AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Quidditch, une passion commune à tous les sorciers. - avec George Weasley.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Le Quidditch, une passion commune à tous les sorciers. - avec George Weasley.  Sam 31 Déc - 12:06
Ce jour-là Hermione avait grand besoin de penser à autre chose, de s'aérer l'esprit. Son ancienne vie lui manquait. Son ancienne maison aussi. Ses amis encore plus. Tout lui manquait et elle avait une impression d'abandon, comme si tout ce qu'elle faisait était vain, comme si ce sort n'avait été qu'une entière et grosse erreur. Elle regrettait d'infliger ça à ses amis parce que même s'ils étaient venus ici pour changer le passé et ainsi le futur, il fallait tout de même faire attention à ne pas tout modifier. Chaque choix qu'ils faisaient, chaque parole prononcée ou chaque acte réalisé, avait des conséquences et par conséquent des répercutions sur le futur. Certains d'entre eux pouvaient ne pas naitre, d'autre ne jamais se connaitre, vivre différemment. Cette situation était dangereuse et inquiétait sincèrement la jeune femme qui ne cessait de penser qu'ils avaient déjà trop fais sans pour autant avancer dans leur but principal : battre Voldemort. Les informations qu'ils obtenaient étaient légères et souvent vagues. Tous comptaient sur elle et cela lui pesait sur les épaules. Elle n'était pas l'élue nom de Dieu ! Certes elle avait lancé le sortilège mais la preuve qu'elle n'était pas infaillible, elle n'avait pas été la seule envoyée dans le passé. Elle s'était infiltrée chez les Serpentards et se retrouvait seule parce que ces derniers commençaient seulement à l'accepter et on était en février. Par contre les Gryffondors s'éloignaient un peu d'elle même si ce n'était pas leur faute.

Alors, ce samedi de février, Hermione avait décidé de braver le froid et le vent pour se rendre à un endroit qui lui redonnerait de le force. Le terrain de Quidditch. Elle adorait ce sport en dépit du fait qu'elle ne pouvait jouer pour cause de vertige et le terrain lui rappelait ces années, les Gryffondors. Y aller lui ferait du bien. C'était sûr. Quand elle y arriva enfin, elle s'installa sur les gradins et remarqua qu'il y avait un entrainement. Heureuse, elle nota qu'il s'agissait de l'équipe de Gryffondor et elle les regarda faire sans pour autant qu'on la voit. Ils étaient tellement à fond... Hermione identifia George en batteur et elle eu un pincement au cœur en remarquant qu'il n'y avait pas Fred. Bien sûr, elle le savait mais c'est vrai qu'avec tous ses problèmes elle n'y avait que très peu pensé. Ce qu'elle pouvait être égoïste parfois ! Elle s'inquiétait de savoir comment son ami allait et décida qu'elle resterait jusqu'à la fin de l'entrainement pour pouvoir lui parler et savoir s'il arrivait à avancer.

L'entrainement ne dura pas beaucoup plus longtemps et les joueurs redescendirent rapidement et l'aperçurent. Certains parlaient en chuchotant en la regardant mais elle ne s'en inquiétait pas. C'est vrai qu'aux yeux des Gryffondors de 77, elle était une Serpentarde et qu'on pouvait la prendre pour une espionne. Quand elle les vit partir, elle se leva d'un bon et rejoignit George.
- Hey !

Bon, d'accord. C'était un peu ridicule, mais elle ne savait clairement pas quoi dire d'autre. Néanmoins, elle lui fit un franc sourire en arrivant devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 222 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 781 pour une aventure ! Je suis de la génération : 98 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Toute sa famille morte.
Patronus: Moqueur roux
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Le Quidditch, une passion commune à tous les sorciers. - avec George Weasley.  Jeu 5 Jan - 3:22
- Envoi par ici ! Non pas par-là, non!

Un but pour le camp adverse est marqué et George râle comme le reste de son équipe. Le capitaine appelle tout le monde au milieux et il commente leurs faits et gestes en notant ce qui doit être amélioré. Une fois fait, ils s’envolent sur leurs balais afin de reprendre les places habituelles avant de se relancer dans l’entrainement. George ne savait pas qu’ils étaient observés. Il se concentrait obstinément sur son entrainement et plus rien autour n’existait. Il en oubliait ses problèmes en cours, le voyage dans le temps, ses sentiments soi-disant non-réciproque pour Lisa et Fred aussi. Ce dernier, il ne quittait que très rarement son esprit. Il n’y avait que sûr un balai qu’il avait un peu de répit. Il pouvait enfin oublier ses malheurs et retrouver un semblant de bonheur comme si rien n’avait changé. Il avait presque l’impression que Fred le suivait lors de ses déplacements. Comment avant…

L’entrainement se fini bien et ils décident de se revoir une autre fois dans la semaine afin d’être fin prêts lorsqu’ils devront affronter Serpentard. Alors, les garçons se séparent et George va pour se changer lorsque soudain, une voix se fait entendre. Il regarde autour de lui et remarque une jeune femme arriver vers lui. Il sourit en la reconnaissant. Beaucoup de Gryffondors de 1998 se méfiaient d’elle puisqu’elle avait changé brusquement de maison pour une raison plus ou moins claire. C’était sans parlé des 1977 qui ne savaient aucunement qu’elle était une Gryffondor. Il l’a plaignait grandement de devoir se farcir ces imbéciles de verts et argents. Elle devait abordé leur uniforme, leur maison et supporter les plus débiles d’entre eux. Dire qu’elle devait supporter Drago Malefoy… Il en avait envie de vomir rien qu’à s’imaginer à sa place et devoir s’asseoir à la même table que lui.

- Tien tien tien… Miss Serpentard viens nous rendre visite ?

Pour lui montrer qu’il la taquinait, il lui frotte affectueusement les cheveux de manière taquine avant de lui adresser un sourire en coin.

- Je dois avouer que ton idée d’espionner les Serpentards me dépasse. À part nous aider à gagner les duels ou les tournois de Quidditch, je ne vois pas à quoi ça peut bien servir… Ils n’ont rien de diabolique, ce sont des idiots... Mais bon dis-moi tout miss je-sais-tout! Malefoy n’est pas trop vert de te savoir dans sa maison? Tu as des potins qu’on pourrait utiliser contre les verts afin de leur faire du chantage?

I'm a wizzard !

«With a lion as its crest and Professor McGonagall at its head, Gryffindor is the house which most values the virtues of courage, bravery and determination»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Le Quidditch, une passion commune à tous les sorciers. - avec George Weasley.  Jeu 5 Jan - 21:41
La guerre entre les quatre maisons de Poudlard était présente depuis des générations mais elle restait normale puisqu'il y avait une récompense à la clé. Néanmoins, dans cette guerre, il y en avait une autre qui se cachait. Une guerre plus forte, plus violente et virulente, une dont personne ne connait la réelle raison même si la différence majeur entre les caractères des élèves y est certainement pour beaucoup. Cette guerre qui s'impose entre les murs de l'école de magie est celle qui oppose les Gryffondors aux Serpentards. Les gentils aux méchants, si l'on part dans les clichés.

Il est vrai que durant toutes ces années dans la maison or et rouge, Hermione avait été confronté à cette rage et cette haine. Elle-même l'avait éprouvé et avait ressenti un désir presque violent de battre les serpents à la coupe des quatre maisons, à chaque match de Quidditch, d'être meilleur qu'eux pendant les cours. Elle avait ressenti cette adrénaline du duel. Pour ceux de Gryffondors, les Serpentards représentaient les méchants, les vicieux, ceux qui ne valaient rien, qui restaient cloitrés autour d'une vision rétrograde.

Ils avaient tords. Hermione avait également eu tord. Ce n'était que maintenant qu'elle était à Serpentard qu'elle comprenait. Ils n'étaient pas l'ennemis. Bien au contraire, nombreux d'entre eux auraient voulu aider l'Ordre du Phoenix. Les préjugés étaient simplement tellement forts qui rendaient les rumeurs réelles et forçaient les concernés à agir comme on leur reprochait. Ils étaient les enfants de leurs parents. Pas leurs parents.

Bon, elle n'était pas en train de dire que les Serpentards étaient des enfants de coeur. Oh non. Elle n'oubliait clairement pas toutes ces années d'insultes, ses souffrances, les larmes qui avaient coulée pour eux, les nombreuses fois où elle avait baissé la tête, où elle avait eu peur et ce alors même qu'elle était assez courageuse pour être à Gryffondor. Elle ne pouvait ignorer le "Sang de Bourbe" sur son bras. Il lui rappelait constamment ce moment où elle avait été torturée par Bellatrix Lestrange, alors même qu'elle était une Sang-Pure.

En dépit de ses pensées qui s'obscurcissaient, elle était heureuse de le voir.

- Une Miss Serpentard ? Mais où ça ? Je ne vois que des Gryffondors ici moi.

Puis, elle haussa simplement les épaules et rit doucement quand il lui ébouriffa les cheveux.

- Non mais tu as vraiment cru que j'allais passer un an chez les serpents juste pour vous filer des astuces pour les matchs ? demanda-t-elle en éclatant de rire. Dieu non ! Mais ne t'inquiètes pas pour moi. Je m'en sors. Finalement, je ne parle qu'à deux trois personnes qui sont gentilles et les autres je les évitent quand je n'ai pas besoin de leur parler.

Lorsqu'il parla de Drago, elle resta neutre et continua de lui répondre avec une moue cependant répréhensible quand il lui demanda si elle n'avait pas de quoi faire du chantage. Néanmoins, cela restait sur le ton de l'amusement.

- Pour Drago, en fait je ne lui ai pas parlé. Je crois qu'il m'évite. Il doit avoir honte, répondit-elle simplement. George Weasley dois-je t'apprendre que le chantage c'est mal ?! Voyons, tu ne changeras donc jamais hein ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 222 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 781 pour une aventure ! Je suis de la génération : 98 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Toute sa famille morte.
Patronus: Moqueur roux
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Le Quidditch, une passion commune à tous les sorciers. - avec George Weasley.  Dim 5 Fév - 18:19
Avec amusement, il la pousse vers les gradin pour aller s'assoir et il la regarde un moment pour essayer de voir s'il y avait la moindre différence entre la Hermione d'avant ou la Hermione de maintenant. À part l'uniforme, il y trouvait cette petite soeur de coeur qu'il adorait tant taquiner depuis près de sept ans maintenant. D'ailleurs, il trouvait cela dommage que le couple ne fonctionne pas avec son frère. Il aurait eu quelqu'un pour lui remonter les bretelles!

- Bah... Si tu avais été gentille, tu nous refilerais quelques uns de leurs plans démoniaques!, il dit en boudant faussement avant de rire et lui tapoter l'épaule. Je sais que tu n'es pas une traîtresse comme certains pourraient le croire, mais qu'est-ce qui t'a pris de choisir les verts et argents? J'avoue ne pas comprendre ce que tu recherche. Je te connais, tu ne fais rien sans une raison, mais elle m'échappe complètement! À la limite, je peu comprendre Poufsouffle parce qu'ils sont près des cuisines ou les Serdaigles pour leur grande connaissances et ils pourraient être utile grâce à ça... Mais aller se geler les fesses dans les cachots pour le plaisir... Très peu pour moi...

Il sort de sa poche des bonbons de chez Honey Ducks et lu en propose un avant de regarder le terrain de Quidditch dans un soupire. Il ne demandait plus qu'à rentrer maintenant. Il voulait partager sa détresse avec sa famille. Oui, ils lui manquaient terriblement.

- Ça ne te manque pas, toi, notre époque... Tes parents? Ici, j'ai plus rien..., il dit en soupirant et se grattant la nuque. J'aime mon travail chez Zonko, mais ma boutique me manque. C'était... notre oeuvre à nous deux...

I'm a wizzard !

«With a lion as its crest and Professor McGonagall at its head, Gryffindor is the house which most values the virtues of courage, bravery and determination»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Le Quidditch, une passion commune à tous les sorciers. - avec George Weasley.  Lun 6 Fév - 21:19

❝Le Quidditch, une passion commune à tous les sorciers.❞
Voir George faisait beaucoup de bien à Hermione, ça lui faisait plaisir parce qu'elle se sentait revenir en arrière, dans le passé, quand ils étaient tous encore innocent, si l'on peut qualifier les jumeaux Weasley comme ayant été un jour innocents, qu'ils étaient tous à Gryffondor et tout. Celui-ci l'amena vers les gradins où ils s'assirent pour discuter. Il eu l'air de l'observer pendant un moment et elle comprit qu'il était certainement en train d'essayer de voir les différences entre l'ancienne et la nouvelle Hermione. Physiquement, mise à part l'uniforme, il n'y en avait aucune. Mentalement, c'était une autre histoire. Elle était plus forte, plus déterminée, plus réalise encore, elle avait souffert et avait perdu toute naïveté. Elle n'était plus cette petite fille candide qui aimait lire. Mais dans l'ensemble, quoiqu'ayant prit pas mal de coup psychologiquement, elle restait la même et heureusement d'ailleurs ! Elle rit en entendant les paroles du rouquin avant de devenir sérieuse durant quelques secondes seulement, sachant pertinemment que plus longtemps était impossible avec lui.

- Ceux ne sont pas des démons tu sais. Bon ils sont un peu cons et capricieux sur les bords, mais la plupart d'entre eux n'ont rien demandé et j'en connais même qui voudraient juste... ne plus rien avoir à faire avec leurs familles. Et ça clairement, ça se comprend.

Sa dernière phrase avait déclenché un léger rire chez la brunette avant qu'elle ne reprenne, le jeune homme lui ayant demandé pourquoi elle avait orienté son choix vers la maison Serpentard.

- Et bien, je n'oublie pas pourquoi on est ici, à cette époque je veux dire. Infiltrer l'ennemi, n'est-il pas la meilleure des manières pour obtenir des informations ? Même si j'avoue que c'est parfois laborieux vu qu'ils ne me font pas forcément confiance. Bon, si ceux de cette époque sont assez sympas avec moi. Et puis, je me dis que Poudlard c'est la période où la plupart d'entre eux choisissent leur camp alors si je peux orienter certains vers le bon, je suis prête à me geler le cul. Le jeu en vaut la chandelle pour le coup.

Elle lui piqua ensuite des bonbons et affiche une moue triste et désolée.

- Je sais... Je suis désolée George, on va rentrer. Je trouverais un moyen pour qu'on rentre. Mais en attendant, raccroche toi à des petites banalités. J'ai entendu dire que tu étais proche de cette fille, là celle qui était amoureuse de Fred... Oh crotte comment elle s'appelle déjà ? Lisa ?

Mione souriait et avait décidé d'entrer dans un sujet plus détente et amusant que le précédent.
tig>
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 222 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 781 pour une aventure ! Je suis de la génération : 98 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Toute sa famille morte.
Patronus: Moqueur roux
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Le Quidditch, une passion commune à tous les sorciers. - avec George Weasley.  Sam 18 Fév - 3:58
Bon. George restait George. On n'allait pas pouvoir changer ses préjugés sur les verts et argents. Pour lui, tous étaient des incapables, des snobs et des salopards qui ne valaient pas la peine. Jamais il ne pourrait s'entendre avec un "vrai" vert parce qu'il l'avait décidé ainsi. La haine entre la maison de Gryffondor et de Serpentard animait et animera toujours son coeur. Malheureusement, Hermione restait toujours trop sage et il décida de laisser tomber le sujet comme il ne pourrait pas la convaincre qu'ils n'avaient rien de sympa.
 
Elle semble avoir le même idée que lui, puisqu'elle change de sujet. Elle croyait surement trouver quelque chose qui le rendait plus heureux, mais il en perdit totalement le sourire à la seule mention de " la copine de Fred". Lisa... La belle et magnifique Turlupin. Celle qui faisait battre son coeur et le rendait fou. Elle l'emmenait à se battre entre son envie et sa loyauté envers son frère. S'il avait su, tout serait plus simple pour eux... Misère... Il aurait tellement voulu pouvoir avouer ses sentiments amoureux pour elle, mais il ne s'en donnait pas le droit. Elle n'était pas à lui, mais à son jumeau. Il aurait été cruel de sa part de ravir son coeur. Donc, il se contentait de souffrir en silence et Hermione venait de planter un couteau dans la plaie déjà béante sans s'en rendre compte. Le rouquin détourne le regard et regarde au loin.
 
- Oh... Turpin. Ouais, elle est cool! Elle est... une très bonne collègue chez Zonko...
 
Il ne peut s'empêcher de soupirer en repensant à son regard braqué sur lui et à ses lèvres esquissées un sourire. Hum… Qu’est-ce qu’il payerait cher pour embrasser ces lèvres justement… Il ne remarque pas le sourire gaga qui se forme sur son visage.

I'm a wizzard !

«With a lion as its crest and Professor McGonagall at its head, Gryffindor is the house which most values the virtues of courage, bravery and determination»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Le Quidditch, une passion commune à tous les sorciers. - avec George Weasley.  Sam 18 Fév - 7:52
Hermione n’avait jamais aimé les Serpentards, à leur époque du moins. Elle les trouvait snobs, prétentieux, égocentriques, hautains, dépourvus d’intelligence et de sens moral. Toutefois, elle devait bien admettre qu’ici les choses étaient différentes, la guerre entre maison moins profonde ce qui permettait moins de divergences. Les Gryffondors n’étaient pas que courageux, les Serdaigles pas que érudits et les verts et argents n’étaient pas aussi froid et élitiste que dans le futur. Ils n’étaient pas tous pour la suprématie du sang. En fait, il y avait même selon elle plus de personnes s’en moquant que de personnes à qui ça importait. A croire que le temps est rétrograde.

Néanmoins, sur un tel sujet, les deux amis ne sont pas d’accord et il vaut mieux pour eux un changement de sujet. Un changement qui a un nom : Lisa Turpin. Dans l’esprit d’Hermione, c’était sûrement la petite-amie du frère jumeau de George, Fred, ou du moins, la rouquine en était amoureuse. Elle n’avait strictement aucune idée de ce qu’il en était réellement. Cependant, il était compliqué de ne pas voir le regard du Weasley s’obscurcir et son sourire disparaitre à la mention de la jeune femme. Bien sûr, Mione se posa alors beaucoup de questions à commencer par : est-ce que parler de la vendeuse de chez Zonko ravivait le souvenir de Fred chez son frère de manière plus fort et virulente ? En tout cas, et quoiqu’il lui répondrait, elle n’avait pas de doute sur le fait qu’il se passait quelque chose vu qu’avant d’ouvrir la bouche il avait détourné le regard et avais laissé celui-ci se perdre dans le vide.

-      Cool ? Une très bonne collègue chez Zonko ? Pourquoi j’ai l’impression que tu ne me dis pas tout ?

Lui demanda-t-elle franchement. Sincèrement qu’avaient les gens à tenter de lui mentir alors qu’elle analysait et réfléchissait assez et en plus, relativement vite, pour comprendre quand on ne lui disait pas la vérité. Puis, sans qu’elle ne comprenne de suite et sans certainement que lui s’en rende compte, il finit par afficher un sourire béant, comme un idiot amoureux. A cette pensée, Hermione fronça les sourcils, réfléchissant à toute allure. Serait-ce possible que… ?

-      Il se passe un truc entre toi et Turpin ?

Demande-t-elle doucement, ne désirant pas le brusquer. Un jumeau Weasley amoureux, c’était de l’inédit de voir ça selon elle. Surtout que pour le coup, la situation était assez étrange vu que Lisa était amoureuse de Fred pour Mione.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 222 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 781 pour une aventure ! Je suis de la génération : 98 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Toute sa famille morte.
Patronus: Moqueur roux
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Le Quidditch, une passion commune à tous les sorciers. - avec George Weasley.  Mer 8 Mar - 1:17
George Ne pouvait pas s'empêcher de mentir. C'était automatique afin de se protéger. Les jumeaux avaient dû développer des techniques pour pouvoir mentir à la perfection à partir d'un très bas âges. Molly n'aimait pas leurs petites blagues qui devenaient, au fil du temps, de plus en plus développées et ingénieuses.Rare qu'elle les croyait, Mais ils pouvaient éviter quelques punitions grave à leur père ou la naïveté de certains professeurs lorsqu'ils se trouvaient à Poudlard. Dans tous les cas, il savait que Hermione faisait partit de ses rares gens qui savaient lorsqu'ils n'étaient pas sincères.

- Je te dis tout ce que tu dois savoir, Hermione.

Il n'aimait pas trop révélé ce qu'il avait dans le cœur, il avait l'impression de mettre sa faiblesse au grand jour. L'amour n'était pas le genre de chose qu'il avait pu ressentir auparavant. Lisa était la première qui lui faisait autant perdre la tête malgré ce que tous pouvaient pensés. Il n'y avait aucun frère ou souvenir de ce frère là qui Les séparaient, Mais ils l'ignoraient. Il soupire comme Elle semble comprendre Et il pose son regard sur elle.

- Tu garde ça pour toi! Mais je crois que... Je suis tombé amoureux, Mais Elle Ne Ne voit pas. Elle aime mon frère. Je le sais, je l'ai vue! Mais je continue de me faire du mal. Il se trouve que... Que nous avons passer " du temps " ensemble. Depuis, je la fuit. Je ne sais pas quoi lui dire... J'ignore même si je dois l'inviter quelque part ou la laisser tranquille.

I'm a wizzard !

«With a lion as its crest and Professor McGonagall at its head, Gryffindor is the house which most values the virtues of courage, bravery and determination»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Le Quidditch, une passion commune à tous les sorciers. - avec George Weasley.  Dim 12 Mar - 21:27
Si Hermione était aussi douée pour voir quand quelqu’un lui mentait c’était pour deux raisons. La première et la plus simple était qu’elle était une personne très intelligente et qu’elle analysait tout le monde, les gestes, les tics, les regards fuyants. Elle ne le montrait pas forcément mais elle arrivait facilement à comprendre les gens. C’était l’une de ses qualités premières. La deuxième raison s’expliquait en trois mots, dont un de liaison : Harry et Ron. Avec eux, elle n’avait pas le choix que de savoir s’ils mentaient ou non. Dans quelles merdes ces deux là ce seraient mis si elle n’avait pas été là et si elle n’arrivait pas à déceler le mensonge… Elle préférait ne même pas imaginer.


-      Comme tu veux George, mais tu sais, je pourrais t’aider hein…


L’amour, c’est un sentiment face auquel personne n’est à l’aise, c’est compliqué, traitre, ça donne des maux de ventre, ça brise le cœur, ça détruit aussi vite que ça rend heureux. Les gens oublient malheureusement un peu trop souvent que dans « tomber amoureux » il n’y a pas que « amoureux » mais aussi « tomber ». Hermione, de nature perspicace, ne tarde pas à comprendre ce qu’il se passe dans la tête, mais aussi et surtout dans le cœur, du rouquin. Alors il lui explique la situation et semble être au bord du précipice. Alors elle soupire et a un sourire réconfortant.

-      Georges Weasley a le cœur prit, si on m’avait dit ça sérieusement il y a quelques années, je n’y aurais pas cru. Mais je pense que tu devrais lui dire. La vérité, tu devrais lui dire. Parce que sinon quoique tu fasses, tu trahiras tes principes. Parce que je t’imagine mal amoureux sans chercher à savoir si c’est réciproque mais l’image de ton frère t’empêchera toujours de faire avancer cette relation. Alors tu devrais lui parler franchement et puis, tu sais, même s’ils s’aimaient, il y a bien un jour où elle passera à autre chose. C’est alors à toi de voir si tu préfère que ce soit avec toi ou avec quelqu’un d’autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gryffondor J'ai posté : 222 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 781 pour une aventure ! Je suis de la génération : 98 . Je suis un aventurier : on peut me blesser

Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Toute sa famille morte.
Patronus: Moqueur roux
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Le Quidditch, une passion commune à tous les sorciers. - avec George Weasley.  Sam 18 Mar - 18:55
George a un petit sourire en coin comme elle dit n'avoir jamais cru possible qu'il puisse être amoureux avant. Évidemment, les frères Weasley n'avaient jamais eu un vrai attrait pour l'amour. George avait eu quelques copines, mais c'était plus des amies ou des amantes d'une nuit. Fred était pire que lui là-dessus... La plupart du temps, il préféraient largement faire des blagues et plus tard gérer leur boutique. À la mort de son frère, il avait eu l'impression que la mort venait de lui faire un clin d'oeil. Quelque chose en lui avait changé. Il restait un petit comique, mais il avait l'impression d'avoir vieilli d'un coup. Il comprenait les choses de la vie et l'importance de l'évoluer. Peut-être était-ce cela qui lui avait permis de comprendre qu'il aimait la belle rousse? Probablement. Dans tous les cas, il voulait évoluer. Pour elle. Pour son frère aussi et tout ce qu'il allait manquer.

Hermione lui donne des conseils. Il devrait en parler à Lisa et avouer ses sentiments pour elle. Il soupire et se gratte la tête. Pour le rouquin, c'était horriblement compliqué. Il n’était pas timide, loin de là, mais c'était une autre chose que d'avouer ses sentiments à la fille qui faisait battre son petit coeur de Weasley. Il ne pouvait pas s'empêcher de s'imaginer un nombre incalculable de scénarios qui finissaient, pour la plupart, incroyablement mal. Bien souvent, ça finissait avec une bosse ou une belle trace de main sur sa joue. Oui... Il était très optimiste pour ce coup-ci.

- Et si elle me chassait à coup de pied au derrière, je fais quoi?! Je vais vouloir me terrain dans mon trou...

Il soupire et fini par se lever.

- Tu sais quoi? Tu as raison! Je vais aller la voir et le lui dire! Je vais prendre mon courage en main et je vais l'inviter au bal! C'est ça! Je vais le faire... Un jour ou l'autre... Je ne sais pas quand...

I'm a wizzard !

«With a lion as its crest and Professor McGonagall at its head, Gryffindor is the house which most values the virtues of courage, bravery and determination»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Le Quidditch, une passion commune à tous les sorciers. - avec George Weasley.  Mar 28 Mar - 22:23
Voir George Weasley amoureux était quelque chose qui en soit, restait épatant, étonnant, totalement impensable. Quand on le connaissait bien on savait que seuls les plaisanteries et son frère avaient une place dans sa vie. Rien d’autre. Rire, s’amuser, profiter. Combien de fois les jumeaux lui avaient-ils dis qu’elle était trop sérieuse, qu’elle ne se détendait pas assez ? Elle avait arrêté de compter dès sa première année, bien avant noël même. Mais aujourd’hui, quelque chose avait changé. Chez elle bien sûr mais surtout chez le rouquin face à elle. En effet, ce dernier était différent depuis la mort de son frère, de son partenaire, de son double finalement si l’on peut dire. Il était différent et c’était normal. La théorie d’Hermione était que la mort de son frère lui avait permit de réaliser que la vie était bien trop précieuse pour la passer dans l’enfance. Parce que de son point de vue George et Fred étaient de grands enfants et cela lui avait ainsi permit de comprendre que s’il voulait réellement profiter de la vie, il ne devait pas s’arrêter qu’à ses blagues. Il y avait d’autres choses.
Hermione avait donné des conseils à George mais elle n’était pas réellement sûre que cela serve à quelque chose. Les Weasley étaient tous un peu trop têtus pour accepter si facilement qu’on mette le doigt sur quelque chose qui les gêne.

-      Si elle te chasse à coups de pieds dans le derrière tu ne vas pas te cacher dans un trou et tu prends l’une de ses deux options : tu t’acharnes et tu la séduis ou alors tu fais ce que tu sais faire de mieux, tu en plaisantes, comme si ça ne t’impactait pas et tu continues à avancer. Et oui mon cher tu vas aller la voir et l’inviter au bal. Quand ? Mais tu sais quoi, tu vas passer te doucher et y aller maintenant. Allez un peu de nerf monsieur le farceur où ta belle va te passer sous le nez.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Quidditch, une passion commune à tous les sorciers. - avec George Weasley.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une passion commune
» Une passion commune [PV Amaoka] [Terminé]
» La musique...Une passion commune [PV Maylis]
» Une passion commune...(ou pas) [TERMINÉ]
» Arya Ombrelune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Poudlard-
Sauter vers: