AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mise au point. - avec Elisabeth Rowle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Mise au point. - avec Elisabeth Rowle.  Ven 30 Déc - 12:49
"Ce n'était pas prévu. Cela ne devait pas se passer comme ça."

Ces paroles avaient été les premières que Hermione avait pensé et qu'elle avait dit aussi. Horrifiée, elle avait réalisé que le sort qu'elle avait lancé ne l'avait pas touché qu'elle comme cela était prévu mais également tous ses amis et toutes les personnes qui étaient autour d'elle à cet instant. Elle se rappelait les heures suivant le sort de manière assez floue, comme si tout ne s'était passé que dans un brouillard. Quelques temps plus tard, elle culpabilisait toujours. En fait, la culpabilité qu'elle ressentait, grandissait de jour en jour d'autant plus quand elle voyait le mal que revoir leurs parents ou découvrir des choses faisait à ses amis.
De plus, Hermione se sentait responsable d'eux, puisque s'ils en étaient là c'était entièrement et purement de sa faute même si la raison pour laquelle elle avait lancé ce sortilège était tout à son honneur. Du coup, la jeune femme évitait au mieux qu'il y ait de grosses conséquences. Et c'est pour cette raison qu'elle avait envoyé, plus tôt dans la semaine, un hiboux à Elisabeth Rowle. Mione se doutait très fortement des intentions de la jeune femme pour changer le passé. En fait, Lizzy n'était pas la seule à y penser mais elle était la plus dangereusement capable de passer à l'acte et Hermione devait à tout pris empêcher ça.

Elle avait donné rendez-vous à Lizzy devant la salle sur demande puisque c'était, selon elle, l'endroit le plus sûr pour avoir ce type de conversation. Personne ne devait savoir d'où ils venaient et pourquoi ils étaient là et en l'occurrence, la discussion qu'elles allaient avoir pouvait être délicate voir impossible à justifier si on venait à les entendre. C'est donc en cette heure de fin de déjeuner qu'Hermione attendait sagement la concernée, son livre de sortilèges dans les mains, cours qu'elle aurait juste après, au cas où elle n'aurait pas le temps d'aller le prendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gardienne de Poudlard J'ai posté : 75 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 539 . Je suis un aventurier : Le coeur ça compte ?

MessageSujet: Re: Mise au point. - avec Elisabeth Rowle.  Ven 30 Déc - 14:04
Ce matin, Elisabeth prenait tranquillement son petit-déjeuner à la table des professeurs, quand un hibou vint se poser tout près d’elle, lui apportant une lettre. Une lettre ? Elle ? C’était rare… En y réfléchissant bien, c’était même bien la première fois depuis qu’elle était dans le passé. Avant, elle recevait facilement du courrier tous les matins, son père s’inquiétant sans cesse pour sa fille… Un vrai papa poule. Ce courrier aussi rare qu’inattendu étonna ses voisins de table. Abraham la taquina même en lui demandant si c’était un admirateur secret. Ayant du mal à supporter ses plaisanteries dès le matin, la gardienne se leva de table et quitta la Grande salle, afin de pouvoir lire tranquillement sa lettre.
 

Sa lettre provenait d’Hermione Granger, Bennet à cette époque, qui lui donnait rendez-vous devant la Salle sur Demande pour parler. Même si dans ce courrier, elle n’indiquait pas le sujet de la conversation, Elisabeth pouvait très facilement deviner. L’adolescente avait eu vent, la gardienne ignorait comment, des projets de cette dernière de modifier le passé, afin de modifier le futur. Et depuis un moment, elle essayait par des petites phrases dans les couloirs, des petits mots, de « ramener à la raison » son aînée. Mais Elisabeth ne voulait rien entendre et elle savait d’avance que cette discussion ne servirait à rien car elle ne changerait pas d’avis. Elle était têtue, que voulez-vous ?
 

Elle alla quand même sur le lieu du rendez-vous et elle put remarquer qu’Hermione était déjà là, en train de l’attendre un livre à la main. Elisabeth s’approcha de la jeune fille, non sans déplaisir, et la salua, froidement. Ce n’est pas qu’elle n’appréciait pas l’adolescente, mais elle était comme cela avec tout le monde, et elle n’allait pas lui réserver un régime de faveur.
 

Miss Bennet, j’ai reçu votre lettre. Vous vouliez me parler ?
 

Dès le début, Elisabeth installait une certaine distance polie, de sécurité. Elle voulait préserver sa carapace. Elle ne voulait pas qu’on arrive à comprendre ce qu’elle ressentait ou pensait.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Mise au point. - avec Elisabeth Rowle.  Sam 31 Déc - 10:26
A peine Lizzy était arrivée, qu'elle avait mit une certaine distance entre elles. Hermione avait de suite comprit que la jeune femme savait de quoi elle voulait lui parler et que ce serait une conversation des plus complexes et délicates. Elizabeth était une personne très têtue et obstinée qui, dès qu'elle avait un objectif en tête, ne le perdait pas de vue. Et malheureusement ou heureusement d'ailleurs, Hermione avait ce même caractère. Par conséquent, la discussion s'avérerait aussi intéressante qu'elle serait certainement sans fin. Mais soit. Mione était prête à argumenter et à la convaincre. Elle n'avait pas réellement le choix en fait.

- Effectivement Miss Cuimhne, je désire vous parler mais entrons, nous serons certainement plus tranquille.

Elle avait d'un ton agréable mais qui ne laissait pas de place à la discussion. Ensuite, elle avait demandé à la salle sur demande un lieu calme et isolé où personne ne viendrait les déranger. Elle entra et se posa sur un des fauteuils mis à leur disposition avant de commencer à parler une fois que Lizzy fut également entrée.

- Je ne doute pas un instant que tu saches pourquoi je t'ai demandé de venir mais je te remercie de l'avoir tout de même fait, commença-t-elle doucement. Ecoute, je ne sais pas ce que tu vis parce que j'ai eu la chance de grandir avec mes deux parents mais je sais que c'est difficile ; je le vois parfaitement parce que tu n'es pas la seule dans ce cas. Je comprends pourquoi tu veux tenter mais c'est trop risqué. Si tu changes le passé Lizzy, tu vas changer le futur mais peut-être même pas de la manière dont tu le souhaitais. Tout est incertain. Et cela pourrait avoir de graves conséquences sur notre futur.

Ses paroles auraient pu convaincre n'importe qui, n'importe lequel de leurs amis et peut-être même Harry mais elle était déjà persuadée que ce ne serait pas suffisant pour la convaincre elle, Elizabeth était bien trop têtue pour se laisser faire par de simples arguments. D'autant plus qu'Hermione avait l'impression qu'elle l'écoutait certes mais que c'était comme si elle n'entendait pas ce qu'elle lui disait. Un dialogue de sourd.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gardienne de Poudlard J'ai posté : 75 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 539 . Je suis un aventurier : Le coeur ça compte ?

MessageSujet: Re: Mise au point. - avec Elisabeth Rowle.  Dim 1 Jan - 15:12
Elisabeth savait d’avance que cette discussion serait un mauvais moment à passer. Elle savait aussi d’avance qu’elle n’acceptera jamais. C’était un rêve de petite fille qu’elle pourrait enfin réaliser. Elle devait absolument tenter sa chance. Elle n’avait jamais pu voir sa mère, elle n’avait jamais pu vivre dans une vraie famille. Elle pouvait tout modifier, elle n’allait quand même pas passer à côté de cela. On lui avait dit, qu’il fallait toujours réaliser ses rêves. Elle ne se laisserait pas faire, ah non, hors de question !
 
Hermione lui demanda d’entrer dans la Salle sur Demande, adaptée à l’occasion. Elle demandait, mais c’était plutôt un ordre qui n’attendait pas vraiment et même pas du tout d’objection. Elisabeth fit ce qui lui était demandé. Elle s’assit dans un des fauteuils mis à disposition.
 
La jeune fille commença sans préavis en disant qu’elle se doutait parfaitement que la gardienne savait exactement la raison de leur discussion. Evidemment que Elisabeth le savait parfaitement. Mais alors, elle ne changerait jamais d’avis. Sûr et certain. Hermione continua en disant qu’elle savait que son interlocutrice n’avait pas eu enfance très heureuse, et l’ancienne Serpentarde ignorait comment elle connaissait son passé, mais cela ne lui plaisait pas trop. Mais l’élève rajouta que ce n’était pas une raison de modifier le passé, car cela pourrait avoir des effets désastreux sur le futur par la suite.
 
Elisabeth écoutait, oui, pour de vrai, ou plutôt, elle entendait. Après, ce n’était pas pour cela qu’elle allait faire ce qu’on lui disait. C’était rare quand elle désobéissait et avant, elle ne le faisait qu’envers une seule personne, son père. Mais là, c’était certain qu’elle ne ferait pas ce qu’on lui dirait. Il ne fallait pas rêver, non plus.
 
Miss Bennet, je vous entends. Mais je ne modifierais que ma famille. Cela ne changera pas la vie de tout le monde. Cela ne changera que la mienne et en bien. Je ne vois donc pas où cela vous dérange. Ce n’est donc pas un problème. La discussion est donc finie ?
 
Elisabeth commençait déjà à se lever. Elle ne voulait pas rester ici trop longtemps. Elle voulait retrouver sa solitude, une amie très fidèle, qui ne lui avait jamais donné de coup de poignard dans le dos.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Mise au point. - avec Elisabeth Rowle.  Ven 6 Jan - 14:01
Hermione était capable de garder son sang-froid dans de nombreuses circonstances. C'était même l'une de ses plus grandes qualités. Elle restait sereine et diplomate. D'ailleurs, cela avait était un atout majeur dans la chasse aux Horcruxes avec Harry et Ron. Son tempérament était à l'opposition de celui de ses deux amis. Ron était plus du genre à être "Je fais et après je pense", à se laisser dépasser par ses émotions. Harry lui était une tête brûlée, dès qu'il avait une idée derrière la tête, il était presque impossible de lui en faire changer. Alors, avec ces deux là, Mione était habituée aux conversations de sourd. Et ce n'était certainement pas Elizabeth Rowle qui aurait le dernier mot face à elle.

- Non ! Non Elizabeth tu ne m'écoutes pas. Tu es déjà persuadée d'avoir raison. Ce que je te dis rentre par une oreille et ressors par l'autre.

Elle ne s'énervait pas, elle essayait juste de lui faire comprendre que mentir ne servait à rien. Crier n'aiderait clairement pas. A la place, Hermione se leva et commença à faire les cent pas dans la pièce.

- Tu ne m'écoutes pas mais tu vas le faire.

Elle se stoppa quelques instants le temps de se tourner vers la jeune femme installée dans l'un des fauteuils prête à partir.

- Tu pourras partir une fois que tu aurais réellement écouter Lizzy. Je ne te demande pas d'être d'accord avec moi mais d'écouter mes arguments et de tenter de les comprendre. Je vais te dire une chose. Tu penses que cela ne va changer ta vie et uniquement dans le bon. Tu pourrais avoir raison mais réfléchis. Pense au fait que chaque acte que nous faisons ici a des conséquences. Peut-être que tu as raison. Si tu changes le passé, il y a une chance pour qu'en effet, ton plan fonctionne et que tu mènes une vie heureuse mais il y aura des répercutions sur d'autres. Tout n'est qu'une histoire de stabilité. Si ce n'est pas à toi que ça arrive, cela arrivera à quelqu'un d'autre. Voir à plusieurs personnes. Cela sera peut-être même pire. Alors la vraie question Lizzy, c'est est-ce que tu es assez égoïste pour risquer cela ? Et tu penses au fait que toutes les personnes que tu as rencontré, les amis que tu t'es fais, tu ne les rencontreras peut-être pas. Toutes les choses que tu as faites directement ou indirectement n'arriveront pas. Ce n'est pas simplement un facteur de ta vie que tu vas changer, c'est ta vie complète. Et comme je te l'ai dis peut-être même celle de d'autre personnes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gardienne de Poudlard J'ai posté : 75 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 539 . Je suis un aventurier : Le coeur ça compte ?

MessageSujet: Re: Mise au point. - avec Elisabeth Rowle.  Sam 14 Jan - 18:07
Une seule chose retenait Elisabeth de ne pas partir immédiatement, sans écouter un seul mot de ce que pourrait raconter Hermione, en claquant la porte derrière elle, pour bien faire comprendre que cette conversation était terminée et qu’elle ne recommencerait pas, c’était la discrétion qu’elle voulait absolument garder. Comment rester discrète, si Hermione commence à la suivre dans les couloirs pour parler de ce qu’elle voulait parler ? Et il y avait aussi la politesse, une des différentes valeurs que son père lui avait transmises en l’éduquant alors qu’elle n’était encore qu’une toute petite fille. Bon d’accord, cela faisait deux… Mais qui a dit que les mathématiques étaient accessibles à tout le monde…
 
Elle était donc assise dans ce fauteuil, qui se trouvait dans la salle sur Demande, à écouter la jeune fille lui dire que la gardienne ne l’écoutait point, étant persuadée d’avoir raison. Elle lui assura qu’elle pourrait partir une fois qu’Elisabeth aurait parfaitement écouté tout ce qu’avait à lui dire Hermione. Elle voulait lui expliquait que changer le passé pourrait avoir des conséquences imprévues dans le futur, et peut-être des conséquences désastreuses. Elle lui demanda si la gardienne était prête à faire un choix en se comportant en une telle égoïste… Cette remarque ne plut pas vraiment à cette dernière, mais elle ne la releva pas tout de suite. Elle parlera quand Hermione aura fini sa tirade, digne d’un Figaro ou d’un Cyrano. Un peu courte peut-être, mais au contraire, cela arrangeait la plus vieille des deux. Elle lui demanda aussi si elle était prête à perdre des amis ou à changer complètement sa vie…
 
A la fin de cette trop longue tirade aux yeux d’Elisabeth, elle se leva et regarda directement Hermione dans les yeux. Elle parla d’une voix froide, mais qui n’affichait toujours aucune des différents sentiments ou émotions qu’elle pourrait ressentir au plus profond de son cœur.
 
« Dans un premier temps, Miss Bennet, je crains de ne vous avoir jamais donné l’autorisation de m’appeler par mon prénom, ou encore moins par un surnom aussi ridicule. Nous n’avons pas élevé les Hyppogriffes ensembles que je sache… »
 
Mettre un brin de distance entre elles, c’était fait, il faut juste continuer sur cette voie.
 

« Dans un second temps, je n’ai rien à perdre, aucun ami, étant donné que je n’en ai pas, aucun souvenir, car des heureux seront créés… Je n’ai rien à perdre et j’ai tout à gagner. Vous c’est simple, vous avez eu une famille complète… C’est simple. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde, et je suis certaine que d’autre feraient comme moi. »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Mise au point. - avec Elisabeth Rowle.  Sam 14 Jan - 18:46
Hermione tentait de rester calme et de garder son sang-froid parce que c’est ce qu’elle faisait toujours. Du trop pensant, c’était celle qui était le moins impulsive et qui savait affrontait les difficultés tout en restant impartial. Néanmoins, elle était aussi passionnée et cela faisait que dans des cas comme celui-là, elle partait dans des longues tirades, étalant ses arguments, détruisant ceux de son adversaire et affirmant à nouveau les siens. C’était ainsi qu’elle fonctionnait et cela marchait pratiquement à chaque fois. Elle ne connaissait pas son interlocutrice de manière intime mais elle avait entendu une partie de son histoire et voulait l’empêcher de la changer, persuadée que cela aurait de trop grandes conséquences sur leur futur.

Plus les mois passaient, plus elle était persuadée qu’ils devaient faire attention parce que le temps lui permettait de réfléchir et elle réalisait à quel point chaque acte, chaque parole pouvait être importante. Alors certes, ils n’allaient pas s’empêcher de vivre mais le but n’était clairement pas de changer leurs vies. A la fin de sa tirade, elle vit la jeune femme se lever et cette dernière lui répondit froidement, ne montrant aucune émotion même si son irritation quant au fait de devoir l’écouter alors qu’elle ne changerait pas d’avis.

-          Vous avez raison Miss Cuimhne, je m’excuse d’avoir utilisé votre prénom et d’autant plus un surnom. Je me suis laissée emporter et n’ai en effet pas fait attention.

Si elle voulait se prêter à ce jeu, il fallait qu’elle fasse attention parce qu’Hermione était très douée et savait parfaitement qu’assumer ses tords mettaient souvent l’adversaire en doute. S’abaisser pour mieux frapper.

-          Attention, je vous prie de ne pas juger sur ce que vous ne connaissez pas. Le savoir est la seule source admettant le jugement, et encore hors vu vos propos vous ne savez apparemment pas tout de mon existence de la même manière que je ne sais pas tout de la votre alors je vous prierais de ne pas affirmer des choses fausses. Vous venez vous-même de le dire, nous n’avons pas élevé des Hyppogriffes ensemble. Ainsi, vous ne savez rien de ma famille.

Après tout, ses dires étaient vrais. Peut-être qu’Hermione avait une famille que la sienne mais sa famille ne savait même plus qui elle était et était cachée dans un mensonge perpétuel que leur fille devait porter pour se protéger de l’influence de Lord Voldemort. Si cela ne risquait pas d’avoir tant de conséquences, elle aussi aurait aimé changer des choses, mais elle ne le ferait pas.

-          En effet, d’autres personnes désirent faire comme vous mais sans même que j’ai à leur dire réalisent que les conséquences sont bien trop importantes pour que cela soit possible. Vous savez, vous pourriez ne pas naitre ou mourir très jeune. Alors ne soyez pas sûrs de choses que vous ne pouvez pas contrôler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : Gardienne de Poudlard J'ai posté : 75 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 539 . Je suis un aventurier : Le coeur ça compte ?

MessageSujet: Re: Mise au point. - avec Elisabeth Rowle.  Lun 20 Fév - 22:21
Elisabeth aussi gardait parfaitement son calme. Elle n’était pas le genre de personne à perdre son sang-froid pour un rien. C’était en même tout une partie de son éducation. Son père, en tant qu’ancien Mangemort, lui avait appris à cacher ses sentiments, et principalement sa peur, qui pourrait lui jouer des tours en face de ses ennemis. Il ne lui avait pas donné la raison de cette recommandation ni le nom de ses ennemis, mais la petite fille comprit après coup que son père avait peur pour la vie de sa fille, et c’était pour cela qu’ils vivaient en reclus. Il avait peur des Mangemorts et il avait peur qu’ils viennent se venger car il n’avait pas rejoint l’ordre de son maître à sa renaissance. Ensuite, ce fut face à Darius, qu’elle apprit aussi à être calme. Face à cet homme abject, elle devait rester calme et ne rien montrer afin de ne lui donner aucune satisfaction. Pour finir, lors de sa formation d’Auror, on lui avait mainte fois répété, et elle n’avait même plus assez de doigts pour dire combien de fois elle avait entendu ce conseil de la part de l’un formateur, que montrer ses sentiments et encore plus sa peur, c’était comme donner à l’ennemi l’arme pour nous donner le coup fatal.
 
Hermione s’excusa pour l’utilisation de ce surnom que Elisabeth avait toujours détesté depuis sa plus tendre enfance. Qui avait-eu l’idée de lui donner un jour, ce funeste diminutif qu’elle trouvait d’un ridicule impossible à mesurer ?
 
Mais Elisabeth aussi fit une erreur, en disant une affirmation sur la vie familiale de sa plus jeune interlocutrice, qui en fait ne semblait pas du tout aussi rose que l’avait pensé l’ancienne Serpentarde. Peut-être qu’elle avait tort, la gardienne, mais alors ce n’était pas pour autant qu’elle allait formuler des excuses… Bien loin de là. Elle allait se taire, comme d’habitude. Elle détestait parler et n’allait donc pas dire des mots alors qu’elle n’était point obligée, non ?
 
Elisabeth écouta donc ce que racontait la jeune Hermione, qui, elle était certaine, ne lâcherait pas l’affaire tout de suite, mais cela tombait bien, la gardienne non plus, ne lâcherait pas tout de suite l’affaire. Elle voulait jouer ? Elisabeth aussi. Et rira bien qui rira le dernier. La gardienne était une personne têtue et avoir la chance d’avoir une vraie famille était un rêve de toute petite fille, elle n’allait donc pas gâcher sa chance alors qu’elle était si prêt du but. Elle écoutait donc la fausse Serpentarde dire tout ce qu’elle avait à dire, juste pour que, une fois son discours fini, elle sorte, sans aouter autre chose et en laissant la paix à Elisabeth. Cette dernière ne souhaitait que silence et solitude.
 

Au pire des cas, c’est mon problème, plus le vôtre. J’ai toujours pensé aux autres, pour une fois, laissez moi faire l’égoïste.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Mise au point. - avec Elisabeth Rowle.  Dim 26 Fév - 16:51
Hermione était une très bonne oratrice. Elle réussissait pratiquement toujours à convaincre les gens avec qui elle parlait, à les encourager à faire le bon choix, non pas celui qu’elle préférait mais celui qui était le mieux pour elle. Mais apparemment cette fois-ci, son interlocutrice ne la croyait pas quand elle lui disait que c’était pour son bien à elle et pas pour celle de l’actuelle Serpentarde. Mione n’était pas folle, elle savait quand une bataille ne valait pas la peine de se battre et même si elle était du genre têtue et déterminée à obtenir ce qu’elle voulait, cette discussion ne menait à rien, c’était uniquement un vulgaire dialogue de sourd. Alors, suite aux dernières paroles d’Elizabeth, elle décida de s’arrêter là. La gardienne voulait changer son passé ? Très bien. Qu’il en soit ainsi. Hermione en avait marre de se battre en vain, de devoir tout surveiller et s’assurer que personne ne modifies trop leur futur. C’était le but, bien sûr, et rien que par leur présence ils le modifiaient mais il y avait des choses qui devaient rester ainsi. Tant pis, l’ancienne rouge et or n’aurait pas d’autres choix que d’agir contre l’adulte face à elle qui ressemblait en fait plus à une enfant capricieuse qu’à une jeune femme sage et perspicace.

Ainsi, Hermione s’approcha d’Elizabeth et hésita un instant avant de prendre la parole.

-      Très bien. Fais donc comme tu veux mais ne compte pas sur moi pour te soutenir. Bien au contraire, attend toi à ce que je fasse en sorte que tu n’y arrives pas. Ce n’est pas contre toi sache le.

Et ce furent ses derniers mots. Elle tourna les talons et quitta la salle avant même que la brunette face à elle ait pu réagir et lui répondre. Elle ne voulait pas entendre la réponse de cette dernière. Elizabeth voulait qu’elle parte et la laisse tranquille avec cette discussion. D’accord, mais cela n’empêchait pas Mione de camper sur ses positions. Elle devait donner l’exemple avec Elizabeth où beaucoup d’élèves de leur époque tenteraient de faire la même et cela ne devait pas être le cas. Pour l’instant, elle avait réussi à leur faire comprendre les risques autant pour eux personnellement que pour eux tous mais si la belle Rowle le faisait, ils le voudraient aussi alors Hermione ne pouvait pas prendre le risque. Ce fut ainsi sur ces pensées qu’elle quitta la salle sur demande et que la porte de cette pièce se referma derrière elle, laissant Elizabeth seule pour réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mise au point. - avec Elisabeth Rowle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Libre] Une petite mise au point s'impose !
» Mise au point : Mlïjev [Lynsday, Scolfield, Orcus, Solokov]
» Mise au point / Horraire prochains jours
» Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }
» Petite mise au point [pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Poudlard-
Sauter vers: