AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Michael ♠ Prisonniers de la pluie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : 7ème année, Poufsouffle J'ai posté : 284 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1183 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Fille de la branche cadette des Malefoy ♥️ A été éduquée de la même manière que son cousin Drago ♥️ A été envoyée à Poufsouffle, ce qui lui a valu quelques plaintes, dont celles de ses parents ♥️ Elle est une exception en soit, les Malefoy n'ont que des fils d'ordinaire. ♥️ Elle se destine à devenir médicomage. ♥️ Elle ne pense plus que les sang-mêlés lui soient inférieur ♥️ Elle est en pleine rébellion et a réussi à échapper au marquage du lord.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Inferi
Patronus: Phénix
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Michael ♠ Prisonniers de la pluie  Lun 28 Nov - 21:36
La pluie de janvier frappe sur le carreau de la fenêtre, dans la salle commune des étudiants de la maison des blaireaux. Naturellement, certains contemplent ce spectacle au-dehors. En réalité, ce n’est pas une vraie pluie. Ni une vraie fenêtre, à vrai dire, puisque la salle commune des Poufsouffle est, comme celle des serpentards, dans les cachots de l’école. C’est une fenêtre magique qui fonctionne comme le toit de la grande salle et montre aux étudiants le temps qu’il fait dehors. Un temps qui les déprime tous. Un temps qui fait soupirer quelques étudiants. C’est une occasion de voir un peu l’extérieur pour les étudiants en jaune et noir. Phoenix en profite aussi, ce jour-là. Assise à une table de travail, la jeune femme vient de lever le nez de son parchemin noircit de leçons, pour prendre une pause le regard perdu dans le vague.

La salle commune est drôlement calme en cette après-midi de samedi, un peu comme si la pluie rendait tout les étudiants muets ? La plupart se sont en réalités réfugiés dans les dortoirs, au chaud sous leur couette, pour le plus grand bonheur de la jolie blonde aux yeux de glace. Elle aime le calme, la tranquillité. Ou tout du moins, qu’on ne vienne pas l’embêter avec des idioties. Ce n’est pas qu’elle n’aime pas la compagnie mais souvent, les discussions qu’on lui propose n’ont pas grand intérêt. Tout simplement.

Quittant la grande salle en profitant d’un moment d’accalmie, la sorcière attrape la lettre rédigée le matin même afin de postuler pour un petit boulot étudiant, comme elle se rend bien compte qu’elle ne peut pas continuer à vivoter comme elle le fait depuis son arrivée en 1977. Rapidement, emmitouflée dans son manteau, elle gagne la poste de Pré-au-Lard pour envoyer sa missive, sans réaliser qu’elle oublie sa baguette dans sa chambre. Et la voilà alors coincée, comme la pluie reprend et qu’on ne voit rien à 5 mètres devant soit.

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Michael ♠ Prisonniers de la pluie  Mar 6 Déc - 16:03
Michael était dans son dortoir en train de rêvasser sur son lit, en espérant que sa rédaction sur un sort qu’il avait à faire sur la manière dont rendre une peau plus élastique allée bien se faire toute seul. Dehors, il faisait un temps horrible et le château avait une allure de fantôme depuis le matin. Il s’était mis dans la tête de rattraper le retard de travail aujourd’hui et pourtant, il était allongé face à la fenêtre en se demandant ce qui pourrait être plus urgent à faire puis instinctivement il tourna la tête vers sa valise entrain de léviter au loin à côté d’un autre lit et aperçut un paquet bleu qui trônait dessus, il le regarda pendant quelques seconde puis eu un hoquet de surprise… 

« MINNNNNNNNNNNNNNNNCEEEEEEEEEEE !!!!!! » 

Il se leva d’un bond, car il venait de se rendre compte qu’il avait complètement oublié d’envoyer un colis super urgent et qu’il ne lui rester que quelques heures pour l’envoyer. Il ramassa rapidement ses livres, ses parchemins et sa plume mit tout sous son lit et mit ses chaussures qu’il enchanta avec un sort qui les rendait plus imperméables, pris un manteau et une écharpe, le paquet bleu sous son bras et dévala les escaliers du dortoir puis remonta au rez-de-chaussée et sorti du château pour se rendre à la poste de Pré-au-lard. Il activa un sort parapluie pour lui éviter la pluie et courut comme un dératé jusqu’à la poste. Sur le chemin, il ne vit aucune âme vivante, en même temps, il décida de passer par les petits chemins et à part le gardien qui portait d’énorme bûche de bois sous l’eau, il ne croisa personne. 

Arrivé à la poste, il se rendit compte qu’il n’était pas le seul à avoir eu l’idée très bizarre d’envoyer une lettre par un temps aussi minable. Il chercha un animal de libre et se sentait observait par la personne qui attendait inexorablement que la pluie cesse, ce qui, à son avis, n’était pas prêt d’arriver avant plusieurs heures. Il prit un hibou grand-duc, lui attacha le colis à la patte et rémunéra dans le bec l’animal qui était à deux doigts de le lui rappeler par une morsure. Il se retourna et vit qu’il était bel et bien observé, il sourit et lança 

« Hum… Salut, ça va ? Je me sens moins seul à sortir par un temps pareil pour une simple lettre ou… un… jolis colis » 

Au moment où il dit ça, il montra l’oiseau qui prenait son envol vers le ciel et on remarqué distinctement le paquet bleu qui devenait de plus en plus petit. Au loin, on entendait le tonnerre qui se faisait de plus en plus près.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : 7ème année, Poufsouffle J'ai posté : 284 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1183 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Fille de la branche cadette des Malefoy ♥️ A été éduquée de la même manière que son cousin Drago ♥️ A été envoyée à Poufsouffle, ce qui lui a valu quelques plaintes, dont celles de ses parents ♥️ Elle est une exception en soit, les Malefoy n'ont que des fils d'ordinaire. ♥️ Elle se destine à devenir médicomage. ♥️ Elle ne pense plus que les sang-mêlés lui soient inférieur ♥️ Elle est en pleine rébellion et a réussi à échapper au marquage du lord.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Inferi
Patronus: Phénix
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Michael ♠ Prisonniers de la pluie  Mar 6 Déc - 18:12
La jeune femme regarde par la fenêtre cette pluie diluvienne qui tombe alors qu'un autre étudiant entre dans la poste. Vraisemblablement, celui-là a été moins réactif que la jeune femme au moment de l'accalmie et il n'a pas pensé à quitter l'école assez tôt, ce que la poufsouffle a fait, pour sa part. Ce qui ne l'empêche pas, maintenant, d'être tout de même coincée parmi des hiboux, de ce bâtiment mal imperméabilisé puisque plein d'ouvertures pour permettre le passage des oiseaux, si bien que la princesse blonde aux yeux de glace, la "reine Malefoy" se mouille sous ce mauvais temps, malgré le fait d'avoir un toit au-dessus de sa tête. Et le jeune homme qui vient d'entrer et qui appartient à sa maison, au vu de la couleur de certaines pièces de sa tenue, est un gringalet bavard comme une pie, elle s'en rend rapidement compte.

"- Oui ça va, merci." répond la demoiselle d'un ton pince-sans-rire en détournant le regard pour observer de nouveau la pluie qui tombe, désespérément. "J'ai profité de l'accalmie pour sortir, moi..." lance la blondinette, comme une pique.

Phoenix se demande si un jour elle va pouvoir finir par s'empêcher de vouloir être au-dessus des autres, si un jour elle va réussir à ne pas essayer de montrer à tout bout de champs qu'elle fait les choses mieux que les autres. Oui bien sûr c'est dans sa nature, c'est ainsi qu'on l'a élevé, c'est dur de ne plus penser comme cela. Mais la sorcière a bon espoir de pouvoir, un jour, abandonner cette façon qu'elle a de parler aux autres et qui peut parfois les blesser. Cette manière typiquement Malefoyenne d'ouvrir sa gueule pour rabaisser ses interlocuteurs. Parfois elle peu être gentille. Mais ce n'est pas toujours le cas, ce n'est pas le cas aujourd'hui.

"- Un joli coli ? Ce n'est jamais qu'un morceau de carton enrubanné dans un papier bleu à la gloire des Serdaigles. En plus, ta tête me dit quelque chose et donc, du coup.... Tu viens de 1998. Et là, tu vois, je me demande à qui tu peut bien envoyer un colis, parce que nos parents ont notre âge, que ceux que nous connaissons ne doivent pas savoir qui nous sommes..."

La jeune femme a beau faire ce reproche, Michael n'est pas le seul qui envoie des colis. Lullaby a bien offert des cadeaux de noël à ses parents cette année, en se faisant passer pour une amie. En soit, le poufsouffle n'est pas en tord, il ne fait rien de mal. C'est seulement la sorcière qui est quelques fois un tantinet spéciale.

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Michael ♠ Prisonniers de la pluie  Mer 7 Déc - 16:21
Michael avait un grand sourire malgré le temps maussade et la réponse assez sèche du seul être humain avec lui qui avait osé sortir par temps de pluie et de surcroits, remarqua t-il sans aucune protection magique contre la pluie. C'était assez curieux car à peine sa réponse "Oui, ça va merci" envoyé elle se retourna en omettant même de faire un sourire amical ou du moins cordial. Il était un peu mal à l'aise, il la fixa pendant quelques secondes pendant qu'elle regardait par la fenêtre surement en espérant qu'enfin une accalmie se pose dans le ciel. Elle était entrain de bouillonner intérieurement mais il la laissa dans un premier temps à sa mauvaise humeur, il remplit le parchemin contre le mur opposer à elle qui répertorié le hiboux qui avait été envoyé (au cas ou un envoi se perdent en chemin, surtout par un temps pareil). Dans sa tête il essayait de savoir ou est-ce qu'il avait déjà vu se personnage si antipathique et même si ses habits la mettait à la maison des poufsouffle elle n'en avait à priori ni le comportement, ni le caractère. Il se dit qu'il pouvait surement engagé la conversation sans recevoir la foudre sur le nez !


"Je t'ai jamais vu dans la salle commune des Poufsouffle, moi c'est Michael.. Tu as peut être besoin que je t'aide pour un sort d'imperméabilité parce que j'ai l'impression que tu as oublié ta baguette.. ^^"

Il esquissa un petit rire amical en disant la fin de sa phrase. Pour attendre la réponse, il s'assit sur une grande cagette qui trônait à côté d'une poutre métallique et rajouta :

"J'ai du envoyer un colis pour un concours dans un magazine d'art sorcier, aussi curieux que cela puisse paraitre, il fallait créer la meilleure représentation qui soit d'un chien en savon magique, c'est assez complexe, bref.. le 1er prix est un voyage à Paris.. donc j'ai pas pu résister et toi? Tu devais envoyer quoi de si urgent malgré la pluie??

C'est à ce moment précis qu'il fut surpris de l'entendre souffler en même temps de baisser la tête et il se demanda réellement si il avait fait le bon choix en essayant d'engager une conversation avec elle parce que dans sa tête il s'attendait à ce recevoir une rafale de mauvaise humeur. Il descendit de son cagette et de façon très gracieuse glissa en la faisant tomber si bien qu'il se retrouva les deux fesses par terre. "Super, pensa t-il, maintenant en plus d'être trop sociale elle va me prendre pour un boulet". Il se releva et ramassa tout les dégâts qu'avait causé sa chute et de façon très discrète se massa le genou qui le faisait souffrir. Il examina l'ensemble de la poste en attendant une réponse pour savoir si cette fille dont il ne connaissait rien à par sa mauvaise humeur, était réellement méchante de nature ou était simplement entrain de passer une journée horrible qui la rendait maussade.


Dernière édition par Michael Summerby le Ven 13 Jan - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : 7ème année, Poufsouffle J'ai posté : 284 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1183 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Fille de la branche cadette des Malefoy ♥️ A été éduquée de la même manière que son cousin Drago ♥️ A été envoyée à Poufsouffle, ce qui lui a valu quelques plaintes, dont celles de ses parents ♥️ Elle est une exception en soit, les Malefoy n'ont que des fils d'ordinaire. ♥️ Elle se destine à devenir médicomage. ♥️ Elle ne pense plus que les sang-mêlés lui soient inférieur ♥️ Elle est en pleine rébellion et a réussi à échapper au marquage du lord.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Inferi
Patronus: Phénix
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Michael ♠ Prisonniers de la pluie  Mer 7 Déc - 19:08
Phoenix n'est pas forcément méchante. Elle n'est pas forcément une connaisse comme certains pourraient le dire. Simplement elle n'est pas forcément facile à vivre. Pas forcément facile à suivre non plus. Les gens ne la connaissent pas tout simplement et parfois la sorcière n'a pas forcément envie qu'on la connaisse un peu plus. Parfois les gens ne sont pas intéressants tout simplement. Et parfois, ils ne peuvent pas la comprendre. Ils ne peuvent pas se mettre à la place de la sorcière parce qu'ils ne savent pas ce que c'est que d'être né dans la famille Malefoy. Ce que c'est d'avoir grandit dans une maison où on vous a toujours apprit à detester les autres que l'on voit comme des êtres inférieurs. C'est limite, dans ce genre de famille, si les elfes de maisons ne sont pas mieux vus que certains humains.

"- Tu ne m'as jamais vu ? Je suis à Poufsouffle depuis des années figure toi. Tout le monde sait que j'y suis. Une Malefoy à Poufsouffle ça avait de quoi scandaliser ou amuser dans certains cas. Si c'est une blague et que ton but est seulement de te moquer alors je t'arrête tout de suite. Ce n'est pas ce genre de débilité qui vont atteindre une Malefoy. Ne t'en fais pas pour ma baguette !" Lance la blondinette aux yeux de glace en le devisageant.

Elle soupire en regardant encore une fois l'extérieur. La jeune femme voudrait s'en aller pour rejoindre Poudlard mais faire le voyage avec ce poufsouffle ne l'enchante guère. Tout d'abord elle ne le connait pas. Ensuite il faut bien avouer qu'il est trop joyeux pour la sang-pur qui se trouve être pour sa part d'un naturel un tantinet plus renfermé.

"- Un chien en savon magique ?" répète la jeune femme en le devisageant.

De mieux en mieux. Un savon magique en forme de chien. D'accord. La blonde le devisage comme s'il était un imbécile heureux. Elle soupire en le regardant encore. Il lui rappelle... Elle ne sait pas trop. Peut-être Godric Black le blagueur de service qui vient tout juste de revenir dans l'école à ce que l'on dit. La jeune femme ne sait pas trop ce qui lui est arrivé. Son propos n'est pas là.

"- Je ne savais pas que ce genre de concours existait. Ni que l'on donnait de si beaux lots pour des sculptures de... savon."

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Michael ♠ Prisonniers de la pluie  Ven 23 Déc - 7:27
L’ambiance de la pièce se refroidit d’un seul coup malgré que la poste du village soit habituellement un lieu où il y règne une chaleur à cause des nombreux animaux qui se nichent dans les toits. Michael ne s’attendait pas à recevoir une réponse aussi sèche et pour ainsi dire de façon directe. Il se gratta la tête et alla s’asseoir dans le fond de la pièce en se demandant ce qui avait pu être blessant dans ces paroles. Il réfléchit et en même l’observait qui était en train de râler sur son pull qui perdait ses fils et que bien évidemment sans baguette, elle ne pouvait réparer.

« Je ne voulais pas de choquer, mais en effet, je ne t’ai jamais vu à la salle commune, mais nous sommes quand même très nombreux. Ou du moins, il me semble comprendre que tu n’aimes pas beaucoup rester avec les autres, non ? »

Il marqua une pause pour savoir si elle allait réagir tel un ouragan en force 10 que l’on a pris le temps de prévoir, mais vu qu’il n’y eut aucune réaction (pour le moment), il renchérit.

« Pour la baguette, c’était surtout pour aider, car vu le temps, je pense que tu vas y rester longtemps sous l’abri ou autre solution... Tu vas te tremper. Comme tu veux, du moins la proposition tiens toujours ! »

Michael était toujours assis au fond de la pièce et vit qu’elle était encore en train de s’énerver sur son pull que plus elle essayait de rafistoler sans magie plus elle décousait petit à petit et il se dit qu’il pourrait peut-être l’aider avant qu’elle ne détruise tout, il sortit sa baguette et lança dans sa direction :

« Reparo ! »

Elle sursauta, mais le pull était réparé et tous les fils de couture s’étaient remis à leur place d’origine. Michael, dans sa tête, était en train de se faire un scénario catastrophe en se demandant dans quel état elle aurait été s'il avait loupé son sort. *Voyons ! Un sort comme ça* pensa-t-il, c’est un sort que l’on apprend dans nos premières années et il n’y avait aucun exploit à réaliser cela... *enfin si la personne qui en a besoin à les outils nécessaires, comme une baguette par exemple…*. Il trouvait assez curieux qu’un sorcier décide de sortir de sa baguette enfin bref, il reprit ces esprits et lui dit:

« Cadeau ! Sinon tu aurais eu pull en mode bobine de laine dans pas longtemps, tu m’expliques comment tu as pu oublier ta baguette ? Ce n’est pas un reproche, mais c’est une situation qui me parait assez improbable ! »

Intérieurement, il se moquait un petit peu, mais pour une fois, il avait l’avantage de pas passer pour un idiot, car il n’avait rien oublié où rien cassé. Pour détendre l’atmosphère, il décida de parler de son concours :

« Pour répondre à ton interrogation sur ce concours que tu dois trouver bizarre, je suis fan d’art et je suis particulièrement fan d’un certain Picario, un artiste sorcier qui descend d’un peintre très célèbre français. Il réalise des structures artistiques dans des matériaux improbables et bref… Pour faire court, le sujet était « Les chiens et le savon », et vu que j’ai très envie d’aller en France, j’ai donné le meilleur de moi-même pour représenter ce que je voulais… »


Durant un instant, il se dit qu’il venait de se faire un monologue, car il n’était pas sûr qu’elle est entendue son discours, alors écoutée, c’était peut-être un bien trop grand mot. Lui qui détester parler dans le vide ! Toujours est-il qu’il se rendit compte qu’il avait eu raison, car la pluie dehors s’accélérait de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : 7ème année, Poufsouffle J'ai posté : 284 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1183 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Fille de la branche cadette des Malefoy ♥️ A été éduquée de la même manière que son cousin Drago ♥️ A été envoyée à Poufsouffle, ce qui lui a valu quelques plaintes, dont celles de ses parents ♥️ Elle est une exception en soit, les Malefoy n'ont que des fils d'ordinaire. ♥️ Elle se destine à devenir médicomage. ♥️ Elle ne pense plus que les sang-mêlés lui soient inférieur ♥️ Elle est en pleine rébellion et a réussi à échapper au marquage du lord.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Inferi
Patronus: Phénix
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Michael ♠ Prisonniers de la pluie  Ven 23 Déc - 18:20
Ce n'est pas que la jolie Phoenix soit nombriliste, quoiqu'en étant née Malefoy elle l'est forcément ne serait-ce qu'un peu, comme tout les membres de cette famille, mais apprendre qu'on ne l'a connait pas lui semble parfaitement fou. Tout à fait irréaliste. Tout le monde sait qu'elle est une Malefoy. Et si elle-même se souvient avoir déjà vu la tête de ce garçon dans la salle commune de leur maison, alors l'inverse est forcément vrai aussi. Sa répartition n'est pas passée inaperçue. Ni le blond de ses cheveux ou le port altier de son visage. Que quelqu'un ne la connaisse pas... C'est surprenant. Elle n'en a pas l'habitude. Le plus souvent les gens devinent que la jeune femme est de la maison de sang-pur avant même les présentations de cette dernière. Fatalement elle s'attendait à ce qu'un ancien de Poudlard la connaisse forcément. La sorcière n'est pas nombriliste. Seulement un peu... spéciale. Et elle ne se prend pas pour une moins que rien disons.

"- Magnifique. Tu es donc tout simplement aveugle. Et également sourd vraisemblablement pour ne jamais avoir entendu que je suis dans ta maison. Même si on est nombreux. Je suis une Malefoy." répond la jeune femme et on sent dans sa voix un brin d'agacement.

La sorcière soupire alors qu'il commence à lui dire qu'il voulait juste lui rendre service. Oui peut-être mais la jolie blonde se passerait bien de ses commentaires et qu'on lui rappelle en prime qu'elle a eut la bêtise d'oublier sa baguette magique. La sorcière préférerait qu'on la laisse tranquille, tout bêtement. Et sa réflexion sur le fait que la jeune femme ne soit pas très sociable... Elle s'en passerait bien.

"- Tu as souvent besoin de ta baguette magique pour envoyer un hibou toi ?" demande Phoenix en le dévisageant. "De toute façon, j'arrive à faire de la magie sans baguette."

Merci Bellatrix pour cet apprentissage forcé, du temps où la sorcière écoutait ses parents et avait tout pour devenir, avec son cousin, une mangemorte. La jeune femme dévisage le sorcier, en pensant que ce dernier la prend vraiment pour une andouille, une idiote, ce qu'elle n'est pas. La poufsouffle lui envoie un regard noir. Elle aurait put réparer son pull elle-même, mais il n'y a rien de grave au fait de retirer avec les doigts quelques peluches, alors que le pull est un peu fragilisé.

Elle soupire comme il lui parle de son concours, dont elle n'a rien à faire mais qui la surprend quand-même c'est certain, parce qu'elle n'a pas l'habitude d'entendre parler de tels concours. Ce n'est pas de ce genre d'art qu'elle entend parler d'ordinaire, elle préfère les tableaux. Mais des sculptures en savon, ça la jeune femme n'en a jamais entendu parler et on peut même dire, pour le coup, que ça frise le ridicule.

"- D'accord." répond la jeune femme sans aller plus loin, comme elle s'en fiche un peu. Grand bien lui fasse, si le concours lui permet d'aller en France. Sauf qu'elle ne peut pas se départir tout à fait de son ironie habituelle et de l'air hautain qu'elle sait arborer quelques fois. "C'est complètement stupide comme concours. Cela ne vaux pas les peintures ou les sculptures classiques, qui sont imposantes et grandioses. Mais soit, si on récompense les gamineries..." répond la demoiselle en haussant les épaules alors que dehors la pluie est plus forte. "On est pas près de sortir en tout cas..." fait-elle remarquer. "Donc j'espère que tu as mieux que ce sujet mousseux en réserve, pour t'équiper."

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Michael ♠ Prisonniers de la pluie  Ven 13 Jan - 17:25
Le climat c’était autant refroidis à l’extérieur qu’à l’intérieur sauf que désormais il commençait à ne plus du tout avoir envie de rire. Il avait été sympa, courtois, polis et même compréhensif en se disant que peut être la journée de la blondasse avait été pourris... mais clairement là elle avait décidé d’être odieuse... Etre une Malefoy ne voulais pas forcément dire être stupide. Ce qui apparemment été le cas puisque sortir par tant de pluie a découvert, relevait purement et simplement de la bêtise.

« - Tu as le sens de la sympathie, toi ? Désolé que tu sois frustré d’être dans cette maison alors que tel la légende de ta famille tu aurais pu aller à Serpentard...  Peut-être est-ce un signe ?! comment tes potes font pour te supporter... franchement j’ai été cool avec toi mais je crois qu’enfaite tu supporte personne parce que tu ne te supporte pas toi-même… Pour ton information si je me rappelais de chaque visage de la maison Poufsouffle, il y a déjà depuis longtemps que je me serais fait engagé au département des identifications du ministère de la magie ! Des blondes il y en a plein mais alors c’est sûr que comme toi il y en que très peu... »

Elle l’avait énervé ! Il était en train de bouillonné sur sa caisse au fond de la pièce et commencé à espérer que l’accusé réception de son colis arrive vite pour qu’il puisse partir et la laisser toute seule puisqu’apparemment tel était son envie : rester seule !

« - En effet je confirme tu n’es pas sociable… dommage ! On est quand même une maison solidaire et puis si le Choipeau magique t’a mise ici, il y a une raison, non ? Tiens je vais te sauver la vie ! Si réellement tu veux partir ! »

Il prit un bout de bout de la taille d’un parapluie et assez épais. Il se sentait de nouveau observer mais cette fois ci comme un humain qui regarde un chien en train de s’occuper à jouer à la baballe. Il releva la tête et maintient son regard en lui lançant un regard sévère, ce à quoi elle ne sourcilla pas d’un pouce ! Il continua donc son affaire : Il installa le bout de bois sur la caisse ou il avait été assis et sorti sa baguette. Il lança un sort de métamorphose pour transformer le bout de bois en un parapluie suffisamment large pour qu’elle ne se mouille pas

« Voila ! Sachant que la pluie n’est pas prête de s’arrêter et que mon accusé de réception n’est pas prêt d’arriver ! je te libère de ma présence néfaste pour toi en t’offrant ce parapluie de fortune pour que tu évites de te tremper, maintenant fais vite si réellement tu veux pas me supporter ! car c’est de la métamorphose temporaire et tout au plus dans 30 min il ne redeviendra qu’un simple bout de bois ! »

Il lui lança une sorte de défi du regard et lui lança le parapluie à ses pieds. Il se demandait si sa fierté aller l’emporter sur son envie de rentrer au chaud dans la salle commune. Elle le regarda puis regarda d’un bref coup d’œil le parapluie couleur bois à ses pieds. La tension était toujours glaciale mais il ne comptait pas se laisser faire : famille prestigieuse ou pas !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : 7ème année, Poufsouffle J'ai posté : 284 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1183 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Fille de la branche cadette des Malefoy ♥️ A été éduquée de la même manière que son cousin Drago ♥️ A été envoyée à Poufsouffle, ce qui lui a valu quelques plaintes, dont celles de ses parents ♥️ Elle est une exception en soit, les Malefoy n'ont que des fils d'ordinaire. ♥️ Elle se destine à devenir médicomage. ♥️ Elle ne pense plus que les sang-mêlés lui soient inférieur ♥️ Elle est en pleine rébellion et a réussi à échapper au marquage du lord.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Inferi
Patronus: Phénix
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Michael ♠ Prisonniers de la pluie  Dim 22 Jan - 14:49
Phoenix Malefoy ne serait pas tout à fait elle-même, si elle n'était pas aussi chiante et prétentieuse qu'elle peu l'être parfois. On peut essayer de faire des efforts mais on ne peut jamais totalement changer. On ne peut pas remettre en question toute son éducation, même quand on aimerait être quelqu'un d'autre, même quand on voudrait changer. La sorcière doit se faire à cette idée, doit se faire une raison. Et ceux qui la croisent également. Et elle, n'a pas le sens de la sympathie ? Elle a un petit sourire. Dans le fond, il l'abuse. Mais qu'il lui cri dessus, qu'il s'énerve, ça passe beaucoup moins et la jeune femme s'énerve aussi rapidement contre lui. Son regard se fait plus dur, plus sombre, et fixe le sorcier. Déstabilisant malgré ses iris bleus.

"- Parles pas de ce que tu ne connais pas. Ok ? Tu ne sais pas ce que c'est de grandir dans une famille de timbrée, sans personne pour te sociabiliser, personne d'autre que tes parents et ton cousin, tout aussi piégé que toi. Tu ne sais pas ce que c'est de bouffer des livres et des livres sur les bonnes manières, de recevoir des sortilèges interdits pour te faire dresser. Tu ne sais pas ce que ça fait d'être l'enfant d'un meurtrier, d'avoir failli tuer toi aussi, d'avoir failli mal tourner. Tu ne sais pas ce que c'est, de croiser le Lord au petit déjeuner, ni le rire strident de Lestrange. Alors franchement, t'as pas trop d'avis à me donner. Tu ne sais pas qui je suis, ni ce que j'ai traversé !" lance la sorcière froidement.

Et la vérité c'est qu'il a raison, dans le fond. Elle ne supporte personne parce qu'elle-même ne se supporte pas. Elle a honte, honte de ce qu'elle a bien failli devenir, avec toutes ces conneries, avec l'endoctrinement de ses parents. Elle n'a pas grandit dans le milieu parfait pour devenir une jeune fille normale douce et aimante. Elle n'a pas eut la chance des sœurs Greengrass, de naître dans une famille de sang-pur accordant de l'importance au statut du sang, sans pour autant vouloir éradiquer les né-moldus.

"- Le choixpeau m'a envoyé dans cette maison parce qu'il a vu en moi la fidélité à mes valeurs. Maintenant, ce ne sont pas les valeurs qui font les hommes, l'éducation joue beaucoup. Et c'est parfait si tu as une petite famille qui t'as permit de t'épanouir et de grandir tranquillement, mais ne vient pas me juger, parce que tu ne me connais pas, tu ne sais pas ce que j'ai traversé !" cri la sorcière en colère.

Regardant son manège, elle fronce les sourcils, bouillonnant toujours. Elle ne le questionne pas sur ce qu'il fait mais regarde le parapluie lorsque Michael lance ce dernier, pour le laisser arriver aux pieds de la blonde. Elle relève la tête vers Michael, avant de secouer la tête négativement.

"- Pour réussir je devrais courir. Courir sur les pavés trempés de Pré-au-Lard puis dans la boue pour atteindre le portail puis la grande porte, au risque de m'étaler la face dans l'herbe. Alors je suis navrée mais tu va devoir me supporter encore un moment. Ou tu prend ce parapluie et tu fuie, je ne te retiens pas !" lance la sorcière encore remontée contre lui.

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Michael ♠ Prisonniers de la pluie  Dim 29 Jan - 23:18
Le cercle polaire était atteint et si elle avait eu une baguette magique il se demandait si cela ne serait pas partis en duel de baguette mais néanmoins malgré son ton dur et froid il n’avait en aucun cas peur d’elle ni même de sa famille qui ne cessait d’être discrédité moralement et par la presse. Néanmoins il comprit qu’elle souffrait et puis après tout… le choixpeau ne se trompais jamais !! Et si tel était le cas alors c’était une poufsouffle il y avait donc quelques choses qui devait être différent en elle, même si pour le moment il avait du mal à voir la différence dans son caractère entre un Malefoy de l’ancienne génération et elle… Il décida de se calmer et de reprendre des airs beaucoup plus amicaux quitte à se faire tacler, il s’assit sur une caisse les jambes en tailleur puis fixa le parapluie qui était resté par terre puis la regarda pendant que visiblement elle essayer de se calmer.

-   Bien… on est tous les deux ici et tous les deux on attend quelques choses et visiblement nos vies sont bien différentes et ONT ÉTÉ bien différente, à quoi ça sert de nous tuer ça ne fera pas avancer les choses !! Je me doute que tu as vécu beaucoup de mauvaises choses et que ce n’est pas forcément simple de vivre dans une vie comme la tienne mais pourtant tu as une chance en étant à Poufsouffle de redémarrer autre chose, une autre vie, un autre avenir que celui dont ta famille dessine depuis des siècles ! Je ne sais peut-être pas grand-chose de toi mais je suis certain c’est que si tu t’énerve c’est que cette situation te convient pas et je pense que tu as la chance ici de passer à autre chose…

Il venait de faire une longue litanie qu’il pensait avec sincérité, il l’a regarda fixer la vitre, le regard fixe vers un point dehors qui surement ne représentait rien pour elle. Il regarda de nouveau le parapluie qui jonchait le sol.

-   ACTIO !

Le parapluie rejoignit sa main droite et se transforma dans sa version originale qu’il jeta dans le coin de la pièce.

-    On est donc prisonnier de la pluie, ou du moins prisonnier de l’attente. On est là tous les deux Que faisons-nous ? Et surtout si je peux rester galant et courtois comme je le suis habituellement (il eut un petit sourire), je te propose de rentrer au château avec moi quand mon courrier retour sera arrivé à destination…

Il se dit qu’il ne perdait plus rien à proposer cela et puis vu le mur d’eau qui désormais s’abattait dehors alors un simple parapluie de pouvait plus rien pour elle, seulement une protection magique désormais pouvait lui éviter de revenir trempé. Il attendait sa réaction en jouant avec un fétu de paille entre ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : 7ème année, Poufsouffle J'ai posté : 284 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1183 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Fille de la branche cadette des Malefoy ♥️ A été éduquée de la même manière que son cousin Drago ♥️ A été envoyée à Poufsouffle, ce qui lui a valu quelques plaintes, dont celles de ses parents ♥️ Elle est une exception en soit, les Malefoy n'ont que des fils d'ordinaire. ♥️ Elle se destine à devenir médicomage. ♥️ Elle ne pense plus que les sang-mêlés lui soient inférieur ♥️ Elle est en pleine rébellion et a réussi à échapper au marquage du lord.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Inferi
Patronus: Phénix
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Michael ♠ Prisonniers de la pluie  Lun 30 Jan - 0:36
On lui a toujours apprit que personne ne juge les Malefoy. Et que même si quelques "cafards" le font, il convient aux membres de cette illustre famille de ne pas s'abaisser à croire et accorder du crédit à ces sornettes. C'est ce que la jeune femme tente de faire alors que le sorcier face à elle la juge sans la connaître. On lui a apprit que les Malefoy valent plus que ça, et ce n'est pas facile de revenir sur des habitudes, loin de là. Seulement, être jugé pour ce que l'on est pas, être accusé sans que les gens ne sachent qui nous sommes, ce que nous sommes, ce que nous avons vécut, ça c'est blessant, et ça rend fou. En tout cas, cela rend Phoenix folle, qui commence à répondre bien plus violemment au sorcier qui lui fait face. Elle aussi, peu jouer à ça. A s'agacer. Bon d'accord, c'est elle quia  commencé et qui a lancé les hostilités. Mais c'est si facile de critiquer les autres quand on a pour notre par la belle vie !

Passer à autre chose, passer à autre chose, il en a de bonnes celui-là mais c'est quand-même plus facile à dire qu'à faire mine de rien. La jeune femme soupire. Bon, de toute façon, elle ne peut rien répondre là-dessus sans s'agacer alors autant éviter. Si ce garçon a raison c'est sûr un point, se livrer une joute verbale de leur apportera certainement rien de bon. Alors elle ne répond pas et se contente de hausser les épaules, comme pour dire que son avis sur la question ne l'intéresse pas.

"- J'imagine que nous ne pouvons rien faire d'autre qu'attendre à moins que tu ais envie de jouer aux devinettes. Tu pourrais par exemple me demander qu'elle sera ta prochaine construction en savon, je suis sûre que ce serait une conversation très riche, très divertissante !" répond la jeuen femme avec mauvaise humeur.

Non, ce ne sont pas quelques mots de la part de son interlocuteur pour adoucir la situation, qui auraient vraiment le pouvoir de calmer Phoenix Malefoy. La jeune femme a un peu de mal à contrôler son caractère, ses émotions et quand elle est en colère, surtout, elle ne risque pas de se calmer d'un coup. Mais soit, elle est déjà presque plus agréable que tout à l'heure, il ne faut juste pas trop en demander dans le côté agréable, évidemment.

"- J'accepte l'offre. Histoire de pas croupir ici." marmonne la sorcière comme si elle n'avait pas le choix, que ça lui écorchait la bouche d'accepter.

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Michael ♠ Prisonniers de la pluie  Lun 20 Fév - 18:36
Michael était toujours assis en tailleur et jouer avec sa baguette car il ne comptait pas être abattu par sa colocataire d’un jour ou plutôt d’une après-midi. C’était un garçon patient et qui ne se laisser pas démonter par quelqu’un s’il n’avait rien fait. En l’occurrence la seule erreur qu’il avait pu faire aujourd’hui c’est d’avoir dit bonjour à cette « Malefoy ».


-         Je présume en effet que ce genre de conversation n’aura aucun effet sur toi et surtout je pense pas avoir envie que tu critiques ce que j’aime bien donc je m’abstiendrais de te raconter le pourquoi du comment de ce concours.

 Il l’a regardé droit dans les yeux pour lui faire comprendre que de toute façon il ne voulait pas lui donner raison de sa mauvaise humeur ! Il n’avait rien fait point !

-          Parlons plutôt des cours ? Comment se sont passé tes premières années ou je ne sais pas… quelles sont tes matières préférées ? Disons que au moins c’est un sujet qui peut surement nous réunir et pour lancer l’affaire je commence : J’ai réussi parfaitement mes 4 premières années et les 5 et la 6 ont été catastrophique mais j’ai réussi à les avoir de justesse et je préféré les cours d’enchantements et de métamorphose et je déteste l’Astronomie.


Il se demandait si même en disant des banalités il arriverait à déclencher une conversation avec elle, il ne s’attendait pas à un sourire, il ne fallait quand même pas abuser !


-          Heureux en tout cas que tu es accepté la proposition ! Plus qu’attendre bon j’avoue que ça fait déjà un petit moment mais on n’a réussi à pas s’entretuer c’est déjà pas mal… Et ne t’écorche pas la bouche ne t’en fais pas promis je te laisse tranquille une fois au château.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : 7ème année, Poufsouffle J'ai posté : 284 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1183 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Fille de la branche cadette des Malefoy ♥️ A été éduquée de la même manière que son cousin Drago ♥️ A été envoyée à Poufsouffle, ce qui lui a valu quelques plaintes, dont celles de ses parents ♥️ Elle est une exception en soit, les Malefoy n'ont que des fils d'ordinaire. ♥️ Elle se destine à devenir médicomage. ♥️ Elle ne pense plus que les sang-mêlés lui soient inférieur ♥️ Elle est en pleine rébellion et a réussi à échapper au marquage du lord.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Inferi
Patronus: Phénix
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Michael ♠ Prisonniers de la pluie  Jeu 23 Fév - 8:54

Le chemin du changement, le chemin vers la gentillesse, est un temps visiblement long. Demandez donc à Phoenix Malefoy qui s'y emploie depuis des mois pour ne pas dire des années et qui reste pourtant parfois, trop souvent à son goût d'ailleurs, la petite peste que tout le monde a connu il y a de cela quelques années. Michael aujourd'hui en fait l'expérience alors que le caractère de son interlocutrice ne manque pas de le surprendre. Phoenix est ainsi malheureusement et changer n'est pas évident quand on a été élevé comme la sorcière l'a été. C'est à dire à la dure, à coup de Doloris. Les gens imaginent rarement comme ce genre d'éducation peu détruire. Pour eux Drago est un petit con et Phoenix une chieuse. Mais personne ne s'intéresse aux circonstances qui ont fait du serpentard et de la poufsouffle ce qu'ils sont aujourd'hui.

"- Pardon mais de la sculpture de savon c'est idiot. Pourquoi pas dans de l'argile ou un matériaux qui est prévu pour cela ? Le savon fond et il n'en reste rien le sculpter c'est perdre inutilement son temps." reprend la blonde avec philosophie, expliquant son point de vu à son interlocuteur.

Discuter des cours pourquoi pas. Voilà un point sur lequel tout deux ne devraient pas avoir à se disputer. Sauf si éventuellement il déteste la matière préférée préférée la jolie sorcière mais ce n'est pas le cas. L'astronomie en effet elle n'aime pas vraiment non plus. Mais tout de même. Ce n'est pas pire que certaines autres.

"- J'aime la DCFM et nos cours de premiers soin car je veux devenir medicomage. J'aime aussi la botanique. En revanche je déteste par-dessus tout la divination que je trouve parfaitement inutile. Tout comme l'arithmancie qui ne me convient pas." répond la jeune femme avant de soupirer sous l'effet de la petite pique qu'il lui envoie mais qu'elle préfère ignorer.

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Michael ♠ Prisonniers de la pluie  Ven 24 Fév - 16:34
Plusieurs chouettes de luxe étaient en train de s’affairer à se battre pour savoir lequel d’entre elles, aller, pouvoir, se mettre près du chandelier qui amenait un peu de chaleur parce qu’il était vrai que le temps en plus d’être horrible commençais à devenir de plus en plus froid et cela avait tendance à fortement l’agacer parce qu’il était un peu frileux. Il l’écouta raconter quelle matière elle aimait et il se rendit compte qu’elle avait raison sur tous les points.

- Je t’avoue que je ne peux pas te contredire... Je n'ai jamais rien compris à l’arithmancie, je me demande même pourquoi on garde cette matière avec la prof qui est aussi allumée que la matière. Mais bon… cela est un autre débat. C’est un excellent projet d’avenir, je trouve ce métier plutôt élogieux et valeureux


Au moment où il prononçait le dernier mot de sa phrase, un couple rentra dans la volière. Ils furent surpris de voir deux personnes dans la volière par ce temps. On les regarda pendant plusieurs minutes, car on avait l’impression qu’ils avaient été pétrifiés sur place. La fille et le garçon devaient apparemment appartenir à Gryffondor et vu leurs âges, il devait être en 4e année. Michael se demandait pourquoi ils nous regardaient ainsi, bouche bée, la porte ouverte alors que le froid était en train d’envahir la pièce. Il remarqua que Phoenix avait été surpris par l’ouverture de porte assez brutale qui avait fait rentrer de l’eau et était un peu énervé… de nouveau et Michael décida qu’il y avait de quoi puisque voilà 1min30 qu’ils nous observaient sans bouger comme des morues séchées sur l’étalage d’un poissonnier véreux.


- Hum… bonjour peut-être… ce n’est pas que je veux être désagréable, même si, il glissa ce message à Phoenix en souriant : on pourrait s’énerver contre eux et cela serait de circonstances, je disais donc que ce n’est pas que je veux être désagréable, mais dehors, il pleut et il fait froid donc si vous aviez l’amabilité de fermer la porte… On ne va pas vous manger et je présume que si vous êtes venu dans la volière par un temps aussi pourri, c’est que vous aviez l’intention de poster une lettre, je ne vois pas pourquoi d’autres sinon…


Son cerveau se mit automatiquement à ce qu’ils auraient pu faire et d’un coup, il eut un déclic et jeta un coup d’œil à Phoenix qui regardait les deux hurluberlus d’un coin d’œil et chassa immédiatement cette idée de son esprit en espérant que ce soit juste son esprit qui soit déplacer. Le garçon demanda d’une voix assez sèche, comme s’il voulait être le mâle dominant pour impressionner sa copine ce qu’on faisait ici et Michael remarqua que ça agaça fortement Phoenix mais vu qu’il n’avait pas envie qu’elles les brisent en mille morceaux il répondit à sa place, sur un ton pas forcément sympathique :


- À ton avis ? On joue à saute-mouton ça ne se voit pas !!


Michael détesté les gens qui posaient des questions stupides alors que le garçon savait très bien la réponse à sa question. Michael continua sa phrase sur un ton de plus en plus sarcastique :


- Il est évident que si on est venu dans la volière, c’est que l’on avait un courrier à poster et je présume que pour vous, il en est de même et si vous attendez notre autorisation pour utiliser un hibou, je ne suis pas votre mère donc... Bougez-vous… Au lieu de rester planté sur le sol à prendre racine !!


Il était navrant de voir à quel point les élèves en dessous de la 5e année était stupide et sans cervelle et surtout prêt à faire n’importe quelle bêtise. Michael se leva de sa caisse et il remarqua qu’il dépasser facilement d’un tête et demi le garçon, mais qui n’était pas impressionné du tout de cela. Michael se rapprocha de Phoenix pour laisser la place pour que les deux choisissent leur hibou. Michael avait envie de recevoir son accusé de réception au plus vite parce qu’il sentait que lui-même et Phoenix allaient devoir bientôt faire de la chair de Gryffondor.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! J'appartiens à la maison : 7ème année, Poufsouffle J'ai posté : 284 hiboux. Grâce à moi ma maison a gagné : 1183 pour une aventure ! Je suis de la génération : 1998 . Je suis un aventurier : Oui, légères A savoir sur toi :
Fille de la branche cadette des Malefoy ♥️ A été éduquée de la même manière que son cousin Drago ♥️ A été envoyée à Poufsouffle, ce qui lui a valu quelques plaintes, dont celles de ses parents ♥️ Elle est une exception en soit, les Malefoy n'ont que des fils d'ordinaire. ♥️ Elle se destine à devenir médicomage. ♥️ Elle ne pense plus que les sang-mêlés lui soient inférieur ♥️ Elle est en pleine rébellion et a réussi à échapper au marquage du lord.


Ma carte de chocogrenouille
Epouvantard: Inferi
Patronus: Phénix
Capacité spéciale: /

MessageSujet: Re: Michael ♠ Prisonniers de la pluie  Lun 27 Fév - 14:54
Alors que les oiseaux commencent à se battre dans de grands cris assourdissants, la jeune femme pousse un soupir en songeant que ce n'est vraiment pas sa veine d'être prise au piège ici, sans moyen de s'échapper de cette situation, avec ces stupides oiseaux qui font tout ce ramdam. La jolie blonde aux yeux bleu leur adresse un regard noir, mais ce n'est pas vraiment efficace sur des volatiles, qui n'en ont pas grand-chose à faire. Et ils veulent tous la chaleur du chandelier, voletant à plusieurs mètres au-dessus de la tête de la poufsouffle, ce qui les met à l'abris de cette dernière puisqu'elle ne les menace pas d'une baguette. Ils n'en ont finalement rien à faire, de son regard noir et elle soupçonne qu'ils ne l'aient même pas remarqué, en réalité.

"- Je dois dire que c'est un peu comme de la divination et en plus mathématique donc forcément, a ne peut pas être plaisant. Je n'estime pas non plus la divination, c'est beaucoup, beaucoup trop abstrait." indique la sorcière avant de lever le nez en direction du plafond. "Mais ces saletés de piafs ne vont jamais s'arrêter ou comment cela se passe !?" lance la sorcière. "Tu veut pas leur jeter un sort histoire qu'ils se taisent non ?" interroge Phoenix en exposant ainsi tout l'agacement qui est le sien en entendant le bruit de ces hiboux.

Comme la porte s'ouvre, Phoenix ne décolère pas alors que deux étudiants restent sur le pas de la porte à le et les regarder bêtement. Ils ne peuvent pas entrer et fermer tout simplement derrière eux, afin de ne pas faire entrer d'avantage d'eau et de fraicheur ? Nyx songe qu'elle sera malade demain, à cause de ces deux andouilles et elle s'apprête à exploser sa fureur à leur visage, sauf que Michael la devance, disant les choses bien plus gentiment et poliment que la sorcière n'aurait put le faire elle-même. Ils auraient eut peur, si Phoenix avait ouvert la bouche pour leur expliquer sa façon de penser, de voir les choses, mais dans un même temps cela aurait été tant pis pour eux.

"- Puis maniez-vous parce que pendant qu'il blablate, l'eau continue de rentrer et je suis consciente que vous yeux de merlan frits aient besoin d'eau - encore qu'un merlan s'il est frit n'a plus ce genre de problème - mais il ne serait peut-être pas idiot de songer que vous n'êtes pas seuls ici et si vous voulez attraper la crève, c'est votre problèmes mais ne nous imposez pas de la partager avec vous !" lance tout de même la jeune femme.

Elle dévisage les deux étudiants et admire presque - presque car il ne faut pas trop lui en demander non plus - le calme et la sérénité dont fait preuve son partenaire d'infortune, même si dans sa voix elle décèle un certain sarcasme. Bien, c'est qu'il n'est pas si idiot ni si inoffensif qu'il n'y parait celui-ci ! Mais elle ne fera pas la remarque, elle toise encore les étudiants face à eux, qui continuent de l'agacer, en restant plantés comme des piquets.

"- Il a dit bougez-vous !" répond la sorcière comme Michael vient de leur céder la place pour qu'ils choisissent un hiboux. Mais agacée elle se lève finalement, attrape un hibou avec douceur, pour ne pas se faire mordre, en parlant doucement à l'oiseau pour le mettre en confiance, puis elle le donne aux deux stupides rouge et or, avec douceur là encore, de peur de faire mal à l'animal. Mais sa colère refait surface sitôt que le volatile n'est plus entre ses mains. "Voilà ce n'était tout de même pas bien compliqué non, espèce de gueux, d'abrutis, de... ?on vous demande de bouger vos fesses, de fermer une porte, ce n'est pas compliqué non ? Vous vous êtes ravagés le cerveau à la mandragore pour en plus savoir faire des choses simples de la vie comme attraper un hiboux et poster une lettre ? Non mais vraiment, et McGonagall qui est encore toute fière de ses lions, c'est à faire peur ! A croire qu'elle est aveugle, pour ne pas voir autant de bêtise !"

I'm a wizzard !

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Michael ♠ Prisonniers de la pluie  
Revenir en haut Aller en bas
 
Michael ♠ Prisonniers de la pluie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Michael Jackson est mort...
» les prisonniers dont on ne parle
» [Texte] La pluie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Always Lives  :: Un coin de paix... :: Le ministère du patrimoine :: Archives des RPS classiques :: Pré-au-lard-
Sauter vers: