpent qui trouvait cela plutôt marrant de se comparer à un animal même si le cheval était assez puissant et particulièrement indomptable cela restait un animal et la jeune femme reconnue que la comparaison n'était pas la meilleure possible mais qu'au moins cela restait assez drôle et il pouvait lui accorder ce point là car c'était réellement drôle oui totalement sorti de nul part. " Pour être amusante elle l'est oui tout droit venue d'une autre planète ou il semble logique de comparer humain et animaux même si cela reste des mammifères. Je ne pense pas avoir eut beaucoup d'erreur de parcours, je n'arrive même pas à penser que tu en était une et pourtant tu est sans doute la fille avec le plus de pouvoir sur moi, bon d'accord juste après que tu m'ai lâché je l'ai peut-être penser une ou deux heures, mais oui il est toujours difficile de se laisser à nouveau quand on connait l’ampleur de la douleur si cela tourne mal il faut trouver la force et la confiance pour le faire mais surtout la personne capable de nous donner l'envie de tout risquer à nouveau cette personne et sa façon de faire son déterminante pour la suite" Sans doute qu'il n'aurait pas chercher à avoir un lien plus qu'amical avec la jeune femme si elle n'avait pas été le genre à lui tenir tête, à rire avec lui et a ne pas le prendre que pour un corps sans rien d'autre de plus, c'était sans doute ce qu'il faisait toute la différence entre elle et les autres. Il n'était pas du genre à tout le temps réfléchir à ce genre de situation ou de chose il prenait bien souvent les nouvelles et les perturbations comme elles venaient, que cela soit bon ou mauvais il encaisser prenait en compte et continuait à avancer sans trop perdre de temps, il voulait profiter et cela ici tout le monde le savait, car Cab était le genre de garçon totalement franc qui ne se cachait pas il ne jouait pas de double jeu, ne tournait pas autours du pot quand il voulait quelque chose il le disait simplement et acceptait la réponse qui venait d'en face, il était heureux que se soir cela ai été un oui car ce jeu serait sans doute très amusant et agréable.


Il était vrai que désormais il avait un peu peur quand même, et ce malgré le fait qu'il soit très tactile avec la jeune femme il avait avouer qu'il avait peur qu'elle change de nouveau d'avis et la laisse sur le carreau une nouvelle fois, cela pouvait paraître ridicule mais à la base quand il avait été la trouvée elle ne voulait pas coucher avec lui et là ils étaient en route pour le faire alors bon il avait quoi douter du fait que la jeune femme soit totalement sérieuse c'était peut-être une manière pour elle de lui faire une mauvaise blague ou autre même si pour lui l'aigle n'était pas ce genre de fille le doute était toujours possible. Et elle le rassura lui faisant alors comprendre que cette fois le choix était défini et ne changerait pas c'était une bonne nouvelle car une fois la peur d'être prit comme un jouet il pouvait passer aux choses sérieuse et rentrer réellement au château pour poursuivre là-bas la partie commencer, il fallait pouvoir trouver un gagnant et Cab ne comptait pas laisser la victoire à la brune. " C'est ce que je voulais entendre j'aurait pas apprécier avoir une autre réponse et là je crois que j'aurais pu être vraiment un méchant type. Je ne compte par contre par te laisser la victoire, c'est mon jeu c'est moi le roi et j'obtiens toujours ce que je veux" Dans le fond il avait proposé l'idée il avait l'avantage sur la jeune femme qui ne savait pas encore à quoi s'attendre de la part de Cab malgré le fait qu'elle est déjà couchée avec lui plus d'une fois se soir cela serait surement différent car ils étaient libre de s'amuser totalement ne sachant pas combien de temps cela allait pouvoir durer de la sorte avant que quelqu'un craque ce n'était plus de l'acquis comme dans un couple posé ou il était logique que cela arrive à un moment donner.


Quand Jaylin lui demanda de la porter si il voulait arriver vite au château le brun rigola et la porta comme une vulgaire chose, il ferrait sans doute mieux avec son sac, histoire de la faire crier un peu d'être ainsi traiter, mais cela n'arriva pas elle avait tiqué sur ses paroles sur le fait qu'il la porterait mieux si ils avaient étaient mariés c'était pour lui de l'humour et un rappel au cliché du bon maris qui porte la jeune épouse pour passer le pas de la porte, lui serait sans doute capable de porter sa femme mais pour l'épingler contre un mur et avoir le droit à un câlin nuptiale le plus rapidement possible et d'ailleurs il en avait fait la remarque il serait le genre de maris à vouloir toute la soirée couchée avec son épouse et qui par conséquent ne participerait pas réellement à la fête. Jay lui avait trouvé la combine parfait laisser les invités fêter le mariage et passer directement à l'étape du câlin c'était une idée en or et le garçon ne risquait pas de l'oublier de sitôt connaissant son esprit de pervers cela pourrait toujours lui servir si un jour il arriverait à se marier. " Tu est aussi perverse que moi toi, passons à la lune de miel chéri, sans la partie invités, mariage et long blabla le physique le concret c'est bien plus fort" Et ainsi il la porta jusqu'à Poudlard et même après ne la posant pas aux portes elle allait encore faire trop de bruit avec ses talons haut et si ils marchaient lentement le risque de croiser quelqu'un était plus présent, et puis lui savait où il voulait aller et comme ça là-bas ils ne risqueraient plus rien et pourrait totalement s'amuser ensemble. Une fois arrivé au septième étage et devant la salle sur demande le garçon posa sa sexy charge et lui laissa l'honneur d'imaginer la salle qui allaient les accueillir dans deux petites secondes et elle réussit plutôt bien la tâche étant donné qu'elle avait mélangé le vert et le bleu des deux maisons et avait mis un grand lit, c'était ce dont ils avaient besoin. La jeune femme l'entraîna avec elle prêt du fameux lit et l'embrassa sans tenter plus, bien entendu il répondit au baiser mais il n'avait pas oublier l'envie de Jaylin d'enlever ses vêtement tremper, alors ses mains taquine et surement froide allèrent à la rencontre de la peau de la jeune femme pour lui retirer le vêtement tout en douceur avant de reprendre ses lèvres et ensuite de lui souffler quelques mots. " Je n'ai pas oublier ton enfin de te débarrasser de tes vêtements mouiller, je suis tellement galant" Elle était en désavantage et allait surement lui renvoyer la balle.

Made by Neon Demon

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Look at me and smile baby
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LET ME SEE WHAT YOU CAN DO
J. Faucett

avatar


Messages : 721
Points pour ta maison : 1443
Étudiant de 1977 ou 1998 : 1998
Maison / métier : Serdaigle

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Un retourneur de temps qui tourne inlassablement
Patronus: Faucon
Capacité spéciale: //

MessageSujet: Re: Jaylin ♥ It's time to play my love   Mer 14 Juin - 17:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It's time to play
Caleb Carlton & Jaylin Faucett
Jaylin oubliait. Elle oubliait tout, elle n'écoutait même plus sa conscience qui lui disait de ne pas faire ce qu'elle allait faire actuellement. Il ne s'agissait pas d'être correct dans son comportement, mais surtout qu'elle savait que tout ça ne mènerait à rien d'autre qu'à les faire souffrir tous les deux. Mais pourtant, la jeune femme semblait avoir oublier ça, sans doute se disait que tout ça n'était qu'un jeu, oui s'amuser c'était bien l'objectif de ce soir. Télia le lui avait conseillé de trouver un gars et de s'amuser un peu. Il n'était pas certains que la brune ait eu en tête que Caleb soit le garçon en question, mais elle le saurait sans doute bien assez tôt. Ayla ne l'aurait peut-être pas laissé faire ce genre de choses, se lancer à nouveau dans une relation compliquée avec le serpentard, ou peut-être que dans sa volonté que son amie soit heureuse, elle aurait laissé faire les choses. Mais Jay ne regrettait pas forcément sa décision, même si c'était mal sur le long terme, elle en avait eu envie, elle avait eu envie de lui dire oui dès qu'il lui avait proposé, mais avait voulu tenir la promesse qu'elle s'était faite intérieurement, même si c'était également une promesse secrête envers Caleb, de ne pas le faire souffrir. N'était-il pas assez grand pour savoir dans quoi il se lançait. Non il ne connaissait pas toute l'histoire, il ne savait pas ce que c'était de s'attacher à quelqu'un pour le perdre, il ne pouvait pas se douter que s'il le faisait avec Jaylin, il souffrirait, sans doute se refermerait-il sur le monde, cesserait de s'ouvrir aux autres ou alors se lancerait-il à corps perdus dans les bras d'une femme qui le mériterait plus que Jaylin ? Ce genre de questions, ne montrait qu'une seule chose, c'était que même si elle avait tenté de ne plus être attaché à Caleb, elle l'était toujours, car elle avait à coeur son bonheur. C'était méchant de le monopoliser ainsi durant cette soirée alors qu'il aurait pu trouver une autre fille mieux pour lui. D'un autre côté elle ne l'avait pas obligé à rester avec elle, elle ne l'avait pas forcé à l'accompagnée jusqu'au château. Et pourtant c'est bien ce qu'ils étaient en train de faire actuellement. Tous les deux, d'un commun accord.

Ils jouaient et même si Jaylin avait lancé un jeu qui ne semblait pas être au goût de Caleb, ce dernier avait quand même joué, en la maîtrisant dans la neige. Pas très compliqué à faire vu le gabarit des deux jeunes, mais bien que cela fu amusant, Jaylin sentait le froid venir en elle. Jaylin avait rapidement compris, qu'il n'aimait pas ce genre de jeu, sans doute, car il n'en avait jamais eu l'occasion était jeune. La demoiselle savait que même si la neige était froide, ce n'était pas bien méchant et qu'on pouvait quand même bien rire en jouant avec elle. Caleb l'aida à se relever, tandis que la serdaigle lui balança une pique concernant le fait d'aimer mouiller des filles. Il arrivait très bien à ce niveau-là, combien de fois avait-elle entendu parler de lui dans les couloirs, combien de regards meurtriers avaient-elles reçut de la part des autres filles quand elle sortait avec lui. N'étant pas là depuis suffisamment longtemps pour se faire une réelle idée de l'adoration que certaines filles pouvaient avoir envers Caleb, Jaylin savait toutefois que très peu étaient mécontentes de ses services, ce que le serpentard lui confirma. Mais peut-être que la première fois n'était pas aussi parfaite que les autres. Jaylin se souvenait de la sienne, ce n'était franchement pas fameux, mais elle n'avait pas voulut rester sur une mauvaise expérience. D'autant que c'était également la première fois pour le garçon. Ils n'étaient pas sortis ensemble.Mais elle avait su apprécier par la suite, une partie de jambe en l'air avec quelqu'un qui s'y connaissait et avait renouvelé l'expérience plus d'une fois. Caleb lui confirma que sa première fois n'avait sans doute pas dû être fameuse non plus, mais que depuis il avait su assurer. Ou du moins que personnes ne s'étaient plaintes. En même temps cela semblait logique, s'il en avait eu, sans doute que les filles ne seraient pas autant intéressées par lui, même si dans leur tête la plupart espérait sans doute le mettre dans une cage doré en sortant avec lui. « La première est toujours spéciale, on ne sait jamais à quoi s'attendre. Et si les filles étaient des menteuses et qu'elles ne disaient rien de peur de te froisser ? » demanda-t-elle avec un sourire. De peur de casser le mythe qui tournait autour de la personne de Caleb, sans aucun doute, le prince des serpentards comme certaines l'appelaient, mais quand une fille était satisfaite, cela se voyait clairement. Jaylin le taquinait, car pour avoir déjà couché avec lui, elle savait très bien qu'aucune plainte n'aurait pu être déposé concernant ses performances.

Ils avaient créé quelque chose entre eux, quelque chose qu'ils ne pouvaient pas renier, quelque chose qui ne s'oubliait pas, qui ne pouvait être mit de côté, quoiqu'ils fassent, le destin semblat les ramener l'un vers l'autre. Et ce n'était pas faute d'avoir essayé de se défaire de ce lien indescriptible, Jaylin tout comme Caleb revenait sans cesse l'un vers l'autre. Peut-être était-ce cette manière que le serpentard avait d'attiser la curiosité de la brune, ce qu'il était tout simplement. Il n'était pas comme tous les garçons que Jaylin avait pu rencontrer auparavant, pas concernant l'effet qu'il pouvait lui faire. Avait-elle ressenti le fameux sentiment d'amour pendant qu'elle était avec lui ? Etait-ce ça le lien qui les liait ? Un amour inconnu pour l'un comme pour l'autre, mais dont ils ne voulaient pas entendre parler de peur de souffrir, de se lancer dans l'inconnu. Une personne extérieure aurait pu leur dire ce qui se passait entre eux, et Jaylin entendait déjà ses amies lui dire qu'il fallait qu'elle retente l'expérience, qu'elle se lance à nouveau la-dedans. Malgré tout sans doute par fierté, elle ne voulait pas se laisser aller de cette manière. Peu importe l'effet que Caleb lui faisait, la manière qu'il avait de pouvoir attiser sa curiosité, d'avoir une telle emprise sur elle. Jaylin s'amusa à se comparer à un cheval indomptable, montrant ainsi qu'elle ne pouvait pas entièrement se laisser faire, même par lui. D'un côté la comparaison était folle, amusante, mais d'une certaine manière plutôt vraie. Les animaux n'étaient pas si différents que nous, mais comme disait Caleb, les humains apprenaient de leur erreur. Il lui expliqua que sa vie n'avait pas connu d'erreur de parcours, même sortir avec elle n'en était pas une, ce à quoi Jaylin aurait pu répondre que ça pourrait l'être, s'ils continuaient à trop s'attacher. Elle sourit lorsqu'il expliqua qu'il avait toute de même penser quelques heures qu'elle le soit, mais il confirma alors que même si Caleb avait de l'emprise sur Jaylin, la demoiselle en avait également sur lui. Cela réconfortait Jay qui pensait jusqu'alors être seule dans cette situation, d'emprise par rapport à lui. Ils avaient confiance l'un envers l'autre, pour se lancer à nouveau dans cette relation alors que tous les deux en avaient souffert, bien que différemment. Elle était donc cette personne qui lui donnait envie de tout risquer. « Peut-être qu'ailleurs cela est totalement normal et que les animaux parlent aussi. Je mentirais en disant que ça ne me plait pas d'avoir un peu de pouvoir sur toi, ça rééquilibre la balance. Mais si tu as pensé pendant uniquement deux heures que j'étais une erreur de parcours, qu'on se retrouve ainsi l'un avec l'autre ce soir, c'est bien qu'on n'aime d'une certaine manière le gout du risque et qu'on a surtout l'envie. » Trouver une personne qui aimait ça n'était pas une chose aisée. Une personne qui ne mentait pas sur ce qu'elle ressentait, et bien que Jaylin ne puisse lui dire absolument tout sur son passé, elle n'avait pas voulut lui mentir une seule seconde. Et la relation qu'ils avaient, était complexe, mais totalement unique, indescriptible.

Mais à tout moment, cela pouvait s'arrêter, ils pouvaient arrêter de jouer, ils pouvaient sombrer, perdre ou gagner et Caleb qui avait vu Jaylin partir loin de lui, sans savoir pourquoi, avait toutes les raisons d'avoir peur. Etait-ce une bonne idée de rester là avec le serpentard alors qu'elle connaissait la fin du conte ? Jaylin voulait croire que oui, elle voulait pouvoir profiter d'être en compagnie de cet homme, cette personne qu'elle ne retrouverait sans doute nul part ailleurs. Elle voulait rester dans ses bras, ne pas devoir repartir dans un temps qui était sien, elle n'en avait pas envie, pas ce soir, elle ne voulait pas penser une seconde à ça. Ni même ce dire que tout ça n'était qu'une erreur, qu'une douleur qui attendait de se faire sentir au fond de son cœur. Ne pas tomber amoureux, c'était un réel challenge pour leur deux jeunes gens, si proches. Pourtant, chacun des deux joueurs pensaient pouvoir gagner la partie, surtout ne pas perdre ou alors attendre que l'autre perde en même temps. Sans doute que toute leur histoire finirait ainsi, deux perdants, deux cœurs brisés ou un gagnant et un cœur brisé. Jaylin tenta d'apaiser ses craintes, en lui affirmant que son choix était définitif et qu'elle ne comptait pas partir ce soir. « Cela aurait été une blague de très mauvais goût si j'avais osé te laisser en plan, ça ne me ressemble pas. Mais tu ne joues pas seul, Cab, cela a beau être ton jeu, l'adversaire peut quand même gagner. » Elle en avait bien l'intention, elle ne se laisserait pas faire facilement. Jaylin pensait pouvoir contrôler ses sentiments, même si on avait tendance à dire que c'était la fille, en général plus sentimentale qui craquait la première. Caleb semblait pressé de rentrer au château, mais la serdaigle lui expliqua que s'il voulait courir pour y aller, il devrait la porter. Bien sûr cela sonnait comme une plaisanterie, elle ne s'attendait pas à ce qu'il le fasse vraiment. Mais Caleb la balança sur son épaule, comme un vulgaire sac à patate. Intéressante situation, il lui expliqua qu'il ne la porterait pas autrement, ils n'étaient pas encore mariée. Mariage, c'était la consécration des gens qui s'aimaient. Alors qu'il lui expliquait, qu'il la porterait sans doute comme une princesse le fameux jour où ils se marieraient, mais pas confiant d'être un bon mari, il passerait rapidement le mariage pour aller en lune de miel. Elle rigola en lui disant qu'ils pouvaient oublier la cérémonie. Cela semblait plaire à Caleb qui la qualifia de perverse. Jamais on ne lui avait dit ça, mais sans doute parce qu'elle n'avait jamais balancé ce genre de propos devant quelqu'un d'autre. Oui comme la plupart des filles, elle aimait les mariages, mais simplement pour la jolie robe et pour le mari, donc pourquoi ne pas simplement porter la robe et profiter du mari tout le reste de la soirée. « Perverse, on ne m'avait jamais dit ça. Oublions tout ce qui est autour et passons plutôt au septième ciel. » Dans de beaux draps de soie, un lit confortable et une nuit entière pour eux.

Il la porta ainsi jusqu'au septième étage, surement pour qu'elle ne fasse pas trop de bruit avec ses talons et qu'ils puissent rapidement passer aux choses sérieuses. Les couloir étaient vides de monde, pas étonnant vu l'heure qu'il était. En espérant que personne n'ait monopolisé la salle sur demande, elle demanda alors à la pièce de se transformer selon leur besoins. Ils n'avaient pas besoin de grands choses, un lit ferait l'affaire sans problème, mais ils n'allaient pas passer le reste de la nuit dans une salle vide de décoration. La jeune fille imagina alors l'assemblage des couleurs et demanda à la salle de se vêtir des couleurs des deux maisons, serdaigle et serpentard. Le résultat fut à la hauteur de ce qu'elle avait espéré, agréable et beau. Alors qu'elle l'entraînait vers le lit, elle l'amena contre lui pour l'embrasser. Il répondit, pour finalement glisser ses mains froides le long de ses hanches et retira délicatement ses vêtements. Il récupéra les lèvres de la jeune femme avant de lui souffler qu'il n'avait pas oublié qu'elle souhaitait enlever rapidement ses vêtements. Il avait donc craqué en premier ou avait-il tout simplement souhaité lui rendre service telle était la question. « J'ignorais que c'était galant de déshabiller une fille. » Elle commença à déboutonner la chemise du jeune homme, pour finalement l'enlever et la jeter par terre. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas vu ce corps, presque parfait. Jaylin était toujours en sous-vêtements devant lui. Elle déboutonna le haut du pantalon, pour finalement glisser sa main sous son caleçon. Tout en récupérant les lèvres du jeune homme, elle se colla complètement à lui, sa main toujours dans son caleçon, existant le serpentard, sans aucun doute. Elle enleva sa main au bout d'un moment, toujours en sous-vêtement, se dirigea vers le lit, lui proposant clairement de continuer ça sous la couette. 

electric bird.

I'm a wizzard !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FUTURE. PAST. PRESENT.
❝ Tout contact laisse une trace et tout objet, toute personne que l’on a touché, en sera d’une façon ou d’une autre transformé. Mais ces transformations ne sont jamais celles qu’on avait anticipé.❞

Signature :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevadagraphisme.tumblr.com/
 
Jaylin ♥ It's time to play my love
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» no time to play hide and seek. (ft. fleur)
» It's time to play my game, guys! {Kol, Kylie, Jeremy}
» L'école ça craint, Time to play #D&CO
» [+18] it's almost time to play, it's time to be afraid. [feat. Siddil]
» Time to play ○ Gabran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Poudlard :: Septième étage-
Sauter vers: